Aller au contenu
Les Final Fantasy Forums
Invité lucky_boy

Fallout

Messages recommandés

MeMento    0

Il fallait bien un topic de 2002 pour continuer à parler de Fallout 3. On le laisse plus partir, avec l'avalanche de screen qui va suivre.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
MeMento    0

J'adore ce trailer. Mais j'ai quand même du mal à me dire que le prochain Fallout se jouera lui aussi première personne et caméra à l'épaule. Sans dire que ça soit forcément inadapté, quand je repense à Fallout 2, j'essaie juste de digérer l'info...

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
CattiBri    0

honte à moi je n'ai jamais joué au précédents. En fait ca ne m'a jamais attiré parce que je préfère la fantasy aux soldats. mais maintenant que je sais que c'est l'un des meilleurs rpg de tous les termps, forcement je regrette T_T

 

ce trailer en tout cas ne donne pas envie.

 

Pour le gameplay un ami fan de la série pleure là. Transformer un superbes rpg en succombant a la mode fps c'est honteux et faire un fps qui permet de viser en mettant en pause ça ressemble à rien, autant sortir un jeu de course où tu peux mettre en pause pour régler ton approche d'un virage. ( dixit ce qu'il m'a dit, encore une fois je ne connais rien ^^' )

 

personnellement je vais continuer à shooter dans HGL qui lui ne renie aucune série et je mets fallout 1 et 2 dans ma gigantesque liste de "jeux à faire", et le 3 dans la catégorie " dégage vermine t'auras pas mon portefeuille "..

 

 

tout cela rajoute un rayon à ma réflexion sur la mort d'une époque.. il n'y a plus de sortie de vraies rpg PC.. ou alors un tout les 2 ans avec soit une vrai daube, soit un truc baclé et abusivement considéré comme génial parce que bon on n'a que ça a se mettre sous la dent ( ex : the witcher.. ) ; les boites qui osent encore faire du diablo'slike au mieux abandonnent le jeu dès sa sortie et n'entretiennent ni les correctif ni les servers, au pire ferment carrement boutique...

Reste sur pc : les MMO ( qui attirent les développeurs et tous les espoirs mais la plupart meurent en fausse couches ou ont une naissance prématuré qui fait fuir tout le monde ; en plus ils commencent à s'adapter aussi sur consoles ) ; les FPS ( qui sortent aussi sur consoles) ; les jeux de guerre/stratégie qui ont l'air encore assez vivants dans les rayons.

 

ouais la console semble bel et bien avoir gagné la grande guerre du support rpg et action. Ce qui ne me dérangerait pas outre mesure ( après tout c'est sympa de jouer sur son canapé et puis c'est moins bugué en général) si pour compenser elle faisait vraiment tous les styles de jeux mais ce n'est pas le cas. On y perd :D

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Zhuge    1

Je viens de finir Fallout New Vegas, successeur de Fallout 3, après une bonne partie d'environ 70h.

Et vu comment c'était intensif, je pense pouvoir dire sans me tromper qu'il est très bon, sans atteindre non plus le top ultime des meilleurs jeux PC - y'a probablement des joueurs consoles mais tant pis, je les attire sur cette partie du forum. è_é

 

Je vais commencer par les mauvais points, comme ça hop, on en sera débarrassé :

- Le jeu est bugué, d'une façon assez déstabilisante - post patch - dans la mesure où il est parfois impossible de compléter quelques quêtes parce qu'on a rencontré des personnages trop tôt dans le jeu. Il est possible d'en débloquer certaines en parlant à des types à l'autre bout de la map, mais c'est un peu random et donc forcément chiant.

- J'ai l'impression (et le wiki Vault me l'a confirmé) qu'il manque quelques petits bouts, genre chez les Brotherhood of Steel, quand on aide le prétendant au poste de chef à prendre le poste, ensuite il n'y a plus une seule quête.

- Certaines quêtes de la trame principale ne laissent pas assez de liberté dans les choix possibles... Enfin si, on est très très libre, mais des fois les nuances ne servent à rien, je reviens dessus un peu plus tard.

 

Si on excepte ça, le jeu est vraiment excellent et jouissif, ce sur plusieurs points :

 

Les PNJs :

 

Les PNJ pouvant rejoindre l'équipe sont tous plus tarés les uns que les autres, entre Lily le Nightkin aveugle qui pense être notre mémé, Tabetha le Nightkin qui fait de la radio, Raul la goule mexicaine qui passe son temps à se plaindre de sa vieillesse, ED-E le robot qui se fait constamment pirater, Rex le chien Cyborg au cerveau bugué, la liste est longue.

 

Chacun possède son lot de quêtes, de discussions, d'ordres à donner, d'inventaires à partager, et surtout de répliques cultes à ne plus savoir qu'en faire.

Si Boone le sniper associal est probablement le choix le plus puissant que j'ai pu tester, les autres PNJ ne sont pas en reste, et il y en a probablement la moitié que je n'ai pas rencontré.

 

A côté de ça, les autres PNJ ne sont pas en reste, car on se retrouve face à des factions de fou furieux, avec entre autre mes deux factions chouchou :

- Les adorateurs du King, une bande de mecs tous habillés en Elvis Prestley, qui passent des auditions et sécurisent leur territoire le jour, et couchent avec leurs fans la nuit. La banane, le gel dans les cheveux, et la démarche de danseur, je suis tombé amoureux direct, et j'ai même pu obtenir ma tenue personnalisée de King. :dry:

- Les Boomers, une bande de fanatiques sur-armés jusqu'aux dents qui se sont planqués dans un hangar à bombardiers pré-guerre nucléaire. Dès qu'ils voient un être humain (ou un truc vaguement humanoïde) s'approcher de leur base, ils balancent l'artillerie lourde, façon mortiers, lance-roquettes, obus, et rêvent de nucléariser le monde encore une fois, ou du moins tout faire exploser. :roll:

 

Si les autres factions sont un peu en deça des deux là (le NCR est en gros l'armée, la Légion c'est les méchants habillés en romain, les Followers of the Apocalypse remontent le niveau en étant des sortes de hippies pro technologiques, ou la White Glove Society, des sortes de français cannibales aux murs raffinés.), d'autres PNJ plus neutres sont là pour nous faire rigoler. En vrac :

- Johnny Bright, la goule lumineuse, qui veut envoyer son peuple dans l'espace parce que la Terre craint un peu (:molo:).

- Le scientifique responsable d'HELIOS one (le plus gros centre électrique de Vegas), qui n'y connait absolument rien en science, mais tout le monde est au courant et espère qu'il va pas atomiser encore plus les environs.

- Le chef Nightkin qui vénère un crâne de Brahmin. Et susceptible avec ça !

 

Les Quêtes :

 

Là encore, quand ça bug pas, un énorme travail a été fait sur les quêtes. Beaucoup peuvent être résolues diplomatiquement, avec l'usage de science ou de crochetage pour éviter les combats, laissent la place à pas mal de solutions, selon les camps qu'on souhaite soutenir. New Vegas regorge au moins 100 quêtes, 90% étant vraiment intéressantes car non répétitives. Les 10% restants demandaient de parcourir la planète à pied, un peu trop fatigant, ou étaient plus basiques, MMORPG style. :molo:

 

Il y a globalement trois types de quêtes :

 

Les principales, celles servant à faire avancer le plot, qui si elles servent à rien au début, une fois atteint Vegas, on a vraiment un choix sur ce qu'on souhaite faire. Aider le mystérieux Mr House, le sauveur de New Vegas ? Filer un coup de main au NCR pour qu'il prenne possession de Vegas sous leur aile ? Rejoindre la Légion et défoncer tout le Mojave ? Ou alors être indépendant et faire équipe avec Yes Man, robot reprogrammé avec brio. Et il est toujours possible de changer d'allégeance jusqu'à ce qu'on soit aux portes de la fin du jeu.

 

Celles liées aux factions/villes/PNJ, importantes aussi vu qu'elles servent à augmenter/baisser nos relations avec les différentes factions et villes, ou à débloquer de nouveaux pouvoirs pour nos PNJ chéris.

Et elles n'oublient pas de rester intéressantes

 

Les quêtes d'exploration, lors qu'on se décide à explorer le Mojave soit même. On y trouve une partie des Vault ( :ninja: ), des caves, des grottes, des prises d'otage impromptues, des batailles entre gangs, oscillant entre le pas terrible (tu peux m'aider à sauver deux de mes potes ?) au génial (explorer les vaults, à tout hasard ?).

 

Le Gameplay :

 

Très proche de Fallout 3, tout en apportant ses petites modifications, notamment sur le craft d'items de soutien ou de munitions. Ou le décraft si on est un peu maso et/ou en rad' de caps.

Le V.A.T.S., ou le mode pause, est toujours présent, et s'adapte un peu au style de jeu. Pas du tout pour les amateurs de FPS, avec un abus total pour ceux qui préfèrent la vue à la troisième personne, ou bien un peu des deux histoire de profiter des avantages du V.A.T.S. (reposer la situation, s'assurer de tirer des balles qui font mal), sans avoir à se taper les inconvénients (courir constamment pour remonter sa barre d'AP).

 

La téléportation instantanée - si pas de monstres dans les environs - sur toutes les zones déjà visitées du jeu fait très plaisir. Et vu qu'il y a une centaine de zones, c'est une option énorme.

 

L'Irrévérence :

 

Le plus gros changement par rapport à Fallout 3, trop sérieux dans son approche.

Dans New Vegas, les personnages sont au mieux dérangés, au pire complètement fumés.

 

Les pauvres putes en prennent pour leur grade, avec la possibilité de les droguer si on a la flemme de les payer (et qu'on gère en médecine, oué oué), ou alors on peut savourer de la viande humaine dans un des casino de New Vegas.

On assiste de temps en temps à des scènes assez dérangeantes même si elles n'ont jamais pour but d'inconforter le joueur. La traque d'un pauvre traître par 13 Khans est hilarante.

Les toxicos sont de vrais toxicos raide défoncés - hey, on peut faire dealer si on a envie, et même apprendre de nouvelles recettes à des vendeurs !

Les Brotherhoods ont tous un balai dans le cul.

 

Oh, et j'allais oublier de parler de la possibilité de passer des actions qu'on sait d'avance qu'on va perdre. :angry:

 

On veut tenter un jet de baratin en ayant pas assez de points ? Le héros sortira une connerie énorme qui ne marchera pas.

On tente d'apprendre à utiliser des explosifs en ayant 10/100 ? Ils se lanceront des grenades les uns sur les autres - et priez de pas mourir avec eux.

 

La Conclusion :

 

Si le jeu ne se veut pas réaliste - ni dans les comportements, ni dans les graphismes, ni dans la quête - c'est une grande réussite.

Il ne manque qu'un seul truc à Fallout New Vegas pour être le digne successeur de Fallout 2 (oublions le 3), ces putains de bugs.

 

En tout cas, j'en reprendrais une tranche sans problème.

Dès que c'est patché. :x

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
ENNIX    4

Y a a encore du monde qui passe dans le coin?

 

Des fois que vous passiez, je n'ai qu'une chose à dire

 

 

Toutoune Never Changes

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Armoric    0

J'ai fini par me décider à relancer Fallout, et je l'ai terminé.

Au-delà du fait qu’en termes d'impressions, avoir des trous de quelques mois entre plusieurs sessions n'aide pas, je crois que je vais rester sur la même que j'avais avant la reprise, tant ces derniers passages se sont avérés rébarbatifs par moments.

 

Grosso-modo, j'avais exploré toutes les zones du jeu à l'exception du Glow (donc du bunker de la BoS aussi), de la base de Mariposa et du sous-sol de la cathédrale, et je savais déjà comment je comptais finir le jeu (mélange de style décidé pour la partie, et de spoilers)... ce qui fait que je n'aurais en réalité pas terminé si je n'avais pas déjà su.

 

 

Le Glow et la Brotherhood se sont bien passés, mais dans la base militaire je me suis retrouvé confronté au fait qu'une entrée non-discrète (ou bien où je prends trop de temps pour entrer après avoir tué la patrouille) me fait spawn dans le couloir directement face à 3 super mutants, dont un avec minigun et un avec lance-roquettes. La Power Armor, c'est bien, mangez-en, entre ça et avoir réussi à trouver l'une des meilleures armes du jeu (turbo plasma rifle sachant que mon build était fait pour snipe les menaces avec small guns quand je ne pouvais éviter le combat) j'aurais été capable d'affronter même des nightkins à un contre cinq et l'emporter...

... autant les compagnons encaissaient bien moins le fait de ne pas pouvoir les équiper ni les déployer plus loin de moi (puisque c'est au spawn), et de se prendre le double de leurs points de vie totaux par tir avant même que leur tour vienne.

Et comme on ne peut pas demander à Dogmeat de rester sagement assis comme les autres compagnons, je ne pouvais pas non plus tenter l'infiltration post-alerte.

 

J'ai repris une sauvegarde un poil avant, fait l'infiltration normale (et cette fois ils n'étaient pas choqués de voir un type en Power Armor, un chien et 3 "impurs" se balader) et... passé plus de temps à ouvrir les portes, et de recharges de sauvegarde à essayer de rush les ascenseurs avant que mes compagnons ne s'empalent sur les champs de forces, qu'à essayer de "résoudre" le donjon ou recharger parce que j'avais foiré quelque chose.

C'en était devenu pénible et une corvée sur la fin, même si c'est vrai que rien ne m'oblige à garder mes compagnons, et que j'aurais pu solo la fin du jeu si ça en venait à ça.

 

Puis la cathédrale. J'étais plus intéressé par finir le jeu qu'explorer le peu qui me manquait à ce stade, donc j'ai opté pour aller directement confronter le Master plutôt que de traverser le sous-sol qui mène à lui (fun fact, ça veut dire qu'au retour je me suis fait démolir par son corridor hallucinatoire, même s'il m'avait dit de lui-même de quitter les lieux).

Sauf qu'à nouveau, comme on ne peut pas personnaliser l'armure des compagnons (ou peut-être que c'est codé en dur qu'ils nous font reconnaître), on est obligé de s'en séparer pour pouvoir se présenter. Et on ne peut pas se séparer de Dogmeat... et un bug fait que le jeu crash si on le tue soi-même (je vous entends déjà hurler et me lancer des "Bien fait !" :p).

Ça m'a forcé à me séparer de tous les autres compagnons, endosser la Power Armor, monter un étage pour me faire aggro et attendre que les Nightkins tuent Dogmeat, massacrer l'étage pour mettre fin au combat, réendosser mes robes de cultiste et monter à l'étage suivant où j'étais clairement un type innocent qui se baladait par là.

 

Et suite à ça, j'ai voulu tester les différents chemins de conversation, comme je n'avais pas l'intention de refaire le jeu avant un bon moment. Ce qui m'a permis de réaliser qu'il manquait certaines répliques, notamment celles concernant mes preuves.

Après plusieurs rechargements et essais, j'ai remarqué que même si j'avais deux types différents de preuves, et téléchargé et lu sur mon pip-boy le rapport, je ne pouvais utiliser les infos que si je ré-utilisais le disque juste avant de me faire mener devant le Master (malgré le message qui me dit juste que j'ai déjà téléchargé le contenu et qu'il ne se passe donc rien).

 

 

Au final, le jeu était appréciable, et c'était sympa de voir les impacts de nos choix, façons de faire le jeu, etc. même si ça se voyait surtout dans les différentes quêtes (et le message de fin automatisé des différentes villes) et pas au "quotidien", à moins que j'aie loupé des interactions dues au karma (ou qu'elles ne se produisent qu'avec un faible karma).

 

L'interface était un peu lente et l'impossibilité de changer le type de clavier en jeu (verrouillé en qwerty) était un peu gênant, mais rien qui empêche de jouer au jeu ou d'en profiter.

Par contre, tous les bugs, ça a été autre chose... les compagnons très limités en termes de choix d'équipement, nécessité de les voler pour leur prêter des objets, etc. était maladroit, et ils sont basiquement condamnés à mort avant la fin du jeu. Mais surtout, Dogmeat qui retire les options de furtivité parce qu'on ne peut pas lui demander de nous laisser, et qui de toute façon a de bonnes chances de mourir à cause de son pathing, ça pouvait gêner la progression si on n'est pas bon au combat, mais même le fait de fermer certaines possibilités comme ça était pénible, et devoir trouver des alternatives qui impliquaient de le faire tuer ne changeait pas grand-chose au problème.

Ca et la fin pour laquelle j'ai opté, à base de dialogue — avec le bug que j'ai rencontré et les pré-requis apparemment hauts (7 d'intelligence et un très bon speech), ça m'a fait me demander comment ils sont tombés dessus à l'époque, si elle peut tout simplement ne pas apparaître alors qu'on a tous les pré-requis si on n'utilise pas encore d'autres solutions de contournement.

 

Je le referai peut-être, un jour... mais ça ne sera pas de sitôt, et après que les dernières zones aient été ouvertement pénibles à faire pour des raisons extérieures à leur conception ou la difficulté du jeu, je ne suis pas vraiment motivé.

On verra ce que donnera le 2, apparemment en termes d'interface et des soucis que j'ai rencontrés ils avaient réglé la plupart.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Créer un compte ou se connecter pour commenter

Vous devez être membre afin de pouvoir déposer un commentaire

Créer un compte

Créez un compte sur notre communauté. C’est facile !

Créer un nouveau compte

Se connecter

Vous avez déjà un compte ? Connectez-vous ici.

Connectez-vous maintenant

×