Aller au contenu
Les Final Fantasy Forums
Pandemonium

Final Fantasy XV

Messages recommandés

Bon, je me lance, je viens de faire une semaine complète FFXV Windows Edition.

Contrairement à Pandéchou qui a eu des soucis en open world, ici pas de souci (bon faut dire la bête de course ça aide aussi !) En revanche je confirme le manque léger d'animation en dehors de Lestalum. Y a pas vraiment d'autres villes dans ce monde. Et pour les quêtes secondes, il est bien vrai que c'est pas hyper palpitant, mais certaines nous permettent une plus légère immersion. Et surtout de faire de l'xp/pc/gils ^^"

Je n'ai pas configuré le jeu en français j'ai préféré de la bonne VO japonaise bien comme on aime avec le sous-titrage. Et le jeu d'acteur est excellent comme d'habitude. Les dialogues aléatoires sont en effets très bons, parfois bien incisifs.

Concernant le rythme du jeu, ma foi c'est très inégal. Autant jusqu'à l'arrivée à Altissia, ça va. Mais d'un coup y a une accélération avec des chapitres très courts, puis les chapitres finaux presque à rallonge ensuite. Pour le passage open world > couloir, il est justifié scénaristiquement si on prends le temps d'aller lire les indices à gauche à droite, mais je trouve dommage que le continent impérial ne se résumé qu'à deux gares, un train et la base fortifiée de l'empereur. On aurait aimé se balader, comprendre ce qui fait qu'on parle d'un empire.

Ayant peu joué la magie, mais vu ce que ça donne, certains combats se font fatalement fumés comme des saumons si on a préparé la bonne décoction. Donc je me suis limité au strict minimum de ce côté là. Je rejoins à nouveau Miss P. concernant l'avancement dans le jeu. Je n'ai pas vu de difficulté. Rien qui m'aurait mis un game over. C'est peut-être un manque cruel à ce stade. Idem niveau armes fantômes, hormis le combo/enchaînement, je ne les sors jamais, la faute à une perte de pv pour chaque coup donné. Niveau scénar c'est justifié, niveau gameplay ça fout le tout par terre. Et hormis une posture - manière d'enchaîner les coups, la plupart d'entre elles manquent de différenciations. Aucun effet spécifique ne leur est associé (mis à part probablement le bouclier que j'ai dû utiliser une fois ou deux histoire de, qui vous regen les pv en échange du mana).

Maintenant concernant la trame, c'est triste, l'histoire va de mal en pis, l'héroïne dont on en apprends presque plus après sa mort qu'avant nous fait de la peine, et le sacrifice de Noctis, avec le fantôme de son père qui lui donne le coup de grâce, faut pas jouer dépressif hein. Petite larme versée lorsqu'on a droit au flashback du dernier camping alors que Noctis balbutie ses mots et lâche un "j'ai peur de flancher" puis "je vous considère comme des frères". Alors la scène du mariage, très belle, se veut aussi très symbolique, les deux enfants destinés à mourir, se rejoignent dans l'au-delà pour enfin être ensemble et heureux. MAIS pu### CAY TRISTE QUAND MÊME !

 

Petits oublis du premier jet :

Bon point et mauvais point lors du chapitre 13 > le choix Gladio / Noctis, dans le premier cas on nous annonce un chemin facile, enfin quand même, finir en 5 min large, c'est un poil trop facile :D Alors qu'à l'opposé Noctis y en a bien pour une heure, MAIS avec un bonne ambiance survival.

Les invocations : c'est un peu selon leurs humeurs, genre Ramuh censé venir quand le combat est long, ça m'est arrivé qu'après 20 sec le type se pointe. Bah ok !

Concernant certains combats (ex Leviathan) , malgré une mise en scène / gameplay forcé, ça reste vachement agréable et esthétiquement beau. Du coup comme beaucoup de choses sur FFXV, la question première reste : est-ce tout ce qu'il est ? beau ? (La réponse déjà donnée au-dessus ^^)

Modifié par Elenthil Xanol
Ajouts.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Citation

Je n'ai pas configuré le jeu en français j'ai préféré de la bonne VO japonaise bien comme on aime avec le sous-titrage. Et le jeu d'acteur est excellent comme d'habitude. Les dialogues aléatoires sont en effets très bons, parfois bien incisifs.

 

Le style Bioware (on est paumé dans la cambrousses, y a deux gros monstres sur la droite, un dragon sur la gauche, IT'S BANTER TIME!) fait des émules :tongue:

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Ha y est, moi aussi j'ai fini ce jeu, 20 ans après tout le monde. Je reviendrais pas trop sur ce qui a déjà été dit si ce n'est pour dire que je suis assez d'accord avec ce qui a été dit:

 

Voui l'open world est un peu vide et manque de villes (Breath of the Wild est censé se passer dans un Hyrule post-apocalyptique et le jeu arrive quand même à caser 9 villages ayant chacun son propre style au milieu des ruines: là t'as une chtite villes et une collection de stations-service fast-food sans âme le long des routes

Voui y a pas trop de diversité dans les quêtes secondaires, et à la différence disons d'un Xenoblade où les quêtes secondaires finissent par former leurs propres minis histoires qui enrichissent l'univers du jeu, là ça reste pauvre

Voui la seconde partie du jeu est expédiée en trois coups de cuillère à pot et c'est clair que FF15 était un projet BEAUCOUP plus ambitieux que le jeu qu'on a eu, même quand on a joué à la version complète avec tous les DLCs.

 

Je rajouterais quelques chtites notes personnelles.

Pour cause de confinement, j'ai fait le jeu avec mon père (ouais, je me suis planqué dans la grande villa familiale sur la côte d'azur au lieu de péricliter dans un minuscule appartement loué trop cher comme tout millénial qui se respecte; je suis un odieux traître à ma génération) qui insistait pour avoir textes et voix en français et la VF est… plutôt bonne en fait. Le doubleur de Prompto en fait un peu trop, Ardyn ne "sonne" pas aussi cinglé qu'il ne le devrait, mais dans l'ensemble, ça va du solide au franchement très bon, les bavardages pendant les balades ou entre les combats sortent naturellement et même si au bout d'une centaine d'heures de jeu on commence à bien noter les répétitions, le tout passe très bien et on arrive à y croire à cette histoire de boys band franco de port, des copains d'abord🎶

Sinon, je retiendrait le style esthétique du jeu: le pseudo réalisme où ta voiture sur une route de province entre deux stations-services-fast-food pourraves se retrouve à s'arrêter pour laisser passer un troupeau de giraffe-licornes ou bien où les quatres amis font les c#ns en prenant un selfie devant les statuts à l'entré de Pas-Venise pour se donner du courage avant d'aller exiger de la déesse des eaux qu'elle applique un traité d'alliance vieux de 2000 ans dont elle a strictement plus rien à foutre est absolument ridicule… mais il marche. Je me suis pris au jeu de ce monde où la plus vieille des nations est dirigée par une lignée de rois-mages qui vont quérir le soutient de leurs Dieux protecteurs en les défiant les armes de leurs ancêtres à la main et jouent avec leurs gardes du corps à un jeu F2P pourrave sur leur smartphone pendant leur temps libre.

 

Voilà, FF15 c'est pas le chef d'œuvre du siècle, c'est un jeu clairement victime de la trop grande ambition de ses créateurs, mais c'est un bon jeu qui m'a bien aidé à supporter ces semaines passé coincé à la maison 🙂

 

Mon seul vrai gros regret, que personne chez Squeenix ai pensé à payer les droits pour mettre cette chanson au générique de fin:

 

 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Rejoindre la conversation

Vous pouvez publier maintenant et vous inscrire plus tard. Si vous avez un compte, connectez-vous maintenant pour publier avec votre compte.
Remarque : votre message nécessitera l’approbation d’un modérateur avant de pouvoir être visible.

Invité
Répondre à ce sujet…

×   Collé en tant que texte enrichi.   Coller en tant que texte brut à la place

  Seulement 75 émoticônes maximum sont autorisées.

×   Votre lien a été automatiquement intégré.   Afficher plutôt comme un lien

×   Votre contenu précédent a été rétabli.   Vider l’éditeur

×   Vous ne pouvez pas directement coller des images. Envoyez-les depuis votre ordinateur ou insérez-les depuis une URL.

Chargement

×
×
  • Créer...