Aller au contenu
Les Final Fantasy Forums
Zhuge

Kingdom

Messages recommandés

Après avoir mangé ma petite dose habituelle de Kingdom du jeudi, j'ai gagné tout plein de motivation pour enfin poster dessus.

Et dans son propre sujet ! Il le mérite.

 

Encore une fois, la personne qui m'a fait découvrir Vinland Saga (et qui m'avait forcé à lire Eyeshield 21 à l'époque, et tant d'autres) a trouvé une perle à me faire découvrir, Kingdom. Encore heureux que j'arrive à contrebalancer en lui filant des Shingeki no Kyojin et autres Parasyte en échange. :cool: La lecture des premiers chapitres, quoique sympathique, ne m'avait pas enthousiasmé au point de mettre cette lecture très haute dans la liste des priorités. Quelle erreur, une fois atteint le chapitre 30~ et des bananes, j'ai terminé la lecture dans la foulée !

 

C'est une des raisons qui me pousse à faire un post dessus d'ailleurs, pour que les gens ne ratent pas ce petit bijou du manga militaire. :p

 

sTD1EPs.jpg

 

L'histoire :

 

Hyou et Shin sont deux orphelins, travaillant comme serviteurs au service du maire d'un petit village. Ayant un statut à peine supérieur à celui d'un esclave, ils ont cependant un rêve en commun, celui de devenir deux des plus grands généraux célestes de la Chine. Du coup, tous les soirs, ils se retrouvent et s'affrontent l'un l'autre avec leurs épées de bois, rêvant d'une future gloire tout en entrainant leur maîtrise. Si Hyou a un style plutôt raffiné, et utilise son cerveau aussi bien que sa lame, Shin est plutôt du genre à fonctionner par la force brute et le coeur, tout en étant une vraie tête de mule.

 

Un jour, lors d'un de leurs combats, Shōbunkun, un des nobles les plus connus de la cour des Qin, et ex-grand général, passe en carrosse et est impressionné par le skill des deux gamins. Ou plus spécifiquement par celui de Hyou, qu'il adopte dans la foulée. Shin resté seul, il continue de s'entrainer dans son coin pour espérer rejoindre son pote un jour, malgré l'avance que celui-ci a pour le moment. Cependant, quelques temps plus tard, c'est un Hyou mourrant qui revient dans le village pour faire part à Shin d'une grande menace. Lui confiant son épée, il lui souhaite dans un dernier soupir de venir le plus grand général de l'histoire de la Chine et de porter leur rêve en lui.

 

Il n'en fallait pas plus à Shin pour quitter son village à l'encontre de sa destinée.

 

kpGu6BM.png

Shin, tout en finesse, son style préféré.

 

JJ25VU0.png

Hyou, qui fait quand même beaucoup moins animal !

 

wsPQrTv.jpg

2 guys 1 dream, trop mignon. :heart:

 

Les personnages (enfin une partie parce que y'a vraiment beaucoup, beaucoup de personnages) :

 

Shin (Xin) : Jeune garçon à la force et au courage surhumains. Il n'est certes pas - encore - réputé pour son intelligence, ni pour sa finesse. Ceci dit, sa persévérance, son honnêteté et son charisme naturel en font un leader né. Animé par le rêve de devenir le plus grand général de tous les temps, il ne recule devant rien, surtout considérant qu'il est issu du plus bas possible de l'échelle sociale. Les promotions sont pas aussi faciles quand on est à peine mieux qu'un esclave à la base. :p

 

Hyou (Hyô) : Meilleur ami et rival de Shin, Hyou est son direct opposé en terme de style, même s'il est lui même disposé d'une aptitude au combat bien plus élevée que son âge le laisse penser. Beaucoup moins impulsif, il comprend rapidement les situations dans lequel il se trouve et est du coup plus enclin à les accepter, comme sa séparation d'avec Shin pour devenir un soldat.

 

Ei Sei (Zheng) : Jeune roi du royaume de Qin, sa mère n'était pas noble, ce qui lui a valu une enfance pas spécialement chaleuseuse. Disposant d'une volonté qui ferait plier celle de Shin en deux, il reconnait en ses subordonnés leurs capacités, et sait les utiliser au mieux de leurs possibilités. Si sa fougue et sa jeunesse le portent dans ses décisions, il sait s'entourer d'hommes d'expérience qui lui évitent les décisions hasardeuses.

 

Karyou Ten : Un petit bonhomme aux traits assez féminins, qui se promène en permanence dans une sorte de gros panier avec un chapeau à tête d'oiseau. Initialement vivant dans un village de bandits, et survivant par le biais de deals plus ou moins louches, Karyou Ten décide de suivre et d'aider Zheng, principalement parce qu'un roi doit avoir un sacré pactole, et que celui-ci a l'air assez honnète pour payer ses dettes. C'est aussi le dernier descendant d'une des tribus de la montagne.

 

Ouki (Ô ki) : Un des six généraux légendaires du royaume de Qin, il a pris sa retraite après la mort du précédent roi. Bien qu'il soit encore au top de sa forme (il est jeune pour un type avec autant d'expérience), il n'est plus motivé à se battre pour quelqu'un en particulier. Qu'il admire une bataille de loin, ou qu'il se sente obligé de s'y jeter pour voir les combats de plus près, il reste un amateur fanatique de tout ce qui touche à la guerre, du simple duel jusqu'à la planification stratégique d'une guerre. Porte du rouge à lèvres badass (si si).

 

Heki : Très jeune officier au service de Ei Sei, Heki met un point d'honneur à mériter son statut. En effet, bien qu'il ne soit pas nécessairement un officier de très grande classe, il tient à démontrer qu'il n'est pas un de ces nobles à qui on file des postes juste à cause de leur sang. Bien qu'il ne s'agisse pas du plus puissant des guerriers, il fait un excellent officier, sachant reconnaître ses erreurs, et se battant avec ses troupes jusqu'au bout.

 

Kyoukai : Mysterieux guerrier, haut comme deux pommes et demi (jugez-vous même), Kyoukai est, quand il se décide à se battre, une machine de guerre qui ferait pleurer le plus aguerri des soldats sur le champ de bataille. Seule la mort est semée sur son passage. Même Shin est impressionné par Kyoukai.

 

Et tellement d'autres, j'ai déjà du mal à rester juste sur ceux-là. :cry:

 

Vn08rA5.png

Karyou Ten dans l'équivalent d'une forme chibi, sauf que c'est aussi sa tenue de combat - et de vie de tous les jours.

 

Tmk81Ub.jpg

Kyoukaaaaaaiiiiii.

 

QFKArau.jpg

Ouki, le type qui ferait passer Lu Bu pour un noob, Zhuge Liang pour un nerd, et le tout en portant du rouge à lèvres.

 

kkn5kkn.png

Mountain Tribe !

 

tbHvqBQ.jpg

Le fameux nettoyage de zone de Kyoukai.

 

Commentaires :

 

Kingdom est un manga qui démarre classiquement, peut-être trop classiquement.

 

Bien que les tout premiers chapitres soient vraiment bons, on perd ensuite un peu de rythme pour tomber dans une sorte de shonen relativement classique avec deux ou trois combats qui s'enchainent. Heureusement, ça dure vraiment pas longtemps, et très vite, aux alentours du chapitre 25-30, on commence à aborder ce qui va devenir un thème plus récurrent dans le manga, la stratégie. Que ça soit en terme de complots, ou de planification de guerre, d'application tactiques et stratégiques de préceptes militaires, on en a pour notre argent, et avec plein de morceaux de bravoure en plein milieu. Même de simples rencontres entre seigneurs d'un même camp dégénèrent parfois en bras de fer politiques.

 

Dès ces chapitres 25-30, le manga prend de l'ampleur, une ampleur démesurée et pourtant bien contrôlée. La chine est énorme, et les Qin ne sont qu'un seul des royaumes existants à l'époque. Et pourtant, le manga sait laisser sa part à l'aspect humain, en retournant s'interroger sur le sort de plein de personnages entre deux conflits. Les questions de société ne sont pas non plus mises à l'écart, avec la condition des paysans, l'enrôlement militaire, le statut des harems royaux, la noblesse...

 

D'après ce que j'en ai lu en plus, ceux qui ont lu jusqu'aux chapitres 300+ (en chinois donc) soulignent la cohérence de l'histoire du manga vis à vis de la vraie histoire de l'époque. L'auteur arrive à créer un univers imaginaire co-existant parfaitement avec un univers réel, le tout sans qu'on se pose la question du réalisme ou non.

 

Kingdom, c'est définitivement à lire.

Et en plus, l'équipe de scantrad fait un boulot très sérieux, avec des updates à jours/heures réguliers.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Créer un compte ou se connecter pour commenter

Vous devez être membre afin de pouvoir déposer un commentaire

Créer un compte

Créez un compte sur notre communauté. C’est facile !

Créer un nouveau compte

Se connecter

Vous avez déjà un compte ? Connectez-vous ici.

Connectez-vous maintenant

×