Aller au contenu
Les Final Fantasy Forums
Sha-ka

La horde du contrevent

Messages recommandés

J'ai ENFIN réussi à mettre le grappin sur la version brochée + CD ^^ Mais d'ici que je le liste :p

 

Et le e, faut par lui en vouloir, avec le vent qu'il y avait, normal qu'il se soit barré :p

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

J'ai lu les deux premiers chapitres pour le moment, c'est très sympathique !

Et le petit marque page explicatif des personnages est bien foutu - j'commence même à retenir certains noms. :x

 

En effet, quand tu parlais du fait que 23 persos, c'était une bonne quantité, la façon dont c'est raconté, c'est à la fois beaucoup de points de vue et pourtant si peu (la Horde, le vent, le reste c'est un peu des PNJ).

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

J'ai terminé le livre, malgré ses 700 pages écrits en minuscule police !

Et j'ai vraiment énormément beaucoup apprécié ce livre.

 

Tout d'abord, l'intrigue est vraiment bien construite, ce combat d'une Horde, vestige des anciens temps, qui lutte contre le Vent pour en trouver l'origine et les raisons, est admirable à suivre. Si le but officiel d'une Horde est de découvrir à la fois ce qui se trouve à l'Extrême-Amont et les septième, huitième et neuvième formes du vent, chaque membre y voit s'aligner ses rêves, ses espérances, ses désirs quant à la fin du monde. Comme le dit Sha-ka, pour 23 places dans la Horde, il y a 19 métiers différents si je ne me plante pas, pour autant de diversité que ça soit en terme de culture ou de langage. Et difficile d'y détester un personnage, aussi détestable qu'il soit. Forcément, j'ai mes petits préférés dans le lot, à commencer par Golgoth. Mais pour en revenir à la trame, donc, je trouve qu'elle a été découpé à la perfection, chaque chapitre (et pu### qu'ils sont longs parfois) symbolise une émotion ou une envie, et met en valeur tel ou tel personnage de la Horde (sans qu'ils y passent forcément tous, ce que je trouve ingénieux). L'épique y côtoie le désespoir, l'amusement une certaine mélancolie, la monotonie joue avec les personnages aussi bien qu'avec le lecteur, mais sans jamais être lassante - pour nous. L'auteur ne se perd jamais non plus dans des chapitres inutiles, il ne sert que ce qui peut être indispensable à son récit, ce qui se retranscrit par des coupes de temps en temps.

 

L'univers est vraiment bien foutu à mon goût, le Vent, sa vitesse, son accélération, son vif, ses déclinaisons à la fois en terme de puissance, de vitesse et de contre-coup, est un univers à lui tout seul. Au début, on y comprend que dalle, comme les membres les moins instruits de la Horde, puis force est de constater que l'apprentissage vient tout seul avec la lecture, ce qui paraissait brouillon dans la présentation devient limpide, presque est-il possible de lire le Vent comme le font l'aéromaître et le scribe.

Cette façon de presque... "déifier" le Vent et en faire une constante de l'univers était une sacrée bonne idée, c'est dans les idées les plus simples qu'on trouve les meilleurs romans après tout !

Parce qu'il fallait y penser, et je pense que le Vent garde le droit d'être le meilleur personnage du livre. :0

 

Et que j'aime l'auteur quand il joue avec les mots et les phrases !

La forme est aussi intéressante que le fond, Caracole est un enchantement pour les yeux, mais il est loin d'être le seul. La sobriété d'un Erg ou d'un Arval est retranscrit comme il faut, pas plus, pas moins.

Sans oublier le système de symboles représentant les personnages à travers les paragraphes.

Sans oublier les retranscriptions papier du Vent par le Scribe.

Et sans jamais en faire trop, bien au contraire. :(

 

Pour finir - parce que toutes les bonnes choses ont une fin - j'ai trouvé que tout le roman respirait le sexe à pleins poumons.

Sur la trame ? Non. Sur les personnages ? Non plus. Je ne sais même pas si c'est conscient ou tout simplement si c'est normal de le voir ainsi.

Qu'il soit soudain, violent, vif, ou plutôt romancé, délicat, surprenant, enivrant, on peut y placer un passif sexuel là dessus, et je ne pense pas que la fin de l'histoire contrecarre cette vision des choses. Sha-ka parle d'une fin prévisible ? Elle n'est pas vraiment prévisible, logique après coup pour sûr, mais bon c'est comme un orgasme, même si au fond on obtient pas cette cerise sur le gâteau, le parcours pour arriver jusqu'au bout est tellement magique qu'on n'y perd rien du tout à ne pas le rencontrer au final. Après, c'est sûr, faut savoir savourer un livre sans baser sa réussite sur les 5 dernières pages. C'est vraiment comme le sexe cette connerie. :D

 

Ah oui !

Petit rajout, en lisant le livre, je n'ai pas sû le qualifier vraiment de livre de fantasy, ni vraiment de science-fiction, en fait c'est plutôt une sorte d'OVNI. :D

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Déjà ? :o

Cela dit, je comprends, j'avais pas lu le bouquin directement, la première fois, je m'étais arrêté très vite, "trop long", et comme le début est assez fastidieux, je ne m'étais pas directement plongé dans l'histoire. Par contre, la seconde fois que j'ai entamé le livre (des mois plus tard), je fus happé par l'histoire en quelques pages et j'ai fini le livre très vite, il est tellement bon qu'on ne peut que le dévorer ^^

 

Par contre, tu dis "Sha-ka parle d'une fin prévisible ?" non non non :D

"J'ai pu lire ci et la "il est pas original", "la fin est prévisible", personnellement, je l'ai trouvé original et la fin pas si prévisible que ça"

 

Je faisais surtout référence à http://danstonchat.com/2582.html

J'avais entendu tant de louanges dithyrambiques au sujet de la Horde du Contrevent, que je me devais de le lire. J'ai apprécié les premiers chapitres (pour les effets de style) avant de m'ennuyer prodigieusement pendant tout le reste de ma lecture. Par ailleurs la fin n'a rien de surprenant à mon sens, c'est vu et archi revu dans ce domaine... Bref, j'en suis ressortie déçue.

 

 

L'épique y côtoie le désespoir, l'amusement une certaine mélancolie, la monotonie joue avec les personnages aussi bien qu'avec le lecteur, mais sans jamais être lassante - pour nous. L'auteur ne se perd jamais non plus dans des chapitres inutiles, il ne sert que ce qui peut être indispensable à son récit, ce qui se retranscrit par des coupes de temps en temps.

 

Excellente description, c'est tout à fait cela, chapeau bas, d'autant qu'il est vraiment difficile de retranscrire ce livre avec des mots tant il est difficile de raconter sa richesse.

 

 

Parce qu'il fallait y penser, et je pense que le Vent garde le droit d'être le meilleur personnage du livre. biggrin.gif

 

Clairement, et c'est d'autant plus fabuleux qu'il paraissait difficile, au premier abord, de rendre le vent si riche. Il en a carrément fait un nouvel alphabet :D

 

 

Qu'il soit soudain, violent, vif, ou plutôt romancé, délicat, surprenant, enivrant, on peut y placer un passif sexuel là dessus, et je ne pense pas que la fin de l'histoire contrecarre cette vision des choses.

 

J'avoue, j'ai pas fait la relation avec le sexe, mais bon, je suis le type qui a défendu la virginité d'Hideki dans Chobits, donc, normal :0

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Je disais que tu parlais de la fin prévisible, pas que tu pensais qu'elle l'était. :p

Personnellement, je l'ai trouvé logique tout en étant bien cherchée, surtout quand on réfléchit à ce que ça apporte comme conclusions sur l'univers !

 

J'avoue, j'ai pas fait la relation avec le sexe, mais bon, je suis le type qui a défendu la virginité d'Hideki dans Chobits, donc, normal :p

 

A part que là, c'est vraiment la forme plus que le fond qui m'y a fait penser ! :p

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Yeah !

Bon on m'avait parlé du bouquin y'a longtemps (ça devait être à sa sortie) en me disant : il faut que tu le lises !

Mais vous me connaissez...

 

Alors voilà : je l'ai enfin acheté :).

 

RDV dans 3-4 ans pour mon avis :0.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

han mais tu es de plus en plus active dans cette section ! \o/

 

au train où j'avance (j'ai lu 2 pages) je donnerai peut-être mon avis en même temps que le tien ! durdur de passer à autre chose quand on voudrait surtout la suite de ce qu'on a lu juste avant !

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
au train où j'avance (j'ai lu 2 pages) je donnerai peut-être mon avis en même temps que le tien ! durdur de passer à autre chose quand on voudrait surtout la suite de ce qu'on a lu juste avant !

 

T_T Volume 12 et 13 de la Compagnie Noire.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

 

Ah, c'est certainement le gros projet dont m'avait parlé les gars de chez Pix....

 

 

Et moi aussi, il est toujours dans la pile... On peut toujours se lancer un concours de lenteur molo !

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Rhoo, faut le lire quand même, c'est un très bon livre !

Les images de l'adaptation donnent un autre aspect que ce que j'avais imaginé, mais bon dans un sens ça colle pas si mal à l'ambiance, après tout les hordes, c'est les meilleurs des meilleurs de leur génération, et ils sont bâtis pour tanker des tempêtes avec une pioche et une corde.

 

En fait, je réponds parce que j'ai acheté un autre livre de Damasio, son premier, "La Zone du Dehors", juste parce que la Horde du Contrevent est un livre génial.

J'ai plus de mal à rentrer dedans, mais je pourrais poster mes avis ici, et transformer le tout en sujet Damasio. :p

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Rejoindre la conversation

Vous pouvez publier maintenant et vous inscrire plus tard. Si vous avez un compte, connectez-vous maintenant pour publier avec votre compte.
Remarque : votre message nécessitera l’approbation d’un modérateur avant de pouvoir être visible.

Invité
Répondre à ce sujet…

×   Collé en tant que texte enrichi.   Coller en tant que texte brut à la place

  Seulement 75 émoticônes maximum sont autorisées.

×   Votre lien a été automatiquement intégré.   Afficher plutôt comme un lien

×   Votre contenu précédent a été rétabli.   Vider l’éditeur

×   Vous ne pouvez pas directement coller des images. Envoyez-les depuis votre ordinateur ou insérez-les depuis une URL.

Chargement

×
×
  • Créer...