Aller au contenu
Les Final Fantasy Forums
MeMento

Mass Effect

Messages recommandés

Molo souhaitait le faire, Ennix se félicitait de le voir arriver sur PC, et Catti le considérait dans le domaine du faisable. Mass Effect it is!

 

Mass Effect est sorti fin 2007 sur Xbox 360, et puis un peu plus tard sur PC, en mai 2008, et saurait aujourd'hui être considéré comme un indispensable. La première itération s'était vendu à plus de 2 millions d'exemplaires (en grande majorité aux Etats-Unis semble-t-il), un score que Mass Effect second du nom a d'ores et déjà atteint lors de sa première semaine d'exploitation !

 

344273maefpc019.jpg

T'es sûr qu'il fallait pas prendre à droite au dernier carrefour ?

 

Mass Effect, donc, c'est un peu le RPG occidental pur souche qui arrive avec ses gros sabots. Il fallait un scandale pour qu'il soit encore plus populaire ? Il l'a ! Je ne ressors pas les articles sulfureux de l'époque tant c'était franchement navrant, à coup de quiproquo et de corrélations abjectes, mais il a suffisamment fait parler de lui (lire : certaines personnes en ont profité pour faire parler d'eux). Pour ma part j'en étais resté assez loin d'ailleurs, n'ayant pas encore de Xbox (le titre n'étant pas encore dispo sur PC). Un RPG occidental, comme on dit, ne s'appréhende pas de la même manière. Les gros joueurs PC sont inévitablement les plus habitués, et ça ne m'a pas surpris outre mesure que Molo ait préféré en parler dans un topic plus générique que celui destiné aux RPG.

 

Pour ainsi dire, si Mass Effect peut se targuer d'être un RPG, c'est d'une autre manière. Ici, pas de mécanique bien huilée digne d'un gameplay rpg-esque ancestralo-japonais (même si le gameplay en question est tout à fait cohérent). En effet, une des qualités premières du jeu, c'est surtout la densité et la crédibilité de son univers. En plein 22e siècle, l'humanité découvre les ruines d'une ancienne civilisation sur Mars. L'analyse et l'utilisation de leur technologie provoque le bond avant que l'on pouvait imaginer, évènement qui se trouve conforté par la découverte des premiers relais cosmodésiques. L'humanité ne tarde pas à rencontrer d'autres races et s'associe à elles, rejoignant ainsi les races conciliennes présidées par le Conseil.

 

250823maefpc014.jpg

Le Makko, ou de son petit nom, "ballon de foot" !

 

Ce qu'il faut savoir, c'est que le jeu fait valoir une foultitude de détails. Là, avec mon petit résumé, c'est un euphémisme de dire que je fais court. Par la suite, on découvre des éléments sur l'ensemble sur l'ensemble des races conciliennes et non conciliennes, sur la formation de l'Alliance, sur la création du Conseil, sur le devenir de la Terre, ou bien encore sur cette fameuse technologie extraterrestre. Ironiquement, moi qui n'ai jamais digéré mes cours d'histoires et qui se targuerais presque d'avoir une mémoire de poulpe, j'en connais pratiquement les détails sur le bout des doigts. Parce que c'est tout bonnement passionnant ! Il est très courant qu'avec des amis ayant fait le jeu, on parle de l'univers ou d'éléments que l'un ou l'autre d'entre nous aurait raté. Parfois c'est sérieux : "T'as fait la quête sur le passé de ce personnage ?". Parfois non : "Eh, tu savais que cette race a deux paires de testicules ?".

 

Fort de cette toile de fond, le reste se tisse de lui-même : le scénario, les personnages. Le jeu fait valoir un pseudo quête policière visant à résoudre certains évènements. Les mécaniques de jeu oscillent entre prospection sur le terrain (motivée par un supérieure hiérarchique ou par simple curiosité) et longs dialogues. Entre le nombre de races différentes et les différents types de personnalité, les dialogues sont loin d'être redondants et permettent, comme on le sait, de choisir ses réparties. Outre le processus de personnalisation physique du personnage, on peut ainsi choisir sa personnalité. Via son passé et votre attitude, le comportement de vos coéquipiers pourra varier. Ici, il n'est pas tant question de bien et de mal que d'éthique. Êtes-vous du genre à faire passer vos intérêts en premier ? Il faut savoir qu'être conciliant ou pragmatique n'a rien de manichéen. Votre héros est de toute façon un héros. Qu'il soit pragmatique le rend simplement direct, et pas toujours enclin à faire les choses de la manière dont on lui a demandé. Quoi qu'il en soit, choisir l'un ou l'autre de ces comportements influencera radicalement vos dialogues, sans pour autant changer le scénario final. A noter qu'il y a de nombreuses quêtes secondaires, sans pour autant tomber faire dans le fantasque à la Morrowind.

 

711744maefpc050.jpg

"Mmmmmm, je sens une perturbation dans la force"

 

Côté combat, je pense que vous avez déjà dû en lire des choses : on progresse accompagné de 2 commandos, lesquels réagissent plutôt bien mais dont il faut parfois s'occuper, soit pour leur donner un ordre (déplacement, utilisation d'un pouvoir précis), soit pour attribuer leurs points d'expérience (automatique ou non, on choisit au début du jeu) et leur équipement. Ils ne sont d'ailleurs pas là pour décorer, puisqu'on peut les consulter à tout moment, tandis qu'ils prennent parfois spontanément la parole. Leur personnalité est toujours forte en tout cas, et chaque protagoniste est haut en couleur. Ah, ce bon vieux Krogan me manque.

 

En somme, Mass Effect est le magnifique space opera que Star Ocean n'a jamais été. Et je ne saurais que le recommander chaudement à ceux qui sont passés à côté. Je suis actuellement en train de faire le 2 que j'attendais impatiemment et pour le moment c'est vrai régal de retrouver tout ça. Je rajouterai surement quelque chose après coup.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Ennix se félicitait de le voir arriver sur PC

 

J'avoue surtout que je me félicitait surrtout de pouvoir le bibiter après avoir rendu la xbox qu'on m'avait prêté :)

 

 

Mass Effect, donc, c'est un peu le RPG occidental pur souche qui arrive avec ses gros sabots

 

Rectification: Mass Effect, c'est le RPG Bioware pure souche: Kotor dans l'univers de Star Trek, mais sans la license (donc pas moyen de mettre la capitale de l'univers à San Francisco, m##de). La patte de la compagnie est tellement évidente qu'à certains moments on se demande s'il n'ont pas directement recopiés certaines lignes de codes de leurs précédents jeux dans Mass Effect.

Or, entre autre choses, ce qui défini les jeux Bioware, c'est que s'ils respectent certaines mécaniques du RPG à l'occidentale (création du perso, customisation, importance donnée aux quêtes secondaires, background de l'univers prioritaire par rapport aux cinématiques), elles mêmes héritées du fait qu'il s'agit à l'origine de RPG pour ordinateurs (là où les tropismes des RPG asiatiques sont issus des limitations des consoles, notamment en terme de mémoire pour stocker les données), leurs jeux sont à la base des RPG à l'orientale (ciblage du marché consoles, scénario inscrit sur des rails, rôle important donné à la personnalité du héros et de ses compagnons d'infortune, cinématiques à la pelle, grosse importance des dialogues...), et d'ailleurs, la grande ironie, c'est qu'à ce jour, le meilleurs RPG à la Bioware, c'est...

 

 

Il fallait un scandale pour qu'il soit encore plus populaire ? Il l'a !

 

Objection!

 

 

une des qualités premières du jeu, c'est surtout la densité et la crédibilité de son univers

 

La densité, d'accord, la crédibilité, heu...

Résumons: en 2148, des explorateurs trouvent sur Mars une ruine extraterrestre; 35 ans plus tard, l'humanité est devenu une super-puissance galactique qui a colonisé des centaines de monde

Quelqu'un a du mal régler sa calculatrice. Je sais bien que Mass Effect s'inspire de séries assez optimistes en ce qui concerne les progrès de l'humanité vers l'espace, surtout quand on les comparent avec la situation actuelle, mais même le matériel sur lequel ils se basent ne sont pas à ce point irréalistes

 

C'est d'ailleurs un des problèmes du scénar de Mass Effect: par moment, les scénaristes ont trop voulu faire des clins d'il à des séries existantes, donc on se retrouve à jouer le rôle d'un membre des Circonstances Spéciales, qui voyage à bord de son Enterprise dont le port d'attache est une capitale galactique construite dans une station spatiale, tout en enquêtant sur une race de vaisseaux tueurs qui ont un drôle de rapport avec les formes de vie organiques tout en apprenant l'existence d'un ancien génocide à l'encontre d'une espèce d'arthropodes télépathes

A-hem...

Trop d'hommages tue l'hommage.

 

Mais bon, ne soyons pas trop dur: Oui, Mass Effect est le Space Opera que Star Ocean n'a jamais été, Oui, j'ai passé pas loin de 70 heures (en deux parties hein) dessus, et oui, il mérite 100 fois que l'on s'y mette.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Je souhaitais le faire et je le souhaite toujours ! Tellement que je l'ai déjà acheté ^^'.

 

Il est donc sur ma liste prochaine de jeu, je vais d'abord faire le 1 et si ça me plaît le 2. Je suis pas habituée au RPG occidentaux editpostNix Bioware, je suis tombée du train très tôt, alors je risque de trouver "supeeer" des concepts déjà connus des amateurs, mais bon. Faut bien commencer par un bout !

 

Le jeu est assez court il paraît ? editpostNix : j'avais pas vu ton message Nix

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Fichtre, même le Nix se met aux objections, Molo nous aura tous ! Et Wrex c'est le bien. Pas que j'aie fait le jeu, mais je me souviens de la vidéo mise en lien par Ennix avec l'ensemble de ses conversations dans les ascenseurs. De toute façon je ne sais pas si mon pc actuel pourrait le faire tourner (je me suis rendu compte il y a un mois que si Mount&Blade ramait autant, c'était tout simplement parce que je n'avais pas la config minimale).

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
La densité, d'accord, la crédibilité, heu...

Résumons: en 2148, des explorateurs trouvent sur Mars une ruine extraterrestre; 35 ans plus tard, l'humanité est devenu une super-puissance galactique qui a colonisé des centaines de monde

Quelqu'un a du mal régler sa calculatrice. Je sais bien que Mass Effect s'inspire de séries assez optimistes en ce qui concerne les progrès de l'humanité vers l'espace, surtout quand on les comparent avec la situation actuelle, mais même le matériel sur lequel ils se basent ne sont pas à ce point irréalistes

C'est pas comme si j'avais utilisé ne serait-ce qu'une seule fois le mot réaliste. L'univers donné est crédible, la manière dont il en est arrivé là peut être remis en cause. Et quand bien même, quel intérêt d'en faire la démonstration et la confronter à une rapide présentation, surtout que ça ne change strictement à la richesse du jeu, comme tu le reconnais.

 

Tu gagnerais à mettre deux-trois trucs en spoil mine de rien. Pas que de voir l'intrigue complète écrit en noir sur blanc me dérange hein.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Des spoils? Quels spoils? Tout ce dont je parle est connu du joueur dans les deux premières heures du jeu.

 

Et je ne parlais pas non plus de réalisme: un scénario réaliste dans l'état actuel de nos connaissances c'est:

 

l'Humanité envoie ses premiers vaisseaux habités hors du système solaire en 2885.

En 4973 l'humanité a colonisé 0,000045% de la voie lactée, les communications entre les systèmes solaires sont difficiles parce qu'on ne sait pas aller plus vite que la lumière et les sociétés extrasolaires sont isolées les unes des autres, pour l'essentiel elles se concentrent dans des colonies spatiales qui extraient les métaux lourds des planétoïdes de petite taille (parce que sa coûte trop chère de décoller d'une grosse planète) et les échangent contre de l'humus produit industriellement par la mère patrie terrestre. L'Humanité compte 10,2 milliards d'individus: 97% vivent dans le système solaire, 90% vivent encore sur Terre, les extraterrestres les plus évolués jamais croisés se présentent sous la forme de lichen brunâtre qui photosynthétise la lumière d'une naine rouge

En 5528, la première Sphère de Dyson est enfin terminée, et la production d'antimatière nécessaire à l'alimentation archi-coûteuse des machines censées nous permettre de piéger Einstein et d'aller plus vite que la lumière.

En 6446, les voyages intersidéraux sont enfin devenu monnaie courante: une nouvelle vague de colonisation commence: 98,3% de des quantités colossales d'énergie produite et consommée par l'humanité sert à rendre ces voyages possibles, 83% de l'énergie qui reste sert à l'entretien des infrastructures qui servent à produire cette énergie les deux tiers des Hommes vivent toujours sur Terre; mais puisque que nos vaisseaux les plus rapides arrive à faire du 40 jours-lumière par heure, nos scientifiques ont bon espoir que nous croisions une espèce extraterrestre raisonnablement intelligente (disons du niveau d'un homard) avant l'an 16.000

 

Passionnant scénario, n'est-ce pas?

 

Je ne demande pas à un jeu de SF de faire dans le réalisme pur et dur, mais avoir une notion des ordres de grandeur ne serait pas trop trop mal: Rien n'empêchait les créateurs de Mass Effect de placer le début de l'histoire 350 ans après la découverte des ruines protéennes au lieu de 35: ça n'enlèverait rien au thème de "l'humanité est agressivement expansionniste et progresse très vite" et rendrait le tout plus facile à accepter.

Modifié par ENNIX

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Un scénario en l'état actuel de nos connaissances. Voilà tout. Si tu veux vraiment prouver que Mass Effect ne fait pas comme il faut, il faudra aussi projeter la découverte d'une technologie extraterrestre dans ton passionnant scénario. Tout en sachant que c'est extrêmement vague. Maintenant je ne doute pas tu en avais sous la pédale, pour pondre un tel pavé à la première occasion, mais j'ai du mal à percevoir là dedans autre chose qu'un "casse l'enthousiasme" gratuit et ... sans intérêt, comme je le signalais plus tôt.

 

Après, si révéler des éléments de l'intrigue pour toi ce n'est pas spoiler - surtout des éléments aussi libres d'interprétation, je n'ai rien à ajouter.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

j'admets que passer du premier pied sur mars à une expansion dans tout l'univers en 35 ans ça parait... n'imp ^^' Mais bon, a part star wars qui a eut l'intelligence de pas mettre de date, c'est toujours comme ça. Plus proche de nous il n'y a qu'à voir ce que la SF imaginait pour l'an 2000 , 20 ans avant. Au moins mass effect a quand même situé le truc à une date qu'on ne pourra pas comparer nous même !

 

et va falloir que je me le trouve ... je le rajoute a ma liste .. ah m##de elle est déjà pleine ! Bon je commence une seconde feuille -_-

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Mais bon, a part star wars qui a eut l'intelligence de pas mettre de date, c'est toujours comme ça

 

Star Wars, c'était il y a longtemps dans une galaxie très très lointaine, ceci dit les auteurs de SF ne se plantent pas toujours en matière de date, et ce qui est assez tragique dans Mass Effect, c'est qu'ils essayent de tenir

 

Tout corps persévère dans l'état de repos ou de mouvement uniforme en ligne droite dans lequel il se trouve, à moins que quelque force n'agisse sur lui, et ne le contraigne à changer d'état, Chef

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Voili voilou, je joue à Mass Effect !

J'en suis à ... euh ... environ 6 heures je crois. Je suis sur Feros, je viens de tuer quelques Geths pour défendre la pauvre colonie. Je dois partir sur l'autoroute maintenant...

 

Pour l'instant c'est vachement bien !!! Je commence à m'habituer au système, petit à petit. Comme je le disais dans un topic à côté, j'ai décidé d'être ingénieur et c'était ptêt pas l'idée du siècle, je n'ai droit qu'à mon petit pistolet et aux armures légères. D'ailleurs, j'ai vu que j'avais malgré tout des armes plus puissantes à disposition, mais sans formation. Est-ce que ça vaut la peine de les utiliser quand même ou ça sert à rien que je perde mon temps ? (ce message sera parsemé de questions, je vous préviens)

 

Les deux points que je préfère : l'ambiance et les dialogues.

 

Ambiance super prenante, avec une vraie patte, plein de races et la mise en scène qui va bien. Je dois avouer que mon premier discours à mon équipage a bien fait son effet, j'étais à fond dedans !!! En plus, le fait de pouvoir jouer une femme, ça ajoute quelque chose je trouve. C'est assez marrant, je voulais faire un perso différent du modèle de base, alors j'ai bien tout déréglé et fouiné et au final, bin j'ai refait -sans vraiment m'en apercevoir- un physique presque pareil ^^'. A noter que j'aime bien la voix française, cool. Le doublage est de toute façon bien foutu dans son ensemble, même si on peut regretter les doubleurs connus de la version américaine.

 

Les longs dialogues sont donc aussi très chouettes, bien interactifs et passionnants. Les petites routines (changements de plan, pas sur le côté) sont toujours les mêmes, mais c'est pas grave, le dynamisme est là et ça fait illusion.

 

Les missions annexes ont l'air nombreuses, j'en ai fait quelques unes. Ma première sortie en mako, j'ai eu peur, surtout que j'étais sur une planète pleine de reliefs et pour traverser les montagnes, c'est pas toujours pratique, mais je commence à m'y faire. Les planètes sont assez vides, mais ça me dérange pas trop. J'ai vu des espèces de gros vers de sable, je peux les tuer ou faut les éviter à tout prix ? J'ai pris l'option de la fuite ^^'. C'est comme pour les scans de planète, j'ai pas lu toutes les descriptions, je devrais pouvoir survivre sans ? Vous allez me dire que c'est dommage, ça fait partie du background, mais de la description de planète, mmm......... Surtout qu'il y en a beaucoup !

 

Pour les combats, du moment que j'ai un mur pour me planquer, ça passe. J'y vais trèèès doucement, normal j'ai pris un ingénieur, pas un bourrin !! Question très importante : on peut faire les missions secondaires quand on veut ? J'en ai commencé une, mais je crois que je suis pas encore assez forte, je peux la reprendre plus tard sans problème ?

 

J'avais encore plein de choses à dire, mais j'ai oublié évidemment -_-. Ah oui, j'ai pas beaucoup d'argent je crois, c'est normal ou je joue très mal ? Est-ce que vous me conseillez de booster certaines capacités avant d'autres ou je peux y aller à l'instinct ?

 

En tout cas, l'immersion marche : pendant une mission secondaire, y'a fallu tuer des chercheurs qui n'étaient plus trop humains, je me planque, je tire, je suis concentrée. Au bout d'un moment, je me dis "hé, ils sont où mes collègues, je les vois plus", ah bah oui, je regarde en bas à gauche, ils sont morts :chirolp_lovely: , rien à faire, je tiens le coup et je massacre tous les méchants. Une fois la zone libre, mes deux compagnons reviennent à la vie (automatiquement), bin je dois avouer que j'étais fière de moi :D, je mérite d'être la CHEF !!!

 

J'ai l'impression que Kaidan me fait la gueule sinon, je sais pas trop... J'ai aussi envoyé chier mon fan de la Citadelle sans faire exprès, je voulais juste pas faire la star, genre je signe des autographes, mais il l'a mal pris... J'ai aussi refusé de faire du trafic d'infos avec les scans de veilleurs, je me dis que j'aurais ptêt du accepter (en même temps, je voulais pas forcément dire non :/).

 

Bon, la suite me reviendra sans doute plus tard.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

T'enchaines les bons jeux Molo.

 

Pour l'instant c'est vachement bien !!! Je commence à m'habituer au système, petit à petit. Comme je le disais dans un topic à côté, j'ai décidé d'être ingénieur et c'était ptêt pas l'idée du siècle, je n'ai droit qu'à mon petit pistolet et aux armures légères. D'ailleurs, j'ai vu que j'avais malgré tout des armes plus puissantes à disposition, mais sans formation. Est-ce que ça vaut la peine de les utiliser quand même ou ça sert à rien que je perde mon temps ? (ce message sera parsemé de questions, je vous préviens)

Là ou moi j'avais pris une grosse brute, le soldat. Tu peux utiliser les autres armes mais tu vas vite te rendre compte que si ta classe n'a pas les spécialisations ça va être un peu compliqué. C'est surtout qu'après tu ne peux pas améliorer les dégâts et la précision de ces armes-là, vu qu'elles n'apparaissent normalement pas dans tes compétences.

 

J'ai vu des espèces de gros vers de sable, je peux les tuer ou faut les éviter à tout prix ? J'ai pris l'option de la fuite ^^'.

Tu peux les tuer oui, mais avec le mako. En général suffit de tourner sur place en dessinant des grands cercles et de tirer quand il apparait.

 

C'est comme pour les scans de planète, j'ai pas lu toutes les descriptions, je devrais pouvoir survivre sans ? Vous allez me dire que c'est dommage, ça fait partie du background, mais de la description de planète, mmm......... Surtout qu'il y en a beaucoup !

Oui, complètement. C'est comme le codex, c'est long à lire mais c'est surtout rempli de détails pour les joueurs soucieux d'en apprendre le plus possible.

 

Question très importante : on peut faire les missions secondaires quand on veut ? J'en ai commencé une, mais je crois que je suis pas encore assez forte, je peux la reprendre plus tard sans problème ?

Bien sûr oui. Le seul détail c'est qu'il convient de les faire relativement dans l'ordre, parce qu'un pote m'avait raconté qu'il n'avait pas pu poursuivre une quête parce que le pnj qu'il devait rencontrer était mort dans une quête secondaire précédente !

 

Après que t'aies pas de sous au début c'est normal, mais ça sert finalement assez peu passé un temps. Je ne connais pas la classe d'ingénieur mais là ou le 2 permet de récupérer ses points et de les réattribuer, le 1 ne le permet pas. Mais à mon avis fais ça comme tu le sens, ça n'aura jamais des conséquences dramatiques :)

Le fan j'avais signé de souvenir, mais je ne l'ai plus revu après ce c#n. Et les scans j'ai d'abord accepté, mais je l'ai balancé au patron de la boite juste derrière :p

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Héhé, c'est l'avantage de faire les jeux trois ans après tout le monde : on peut bien trier ^^'.

 

Merci pour ces réponses, je me dis d'ailleurs que ça va ptêt être mon cas aussi pour les missions secondaires : je suis toujours sur Feros et en fait, je suis un peu coconne vu que j'ai exploré les sous-sols à mon retour d'Exogeni. Alors j'ai tué le Varan alpha-mâle-truc mais est-ce que le colon de la bouffe sera encore là pour que je le lui dise ? Rien n'est moins sûr, surtout que bon, moi j'aimerais bien les sauver les colons, mais j'ai plus qu'une bombe. Je sens le fiasco pointer le bout de son nez.

 

D'ailleurs, pareil juste avant, quand Lizbeth a retrouvé sa maman, j'aurais bien voulu ne pas tuer le sale c#nnard dont j'ai oublié le nom. Sauf que les deux dialogues charme/intimidation n'étaient pas disponibles, pourtant j'ai ces deux catégories boostées au maximum :p. Ca dépend des classes ? C'est pour un NG+ ?

 

J'ai aussi eu droit à deux bugs dans la déchetterie avant tout ça, je suis restée coincée par je ne sais pas quoi, je pouvais que tourner sur moi-même mais plus avancer, argh. Heureusement qu'il venait d'y avoir une sauvegarde automatique. Malheureusement, je suis donc de nouveau sujette à la sauvegardite aiguë "pour si jamais". Toutes les 5 minutes, menu, save, j'ai honte mais c'est comme ça.

 

Bon va falloir que je trouve un moyen pour sauver les colons moi... Et je me demande à quoi peut ressembler le Thorien !!??? Ah oui, à l'aller j'ai bien pris mon temps sur l'autoroute, j'ai tué tout le monde doucement, en tirant de loin (parce que le mako en combat rapproché, je maîtrise pas encore). Au retour, j'ai adopté la méthode bourrine : j'ai roulé sur tout le monde....

 

En tout cas, c'est BIEN COOL ! Pour les succès, ingénieur c'était pas non plus la bonne idée j'ai l'impression :).

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Vous m'excuserez de ce double-post mais j'ai peur que sinon Nix ou Memento (ou quelqu'un intéressé) ne remarque pas que j'ai édité mon message précédent... Surtout que j'ai un truc très important à dire :

 

Mais il est trop bien ce jeu O_O !

 

:) :vache-do: :vache-do: :vache-do:

 

J'ai terminé Feros, j'ai sauvé les colons (LES 16 !), j'ai même trouvé de la bouffe pour eux, j'ai rétabli l'eau courante et en plus j'ai trouvé des accus pour la gonzesse désagréable. Je fais pas les choses à moitié :furious:.

 

J'ai donc vu à quoi ressemblait le Thorien, miaaaam. Pour tout vous dire, ça n'a pas été évident. J'ai donc décidé dans un premier temps de tenter de ne pas tuer les colons, sauf qu'il ne me restait qu'une seule bombe :p. Heureusement, il y en avait une petite réserve un peu plus loin et j'ai découvert qu'on pouvait aussi tout simplement les assommer :molo:. Autant dire que je les ai bien frappés !!!

 

Mais bon, après ça, y'a fallu s'attaquer à l'origine du maaaaal. Et après mon premier fight contre l'Asari, je me suis aperçue que j'avais joué n'importe comment car ... je n'avais plus de medi-gel :ohmy: :D. C'est donc dans le stress et la sauvegardite sur-aiguë que j'ai continué, armée de mon pauvre pistolet et de mes super pouvoirs.

 

Au final j'ai réussi, je me dis : bravo !!!

 

EN PLUS : de retour sur le Normandy, j'ai eu droit à un moment ENORME -> la conversation qui tue avec Kaidan. La dernière fois, il m'avait répondu froidement, cette fois c'était la folie, et vas-y que je parle de mon premier amour, que je te complimente, que je t'explique que "je couche pas à droite et à gauche, je suis un gars romantique moi" (o_O"), le tout se finissant sur un "avec plaisir" mielleux, suite à mon "je ne parle pas à tous les membres de mon équipage comme ça :cool:". Bref, ça m'a bien fait rigoler !! C'est comment quand on est un mec ? C'est Ashley qui dragouille ?

 

Maintenant, je vais faire un peu de promenade sur la carte de la galaxie, j'ai plein de missions annexes à faire, rien qu'en regardant la carte on m'en a filé une nouvelle (aller tuer une IA qui a pété un plomb). Je suis d'ailleurs retournée sur la fameuse mission où je m'étais pris une branlée et c'est passé touuuut seul. La grande classe.

 

Je me sens devenir fan, surtout que j'ai adoré pouvoir en apprendre plus sur mon équipage en allant leur causer après cette mission riche en rebondissements ! YEAH, j'espère que la suite est du même niveau. Pour Feros j'avais pris Ashley et la petite Quarienne, question de faire une équipe bien féminine. Cette fois, je vais prendre du gros balourd plein de testostérone pour varier les plaisirs.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Rejoindre la conversation

Vous pouvez publier maintenant et vous inscrire plus tard. Si vous avez un compte, connectez-vous maintenant pour publier avec votre compte.
Remarque : votre message nécessitera l’approbation d’un modérateur avant de pouvoir être visible.

Invité
Répondre à ce sujet…

×   Collé en tant que texte enrichi.   Coller en tant que texte brut à la place

  Seulement 75 émoticônes maximum sont autorisées.

×   Votre lien a été automatiquement intégré.   Afficher plutôt comme un lien

×   Votre contenu précédent a été rétabli.   Vider l’éditeur

×   Vous ne pouvez pas directement coller des images. Envoyez-les depuis votre ordinateur ou insérez-les depuis une URL.

Chargement

×
×
  • Créer...