Aller au contenu
Les Final Fantasy Forums
CattiBri

Lectures en cours

Messages recommandés

"Rob S. Pierre"

 

ahah j'aime bien moi :) après faut voir le contexte.. évidement ça passerait bien dans du texte à but comique ou satirique, sacrement moins dans un autre..

 

 

Je viens d'entamer la lecture du Nom de la Rose d'Umberto Eco dont je ne connais que la version film ( traduction : j'ai beaucoup aimé le film mais en gros je me souviens juste un peu de la fin ! ) , il était temps d'arranger ça :molo:

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Tiens, ça parlait de Honor la dernière fois sur ce sujet. *_*

Exactement ce que je suis en train de lire en ce moment, ayant enfin reçu le volume 10, et étant bloqué à 400 pages par jour.

 

Les références de certains noms comme Robert Pierre ou Oscar St-Just ne sont certes pas de la plus grandes des subtilités, mais la construction politique de l'uvre est vraiment bien foutue. Avec son gros désavantage, à savoir le nombre de tomes permettant de pouvoir construire l'univers de la saga au regard des lecteurs. Pas exempt de défauts (certains chapitres trainent en longueur, quand ils ne parlent ni politique, ni militaire, ni complot), la série reste exactement dans la lignée de ce que voulait écrire Weber, une série sur la psychologie militaire, où les batailles, les conflits politiques ne sont qu'une cerise sur le gâteau.

 

Après, la République Populaire du Havre est forcément ma chouchoute, présenté initialement comme l'empire maléfique d'Honor (owi tremblez mortels), le panel de personnages intéressants de la RPH rendent chaque passage par la Nouvelle-Paris ou sur les vaisseaux de la Flotte électriques. Weber s'inspire de la Terreur ? Il la traite à la perfection. Et surtout, le côté manichéen offert entre les deux protagonistes s'efface peu à peu, au fil des volumes. A côté, le Royaume de Manticore est un peu bâclé à mon goût, avec un système politique très intéressant, malheureusement peu évolutif.

 

Bref, encore 1500 pages à lire. *_*

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Ca serait possible d'avoir un ou deux exemples des meilleures légendes urbaines du livre selon toi ?

Histoire de me donner envie de lire. :p

 

Naw, j'ai déjà plein de trucs à liiiiiire.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Dès que j'ai avancé ouais, j'ai lu que les deux premiers articles

(qui ne m'ont pas totalement convaincue mais faut pas le dire)

, j'ai vu que plus tard ils causent de Shin Megami Tensei :p, vivement.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

En parlant de Weber, je me suis mis à lire 1632: une série de livre imaginée par Eric Flint, mais à laquelle Weber participe.

 

Bon, premier problème: j'ignore complètement si une traduction française existe, et, la série étant relativement récente, c'est probablement pas le cas.

 

L'idée de base de la série est qu'en 2000, une petite ville minière de Virginie Occidentale est catapultée dans le passé, en 1631 (la série s'appelle 1632 parce que c'est durant cette année que l'essentiel du premier tome se déroule), au milieu de l'Allemagne en plein guerre de trente ans.

 

Petite précision sur la Grantville, le patelin en question: cette petite ville de 3.500 habitants est un bastion de l'UMWA, le syndicat américain des mines. Pour ceux qui ne connaissent pas l'histoire américaine: en 1912, dans l'état de Virginie Occidentale, les propriétaires des mines tentèrent de briser par la violence une grève de mineur: la réponse de l'UMWA fut d'acheter des milliers de fusils, et de les donner aux grévistes avec instruction de tirer dans le tas. Ouais, dans le genre "syndicalisme radical", on est loin de la CGT :p

 

Le résultat, c'est qu'à peine arrivé dans le passé, la première chose que décident de faire les habitants de cette vile est de commencer une révolution.

Bien entendu, leur arrivée ne passe pas inaperçue: n'importe quel gadget présent dans la ville a plusieurs siècles d'avance sur la technologie en place, et la bibliothèque du lycée regorge de livres décrivant une histoire qui ne s'est pas encore produite: quelques mois à peine après leur arrivée, la petite ville américaine est devenu l'objet de toutes les ambitions.

 

L'une des plus grandes qualité de cette série de livres est qu'elle évite le côté "branlette mentale" que l'on trouve dans beaucoup trop de livres de ce genre: les américains ne sont pas tout puissants: s'ils sont au début capables de faire énormément de dégâts (à ma droite l'inquisition espagnole et plusieurs centaines de soldats armés de mousquets, à ma gauche, des syndicalistes américains armés de napalm: faîtes vos jeux) et deviennent en quelques mois l'une des factions les plus influentes de la guerre en court, ils réalisent vite qu'ils n'ont pas les ressources nécessaires pour maintenir en l'état leur technologie et qu'ils ne sont pas assez nombreux pour survivre si tous les monarques d'Europe envoient leurs armés pour se débarrasser d'eux. Pour survivre, les américains forment une alliance inconfortable avec le roi de Suède, alors que le reste des Cours européennes prennent conscience de l'arrivée des visiteurs du futur et commencent à tenir compte de la nouvelle donne.

 

La qualité des livres est assez irrégulière (cela dépend aussi du co-auteur qui collabore avec Flint sur tel ou tel bouquin), et n'est pas dénuée de défauts, mais pour quiconque aime l'aspect "j'ai été envoyé dans le passé et je vais profiter pour foutre le plus gros bordel possible" sur lequel la série se construit, c'est une lecture très plaisante.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
La qualité des livres est assez irrégulière (cela dépend aussi du co-auteur qui collabore avec Flint sur tel ou tel bouquin), et n'est pas dénuée de défauts, mais pour quiconque aime l'aspect "j'ai été envoyé dans le passé et je vais profiter pour foutre le plus gros bordel possible" sur lequel la série se construit, c'est une lecture très plaisante.

 

Ça attendra la fin des Honor (encore 3 volumes), et probablement la suite des Annales de la Compagnie Noire, mais tu viens d'attirer mon attention avec ce synopsis.

Et j'aime bien Flint dans l'ensemble, c'est un auteur créatif ! :p

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Enfin terminé le tome 11 d'Honor Harrington !

 

Autant le 10 était à mon goût un bijou de politique et de complot, montant petit à petit en intensité jusqu'au dénouement final, autant le 11 n'est qu'une préparation aux 200 dernières pages. Et 800-900 pages d'introduction, c'est long, surtout quand on arrive à prévoir le plot 500 pages à l'avance. Avec le tome 10, on entre en gros dans une énorme introduction de deux tomes - à mon goût - qui change la physionomie de l'œuvre. C'est à dire que ça donne quand même énormément envie de se lancer dans le tome 12.

 

:)

 

Sinon, avalé les Annales de la Compagnie Noire, tome 2.

Toujours aussi bon que le premier, cette bande de mercenaires de peu de foi arrive à rendre palpitant une histoire de par leur normalité dans un monde qui ne l'est pas spécialement.

La Compagnie n'est pas là pour rigoler, et n'hésite pas à tuer, faire assassiner, faire chanter, comploter, mentir et menacer, pour le bien de leurs frères.

A côté de ça, les personnages sont vraiment intéressants, mention spéciale à Toubib, Qu'Un Oeil, la Dame et ses Asservis.

Le traitement offert à Shed, petit aubergiste lâche et raté, s'enfonçant de plus en plus malgré lui dans des situations qui le dépassent, a donné un petit plus non négligeable à la trame.

Modifié par Zhuge

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Cadeau maternel oblige ( mais c'était une bonne idée ) j'ai commencé également le très long cycle ultra connu de la Roue du Temps de Robert Jordan. Alors j'en suis au second tome, c'est pas mal il est vrai, mais j'ai un peu de mal pour l'instant à voir en quoi il mérite un tel succès car ce n'est pas supérieur à beaucoup d'autres productions du même style ( monde en danger, gros méchants voulant mettre la mains sur le ou les jeunes élus blabla qui ne comprennent pas leur destin blabla ) Mais bon les persos sont attachants alors ça me plait.

Gros bémol à l'éditeur ( j'ai dans la collection France Loisirs ) et a la traductrice : Arlette Rosemblum.. franchement j'ai jamais vu ça. Le nombre de fois ou je relis une phrase plusieurs fois pour la comprendre car grammaticalement c'est bancal est assez fou.. et je parle pas des mots oubliés ou des erreurs phonétiques du genre peu et peut... ><

 

De l'eau a coulé sous les ponts et me revoilà. Je continue la série Roue du Temps avec des interruptions de ci de là. J'en suis au tome 12, j'en ai 18 et j'ai découvert hier qu'il y en avait encore d'autres non traduits dans cette édition.!

 

Fort heureusement les fautes ont quasi disparu à partir du tome 3 , c'est déjà un grand point (bon ok c'était le minimum en fait nan mais oh ! ). L'histoire quant à elle se bonifie avec le temps. L'ensemble n'avance pas super vite mais plusieurs points positifs font aprécier l'ensemble :

 

- ce n'est pas si manichéen que cela. il n'y a pas les bons d'un coté et les méchants de l'autre mais plutot des camps sensées être bons mais qui pour des raisons historiques, la peur, des intérêts personnels, des fausses rumeurs ( et parfois il est vrai l'intrusion d'engeance du mal en leur sein) se gênent et se menacent, voir s'entretuent plutôt que de faire faire front commun fasse au Mal. Coté Mal biensur il y a des créatures abjectes et irrécupérables mais les Réprouvés semblent avoir plusieurs facettes.

 

- les personnages sont nombreux et prennent de l'épaisseur ( même si certaines redites a propos d'un trait de caractère ou un toc sont parfois un peu lourdes ). Les femmes incroyablement nombreuses et fortes ont un rôle sacrement important, pas seulement parce que le pouvoir magique est sensé leur revenir. Le dragon réincarné possède la double destinée de sauver le monde et le détruire. On ajoute à cela le fait qu'il va etre polygame , c'est pas banal, et enfin qu'il lutte constamment contre la folie qui le guette (et qui n'a rien avoir avec la polygamie messieurs, je vous entends dejà dire que c'est normal de devenir fous avec plusieurs femmes sur le dos ! ) , ce qui est pas mal pour "le grand hero".

Mais finalement l'est-il ? les personnages sont tellement nombreux et ont tous un tel role a jouer dans la trâme du destin qu'il est difficile de lui accorder cette prérogative;

 

- le peuple des Aiel vraiment original et très bien construit, notamment avec tout leur système d'honneur et de "toh" . il y a également d'autres peuples assez bien présentés mêmes s'ils ne les égalent pas.

 

bref : je ne dirais pas cette série absolument exceptionnelle mais je comprends maintenant pourquoi elle a eut du succès, c'est tout de même mérité !

 

 

 

Comme je l'ai dit j'entrecoupe ma lecture, en général je lis 2-3 tomes et je passe a autre chose avant d'y revenir. Les annales du disque monde ont essentiellement occupé ces interruptions et avec bonheur ! <3 )

 

Les prochaines lectures seront des premiers tomes de séries que l'on m'a conseillées et qui sont sur ma to-read list depuis des lustres : Les chroniques de melvin le faiseur, le trône de fer et la compagnie des glaces (ça c'est sur le conseil ici d'ennix :D . j'espère être aussi d'accord que pour les salauds gentilshommes.. dont au passage, on attend toujours la suite !!! :( :molo: )

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

le trone de fer c'est un tres bon choix meme si le premier tome, l'est un peu long mais apres ca s'emballe et ca devient magistral je trouve.

 

je te conseillerais bien la symphonie des siecles de Haydon. J'ai carrement été happé par l'histoire et les personnages (achmed my love) et j'attends avec impatience le tome 6 la mois prochain.

 

C'est de la fantasy et l'auteur a vraiment crée toute une mythologie et tout un univers bien propre. L'emmerdant c'est qu'il faut vraiment etre concentré quand ca commence a partir sur les explications parce que de un : ca traine en longueur et de deux, ca sert vachement l'histoire tout le passif historique justement

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Je plussune l'avis sur le Trône de Fer, je n'ai lu que les deux premiers pour le moment, avant de me faire happer par des Honor, Ambre et autres séries à l'époque, sans m'être relancé dedans après coup.

Après, il y aura aussi la Compagnie Noire, mais je ferais un petit article dessus quand j'aurais fini le tome 5, en cours de lecture, donc probablement bientôt fini !

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Alors,

j'ai fini le dernier Norman Spinard Oussama, qui n'est pas terrible, malgré un début pas mal. C'est trop long et pas poussé. Dommage, Norman aurait pu mieux faire. Aux fan de Fantasy, lisez Rêve de Fer du même auteur.

 

Sinon, j'ai débuté le roman Doom, c'est de la littérature de gare, incroyablement fidèle au jeu, ils y ont juste rajouté des dialogues

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

J'ai piqué la Compagnie Noire à Zhuge, c'est très bien. Pas forcément comme je m'y attendais, notamment parce qu' "annales" je voyais un peu ça comme journal, mais j'en suis au tome 2 dont le style de narration me plaît beaucoup.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Rejoindre la conversation

Vous pouvez publier maintenant et vous inscrire plus tard. Si vous avez un compte, connectez-vous maintenant pour publier avec votre compte.
Remarque : votre message nécessitera l’approbation d’un modérateur avant de pouvoir être visible.

Invité
Répondre à ce sujet…

×   Collé en tant que texte enrichi.   Coller en tant que texte brut à la place

  Seulement 75 émoticônes maximum sont autorisées.

×   Votre lien a été automatiquement intégré.   Afficher plutôt comme un lien

×   Votre contenu précédent a été rétabli.   Vider l’éditeur

×   Vous ne pouvez pas directement coller des images. Envoyez-les depuis votre ordinateur ou insérez-les depuis une URL.

Chargement

×
×
  • Créer...