Aller au contenu
Les Final Fantasy Forums
ENNIX

C'est officiel

Messages recommandés

des mitaines? scuse, j'ai jamais vu dans la rue l'association mitaine/jupette/teinture rose/botine, donc puisque ça ressemble quand même à une nana de fan service, je reste sur le porte jartelle :p

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

si si, y'en a même des pires

 

ganguro2thumb6qa.jpg

 

elle a les cheveux un peu roses-saumon, ça dépend des images.... nan elle ne ressemble pas à Heather, mais je vois pourquoi tu dis ça, de part la pose sur l'image en gros-plan et la coiffure un peu brouillonne...

 

sinon, c'est censé être du in-game je pense, après, c'est que les 1ères images, ça a encore le temps d'évoluer... pis c'est de la PS3 quand même hein, faut pas déconner...

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Hop, 10 pages de Famitsu sur le jeu avec tous pleins de nouvelles images, merci FFWorld

 

Et voilà

 

Je toruve qu'elle a une bonne tête l'héroïne, même si elle fait très "nomuresque". Et pis c'est beau...

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

En fait, tu devrais AVOUER ton vice:

 

Tu AIMES les persos qui ont un look à la Nomura, pas vrai? :D

 

Pis l'image du bas.... le look adolescent avec les filles en kilt, beurk :ninja:

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Encore des news de FFWorld, merci FFWorld!

 

Si vous avez raté les magnifiques scans du magazine Famitsu publiés hier, vous devriez vous mordre les doigts. Fonçez-y, délectez-vous puis revenez ici. Car ci-dessous, vous trouverez les informations contenues dans ces pages. En fait, les principaux développeurs du projet Fabula Nova Crystallis donnent des détails plus ou moins croustillants sur leurs bébés. Attention, c'est long.

 

Commençons par le vrai Final Fantasy XIII. Lors de l'E3, Yoshinori Kitase a annoncé qu'il était d'abord prévu sur PlayStation 2 avant de passer sur la 3 suite à la création de la démo technique de FFVII présentée à l'E3 2005. Motomu Toriyama, le directeur du jeu, précise que l'équipe de développement a trouvé tellement dur de revenir à la PS2 après avoir tâté sa petite soeur qu'ils ont fait tabula rasa. Heureusement, vu le résultat sur PS3 ! Le magazine indique que les scènes utilisant le moteur 3D sont celles du combat et de la forêt.

 

Toriyama a également indiqué que, à leur grande habitude, les développeurs de ce nouveau Final Fantasy ont passé énormément de temps à préparer le projet. Le concept de Fabula Nova Crystallis est celui des Cristaux qui font avancer le monde vers son avenir. Ils prennent en réalité la forme d'objets courants. Selon le directeur, tous les objets auront plus ou moins un sens, même les piliers ou les panneaux d'affichage. Les graphistes ne se sont pas contentés de faire des images réalistes (quand on sait que c'est l'équipe de FFX, on peut s'attendre à un univers exhaustif).

 

De son côté, Yoshinori Kitase, producteur de FFXIII, mesure encore beaucoup ses propos, ce qui fait qu'on n'apprend pas grand chose sur l'histoire du jeu. Il tient cependant à signaler que toute la mythologie autour du Cristal ne sera pas nécessairement à la base de l'histoire. En effet, nous ne menons pas nos vies quotidiennes avec en tête en permanence les légendes anciennes. Disons simplement que les trois jeux bénéficieront à leur manière de cette mythologie de base et servira de fondement au design actuel.

 

D'ailleurs, les développeurs indiquent que cette mythologie et les éléments classiques de la série (tels les Chocobos, les Moogles et les noms des magies) seront les seuls liens entre FFXIII, Versus XIII et Agito XIII. Kitase note que le gameplay sera différent dans chaque jeu et que les équipes prennent soin de ne pas prendre les mêmes orientations pour que chacun reste original. A ce sujet, le magazine contient peu d'informations sur le système de combat de FFXIII, sinon que l'Active Time Battle (ATB) sera présent mais qu'il sera bien plus rapide que dans les précédents épisodes. Même si ce qu'on a vu à l'E3 a surtout été aménagé pour faire de belles images, il y aura apparemment une exploitation du temps et de l'espace.

 

Passons à Final Fantasy Versus XIII. Tetsuya Nomura esquive totalement la question du gameplay et se contente de rappeler qu'il fera la part belle à l'action intense. L'équipe de développement, qui est à l'origine de la série Kingdom Hearts, a largement profité de son expérience sur ces jeux, même si Versus XIII sera différent. Du côté de l'histoire, Nomura est plus bavard que Kitase. Ainsi, on apprend que le personnage principal est membre d'une famille royale qui a protégé les cristaux pendant des générations, et que lui aussi veille maintenant sur eux. En réalité, ils sont menacés par des créatures armées venues d'un autre monde. Le héros vit dans un énorme bâtiment au coeur d'une ville futuriste.

 

Du côté de Final Fantasy Agito XIII, l'épisode sur téléphone portable, le directeur Hajime Tabata a donné quelques détails. Le jeu se déroule en réalité dans une école de magie et l'histoire du jeu s'articule autour des étudiants qui découvrent peu à peu le reste du monde. Douze personnages (voyez le scan de la news précédente) pourront être incarnés, chacun maniant une arme différente (fusils, arcs, épées...). Tout comme Before Crisis, Agito XIII sera un RPG en ligne, mais la quête se fera principalement seule. Il sera juste parfois possible de former une équipe. En parlant de fonctionnalités online, Yoshinori Kitase a indiqué que si la présence de quelques éléments en ligne dans FFXIII est envisageable, ce ne sera en aucun cas prioritaire. Nomura, de son côté, est plus catégorique : il n'y a que très peu de chances de voir des fonctions online dans Versus XIII.

 

Une chose est sûre : nous avons encore le temps avant de voir arriver les trois projets déjà annoncés de Fabula Nova Crystallis. Par exemple, Hajime Tabata et son équipe n'ont toujours pas fixé les réseaux compatibles avec Agito XIII. Du côté de Versus XIII, Nomura explique que son équipe est plus occupée actuellement avec le développement de la version européenne de Kingdom Hearts II qu'avec celle de ce nouveau titre. Il n'est donc que dans ses premiers stades de conception. Une lueur d'espoir semble pourtant venir de FFXIII, puisque Motomu Toriyama indique en riant que son équipe aimerait sortir le jeu assez rapidement, comme il sera le premier sur PS3. Enfin bon, tout dépend du sens qu'il donne à "tôt"... Ce ne sera pas pour demain, ça c'est sûr.

 

 

Source : IGN

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

aujourd'hui, Kult nous dit :

 

Square Enix entend bien faire de Final Fantasy XIII le nouveau Final Fantasy VII, comprendre une "marque" susceptible de drainer yens, euros et dollars grâce à de multiples déclinaisons mix-media. Les trois jeux annoncés à l'E3 - deux sur PS3, un sur téléphone portable - ne sont effectivement qu'un premier volet du grand projet Fabula Nova Crystallis. Un programme d'envergure qui a été pensé pour se dérouler sur les dix prochaines années, comme l'a annoncé Yôichi Wada, PDG de la société, lors de la présentation des résultats annuels mercredi au Japon. Le schéma affiché durant la conférence montrait qu'à l'instar du projet Compilation of Final Fantasy VII, chiffré à plus de 50 milliards de yens tout de même (348 millions d'euros), Fabula Nova Crystallis se déclinerait en plusieurs projets, dont de nouveaux jeux, avec comme objectif de dépasser les 100 milliards de yens côté budget. Wada a indiqué que Final Fantasy XIII avait été pensé dès le départ comme un projet pluriel, censé laisser les créateurs apporter leur touche personnelle à l'ensemble, le Président de Square Enix osant même la comparaison avec Star Wars et Gundam. Que le jeu soit bon ou pas, on sait au moins par avance qu'une "franchise" est née.

 

pas bien...

 

mais bon

 

Côté résultats, l'éditeur japonais a annoncé pour l'exercice clos au 31 mars un bénéfice net de 17,08 milliards de yens (118 millions d'euros), en augmentation de 14,4% rapporté aux 14,93 milliards de yens dégagés l'année dernière. Les avantages de taxes dégagés grâce à l'acquisition de Taito en août dernier ont joué un rôle prépondérant dans ces bons résultats selon l'éditeur. Enfin, le chiffre d'affaires croît de 68,5% pour s'établir à 124,47 milliards de yens (866 millions d'euros), contre 73,86 milliards l'année précédente, une performance qui s'explique en partie grâce au succès de la machine Final Fantasy XII, 2,38 millions d'unités écoulées au Japon, et de Kingdom Hearts II, respectivement 1,15 millions et 1,26 millions de jeux distribués au Japon et aux Etats-Unis. Yôichi Wada a par ailleurs insisté sur le fait que la rélève de Final Fantasy XI mettait du temps à venir côté jeu en ligne, dans la mesure où le public n'a pas suivi les initiatives Front Mission Online et Fantasy Earth, ou en tout cas moins qu'espéré. Wada a admis qu'il était difficile de se battre pour une place de second sur le secteur vu la sévérité de la concurrence, avant d'indiquer que la franchise qui suivra les traces de Final Fantasy XI ne serait pas pour cette année.

 

Au total, Square Enix a mis sur le marché cette année 12,23 millions de jeux, dont 7,86 millions au Japon (+ 1,56 millions comparé à l'année précédente), 3,51 aux Etats-Unis, 820.000 sur les territoires de la zone PAL et 40.000 en Asie. L'an dernier, le géant du RPG nippon avait annoncé avoir écoulé 11,05 millions de jeux. L'éditeur pense néanmoins que la transition sur les machines nouvelle génération devrait avoir une incidence à la baisse sur les ventes l'année prochaine, et anticipe 5 millions de jeux distribués sur le sol japonais pour l'exercice en cours. Pour la période 2006/2007, Square Enix table sur un bénéfice net de 11 milliards de yens (76 millions d'euros) en baisse de 36%, malgré un chiffre d'affaires en augmentation de 21%, à hauteur de 150 milliards de yens (1,04 milliard d'euros).

 

tous ces chiffres...

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Les trois jeux annoncés à l'E3 - deux sur PS3, un sur téléphone portable - ne sont effectivement qu'un premier volet du grand projet Fabula Nova Crystallis. Un programme d'envergure qui a été pensé pour se dérouler sur les dix prochaines années

 

 

OH MON DIEU, C'EST UN PROJET DE CONQUETE DE MONDE!!!!!!!!!!!

 

 

Sérieusement c'est le premier truc qui m'est venu à l'esprit. Un plan sur 10 ans, même les communistes n'y avaient pas pensé. Il a intérêt à être bon le XIII, parce que s'y on s'en bouffe jusqu'en 2020...

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

bin, c'est bien ça le problème, prévoir à grande échelle un méga-super-succès, c'est plus que risqué... mais bon, on va déjà FF12 et réfléchir après...

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Ouais, FF12, en espérant qu'il sorte pas en Europe en février -_- (je l'avais prévu sous le sapin de Noel...)

 

D'ailleurs, je vois ci et là des critiques négatives du jeu, disant qu'au début il est bien, mais au final, il est pas si bien que ca! Après, est ce la vérité ou jusque parce que ca fait cool de cracher sur Square, je ne sais pas vraiment. Je jugerai quand j'aurai la galette entre mes mains... un jour...

 

Sinon un comm sur le forum de Kult que j'aime bien

 

FF XIV : 5O jeux sur PS3, téléphones portables, powerballs et tamagochis (à chaque nouvel épisode il faudra utiliser la sauvegarde de l'épisode précédent sinon le jeu refusera de se lancer), 22 films, la création d'une secte ff14, 3 milliards de yens de bénefs pour 12 yens dépensés à l'élaboration du projet.

 

Tu avais raison Molo, c'est la fin du monde.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

et bien sûr, l'interdiction de prêter son jeu à ses potes (ou plutôt de l'emprunter à de généreux prêteurs T_T), parce qu'à chaque jeu, UN SEUL UTILISATEUR TINTINTIN! :p

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

FFWorld nous donne quelques infos sur le jeu, merci FeuFeuVorld!

 

La dernière édition du magazine japonais Gemaga (précédemment connu sous le nom de Dorimaga) dévoile quelques nouveaux détails au sujet de Final Fantasy XIII, l'oeuvre au centre du projet Fabula Nova Crystallis. Peu de choses, mais des remarques tout de même intéressantes...

 

Un nouveau nom rejoint l'équipe déjà prestigieuse du jeu : il s'agit de Tetsu Tsukamoto (auteur du design des monstres de FFX et X-2 ainsi que des personnages du gang Leblanc dans ce dernierOuais ben c'est pas une réussite -pour le gang je parle), qui sera en charge du design... des armes. Du côté du scénario, on apprend qu'il est terminé à 80% Tiens je pensais qu'on faisait déjà le scénar et ensuite le jeu... et qu'il y aura très vraisemblablement des véhicules à utiliser au cours de l'aventure. En terme de gameplay, les développeurs réfléchissent en ce moment à des utilisations possibles de la fonction de détection des 6 axes proposée par la manette PlayStation 3. Pour le contrôle des véhicules, peut-être.

 

 

Le magazine pointe ensuite le doigt sur un détail qui a dû échapper à pas mal de monde : les deux bandes jaunes que l'héroïne porte sur son épaule gauche (voyez l'image ci-dessus). En réalité, ce symbole définit le rang social de la personne. Ça sent déjà l'oppression d'un gouvernement totalitaire sur sa pauvre population MMM, alors ça, j'aime! :D . Sinon, le magazine rassure tout le monde en confirmant qu'il y aura bel et bien les phases classiques de déplacement dans les villes pour parler aux autochtones, chose commune à tous les RPG.

 

Dernière chose, il n'est finalement pas sûr et certain que la femme qu'on a vu jusqu'à présent soit la vraie héroïne. Elle n'en est pas moins, pour les développeurs, un personnage très important. Ils souhaitent en effet lui donner un rôle de femme indépendante.

 

La date de sortie japonaise de Final Fantasy XIII reste encore inconnue, mais le jeu n'a été dévoilé qu'il y a trois semaines !

 

 

Source : Gamefront

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
il y aura très vraisemblablement des véhicules à utiliser au cours de l'aventure.

 

C'est pas un peu toujours le cas dans les FF? :p

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Et hop là, une news plus détaillée sur FF13 et Versus, toujours from FFWorld, qui brille souvent par son objectivité et impartialité :p

 

Les détails de la news précédente au sujet de Final Fantasy XIII étaient un peu légers, mais en réalité il y a plus d'informations dans le magazine d'où ils provenaient. IGN rapporte justement aujourd'hui les informations de Gaimaga (ex-Dorimaga) en les couplant avec celles d'un autre magazine japonais, Hyper PlayStation. En plus de FFXIII, il y a également quelques petits détails sur Versus XIII. Attention, c'est long.

 

Final Fantasy XIII

 

Comme nous l'avons déjà indiqué, le travail sur le scénario a atteint les 80% d'achèvement. La mise au point du moteur graphique, quant à elle, est quasiment terminée. Motomu Toriyama, le réalisateur du jeu, commente : "Le moment est venu pour le vrai lancement de FFXIII." Le créateur prend également la peine de défendre la décision de sortir le jeu sur PlayStation 3, la console qui se fait plus que jamais taper dessus depuis l'E3 alors que son seul défaut est son prix malheureusement élevé. En réalité, elle permettra aux développeurs d'atteindre un degré d'expressivité visuelle que le support DVD rendait impossible à manier. A ce sujet, la gestion des shaders (par ici) a joué un rôle important dans leur choix.

 

Yoshinori Kitase, le producteur, souligne d'ailleurs que l'utilisation de shaders a posé quelques problèmes lors du développement. Sur PlayStation 2, la création des textures pouvait être faite par un seul designer. Avec les shaders, programmeurs et designers doivent travailler conjointement, ce qui créé des obstacles dans la logistique. Kitase rappelle également comment FFXIII est passé de la PS2 à la PS3, mais nous le savons déjà. Il n'hésite cependant pas à rappeler que l'équipe a repris le développement de zéro. C'est pas tout le monde qui ferait ça ! Il affirme également : "Nous en sommes au point où nous essayons de créer un environnement facile pour le développement."

 

Concernant le gameplay, peu de détails ont filtré, ce sont surtout des sous-entendus de la part des développeurs. Motomu Toriyama indique, au sujet de l'utilisation de véhicules : "Nous sommes dans le futur, alors un élément à l'apparence surprenante fera son apparition. Le personnage principal va-t-il utiliser des véhicules ? Nous ne pouvons pas vous le révéler actuellement. Cependant, je me demandais ce que nous pourrions faire avec le système de détection des mouvements de la manette."

 

Ensuite, les développeurs semblent accorder une grande importance aux armes. Sur PlayStation 2, celles-ci étaient peu détaillées et un minimum de polygones servait à les modéliser. Les développeurs ont, en revanche, réservé un traitement de faveur à celles de FFXIII. De plus, comme nous avons déjà pu le constater dans la première vidéo, les armes ne seront pas figées et pourront subir des transformations. L'héroïne passe ainsi de l'épée au fusil en un clin d'oeil.

 

Dans le magazine Hyper PlayStation, Yoshinori Kitase a déclaré que l'un des objectifs de l'équipe était de montrer "la prochaine évolution du RPG, succédant à Final Fantasy X." FFXIII apportera son lot de changements par rapport aux RPG habituels, depuis l'exploration des villes jusqu'aux combats. Kitase pense que les joueurs vont se demander s'il s'agit vraiment d'un Final Fantasy lorsqu'ils y joueront. En même temps, vu la vague d'indignation qu'on a pu découvrir ici et là, il semblerait que l'étonnement ait commencé le soir même où le jeu a été dévoilé. Il y en a même qui ont été jusqu'à s'exclamer "encore un FF futuriste !" alors qu'il n'y en a eu aucun avant FFXIII, la seule trace de futurisme étant la ville d'Esthar dans le VIII, voire quelques détails en plus dans les autres. Mais sinon, il n'y a jamais eu de FF purement futuriste. Je crois qu'il y a confusion entre moderne (FFVIII et X-2, par exemple) et futur chez un grand nombre de personnes. Il serait parfois de bon goût de s'auto-exercer des réserves pour le bien fondé de la communauté.

 

Malgré les changements annoncés, nous assisterons bien sûr au retour de certaines traditions. Motomu Toriyama confirme que les combats se dérouleront en équipe. On pouvait en effet émettre quelques inquiétudes en voyant la vidéo de l'E3. Toriyama ajoute même : "Nous ne nous arrêterons pas à la simple idée d'équipe, cela dit." Que devons-nous comprendre ? Je laisse votre imagination y répondre, en attendant d'en savoir plus.

 

Pour finir, quelques informations sur les scènes cinématiques. Toriyama précise : "Conformément à l'ampleur et au concept des séquences que nous souhaitons créer, nous nous basons à la fois sur le temps réel et les cinématiques en images de synthèse." Même si le modèle de l'héroïne semble le même entre le jeu et les cinématiques, la différence est de l'ordre de plusieurs millions de polygones ; le modèle en images de synthèse ne pouvant en aucun cas être lu par la PlayStation 3.

 

Final Fantasy Versus XIII

 

Du côté de Versus XIII, les choses sont bien entendu moins claires, car le jeu n'en est qu'à sa phase de préproduction. Tetsuya Nomura, le réalisateur et designer des personnages, indique en effet : "Rien n'a été fait sur le scénario. Cependant, cela fait un moment que j'ai mis au point l'intrigue, alors j'en discute avec l'équipe. Il nous faut encore écrire le vrai scénario."

 

Le magazine Hyper PlayStation a demandé à l'équipe pourquoi ils ont décidé d'inclure Versus XIII dans le projet lié à FFXIII plutôt que de préparer un nouvel épisode. La réponse est simple : selon Nomura, le concept de Versus XIII ne pourrait pas s'appliquer à un épisode standard. Et Kitase d'affirmer qu'il ne s'agit cependant pas d'une simple histoire parallèle : "Avec Versus, nous essayons un nouveau type d'aventure qu'il nous serait impossible de faire avec la série numérotée." Prudents.

 

Tetsuya Nomura veut mettre les choses au clair : Versus XIII, ce sera des personnages différents, un monde différent et un style visuel différent. En réalité, les directeurs de chaque projet XIII (Toriyama sur FFXIII, Nomura sur Versus XIII et Hajime Tabata sur Agito XIII) ont chacun décidé de l'orientation que leurs jeux prendraient. La seule chose qui relie les projets de Fabula Nova Crystallis, c'est une mythologie qui a été imaginée au cours d'une longue préproduction ; la plus longue de l'histoire de la saga.

 

Nomura a également avoué que la vidéo projetée lors de l'E3 dernier a été faite rapidement, par manque de temps. Il a néanmoins passé un certain temps à concevoir l'épée que le héros porte. Comme on peut le voir sur une des images, cette épée semble pouvoir se démultiplier, à la manière de celle de Cloud dans Advent Children.

 

 

Sinon, le site du magazine Dengeki propose une très longue interview avec tous les principaux acteurs de Fabula Nova Crystallis : Yoshinori Kitase, Motomu Toriyama, Tetsuya Nomura, Hajime Tabata et Shinji Hashimoto. La page est ici (y a plein de photos chouettes, y compris une inédite de Versus XIII). Il y a quelques informations qui peuvent venir compléter celles ci-dessus. On apprend par exemple que le projet FFXIII sur PS2 a été lancé tout de suite après la sortie de FFX-2 au Japon (c'est la même équipe), tandis que Versus XIII était prévu à l'origine sur console de nouvelle génération. Pour Agito XIII, il a été lancé après Before Crisis -Final Fantasy VII-. Excellente nouvelle ensuite : c'est Kazushige Nojima (le génie derrière les scénarios de FFVII, VIII et X) qui est à l'origine de la mythologie commune aux trois projets. Motomu Toriyama indique que lors des combats de FFXIII, les membres de l'équipe pourront peut-être faire des attaques combinées, sans plus de détails. Tetsuya Nomura, enfin, indique que si l'univers de Versus XIII est moderne, il y aura quand même de la magie. Enfin, un petit détail qui n'a rien à voir avec Fabula Nova Crystallis, mais il y aura des doublages dans Crisis Core -Final Fantasy VII- sur PSP !

 

Les dates de sortie de Final Fantasy XIII et Versus XIII, tous les deux sur PlayStation 3, restent encore inconnues, et on a le temps.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Youpi youpi, une énooooooooorme interview des créateurs de FFXIII et consort, ce qui permet d'en savoir un peu plus sur les jeux, et que ca parait pas mal tout ca (meme si on aura jamais le Agito sur portable!)

 

Comme nous l'avons déjà évoqué, le site Dengeki Online a récemment eu le privilège de s'asseoir avec les cinq têtes pensantes du projet Fabula Nova Crystallis pour une interview volumineuse. La voici donc, traduite en français... Je rappelle les rôles des développeurs : Yoshinori Kitase est le producteur de FFXIII, Motomu Toriyama est le réalisateur de FFXIII, Tetsuya Nomura est le designer des personnages de chaque projet ainsi que le réalisateur de FF Versus XIII, Hajime Tabata est le réalisateur de FF Agito XIII, et Shinji Hashimoto est le producteur de Versus et Agito XIII.

 

 

Fabula Nova Crystallis - Un nouveau FF fait de multiples projets

 

Quand a été décidé le développement de FFXIII sous la forme de Fabula Nova Crystallis et ses trois projets ?

Shinji Hashimoto : Le concept de FFXIII est en préparation depuis trois ans maintenant. Alors qu'il travaillait sur Kingdom Hearts II, Nomura préparait conjointement le développement de FFXIII sur PS2.

Yoshinori Kitase : Le timing nous a beaucoup aidé. Une fois que nous avons terminé Kingdom Hearts et FFX-2, il nous fallait décider quel serait le prochain projet.

 

Ainsi, à cette époque, tous les jeux étaient prévus sur PS2 ?

Kitase : Tout à fait. Nous n'avions pas encore vu la PS3 à ce moment-là.

Tetsuya Nomura : Cela dit, au moment où nous y avions pensé, seul FF Versus XIII pouvait devenir un jeu de nouvelle génération étant donné le timing.

 

Quand le développement de Kingdom Hearts II a été lancé, FFXIII était-il déjà un projet multiple ?

Nomura : Oui, à ce moment il y avait déjà deux projets en préparation.

Kitase : Il s'agissait de FFXIII et FF Versus XIII. A partir de ces deux projets, Hashimoto a élargi les possibilités et nous avons décidé de produire FF Agito XIII.

Hajime Tabata : C'est quand nous avons terminé Before Crisis -FFVII- que nous avons commencé à en discuter. C'était il y a un an de ça, je crois.

 

Qu'est-ce qui relie les différents titres, exactement ? Est-ce uniquement la mythologie commune qui a déjà été annoncée ?

Motomu Toriyama : Oui, au point où nous en sommes, le seul lien est la mythologie commune. En dehors de cela, il n'y a rien qui relie les différentes productions. Pendant que le développement avancera, il y aura peut-être d'autres liens qui vont se créer, mais pour le moment la seule base commune est cette mythologie.

 

La façon dont cette mythologie est abordée est-elle également unique à chacun des projets ?

Toriyama : Bien entendu, il y aura des différences. Il est possible qu'en jouant à tous les projets, on puisse avoir une vue globale de la mythologie et la comprendre pleinement.

 

Concernant la mythologie en elle-même, qui en est à l'origine ?

Kitase : Elle était le début de tout, et a été à l'origine créée par tous les membres ici présents avec l'aide de M. Nojima (Kazushige).

 

Les illustrations des logos des différents titres ainsi que celui de Fabula Nova Crystallis en lui-même sont-ils liés à cette mythologie ?

Kitase : Ah, c'est un secret (rires).

 

Y-a-t'il un lien selon la manière dont ils sont arrangés ?

Nomura : Si vous y réfléchissez, il y a probablement une signification. Les illustrations des logos ont été soigneusement dessinées par M. Amano (Yoshitaka) à la plume. Un grand nombre d'essais ont été fait au pinceau, mais cette fois-ci c'est Amano qui a décidé de les réaliser à la plume. La raison ne peut pas être révélée pour le moment.

Kitase : Les illustrations des logos représentent les concepts de base. Presque tout le design a été créé librement par Amano. Tout ce que vous voyez a été imaginé par Amano. Je n'avais pas vraiment pensé à des dessins avec des traits précis, mais cela s'est révélé unique et rafraîchissant.

 

Quelle est la "couleur visuelle" de chaque projet ?

Nomura : Pour les épisodes de la série numérotée, la couleur de base a toujours été le blanc. Ainsi, pour conserver la tradition, FFXIII sera également blanc. Pour FF Versus XIII, comme il s'agit d'une paire opposée, ce sera le noir.

 

Avez-vous déjà décidé de la couleur visuelle des projets de Fabula Nova Crystallis qui ne sont pas encore annoncés ?

Kitase : Pour les autres titres de Fabula Nova Crystallis, comme il n'ont pas encore de statut précis, il n'y a pas de couleurs. Quand un concept sera en place, nous pourrons les définir.

 

 

Final Fantasy XIII - Des graphismes époustouflants et des combats revisités

 

Au sujet des combats de FFXIII : en regardant la vidéo, il est impossible de comprendre comment il se déroulent.

Toriyama : En tant que successeur de la série traditionnelle, FFXIII portera l'ATB (Active Time Battle) à un nouveau niveau. Le concept est de conserver le côté stratégique du choix des commandes tout en offrant du plaisir et de la vitesse.

 

Alors, il y aura la possibilité d'entrer les commandes comme avant ?

Toriyama : Oui. L'impression de vitesse des combats vient de là. Le joueur va entrer les commandes et les actions s'exécuteront dans un enchaînement continu.

 

Il y a un certain nombre d'actions uniques pour le personnage. Ce système est-il le successeur de l'ATB ?

Toriyama : Les bases sont toujours celles de l'ATB, mais en modifiant l'axe du temps, on obtient un tout nouveau type de combat.

 

Les combats ressemblent vraiment à ceux de FFVII Advent Children.

Toriyama : FFXIII a pour challenge de voir jusqu'à quel point les combats de FFVII Advent Children peuvent être recréés dans un jeu. Les combats qui ne pouvaient pas être représentés dans les FF actuels l'étaient dans FFVII Advent Children. A l'inverse, FFXIII montrera à quel point ils peuvent être représentés dans le jeu.

 

Y'aura-t-il une équipe de personnages ?

Toriyama : Oui. Parfois, il n'y aura qu'un personnage, mais il y aura aussi une équipe. En combat d'équipe, les alliés pourront aussi effectuer des actions combinées et l'environnement du combat sera pleinement utilisé.

 

Dans le système de combat, la rapidité est-elle votre principal objectif ?

Toriyama : La rapidité n'en est qu'un élement. Nous cherchons aussi à intégrer un aspect stratégique.

 

N'est-ce pas difficile d'avoir un système à la fois rapide et stratégique ?

Toriyama : Les combats stratégiques apparaissent toujours comme les meilleurs. Combiner les deux formera vraiment un bon ajustement. Avec l'équipe de FFX travaillant à nouveau ensemble, je pense que présenter un tout nouveau type de combat pour la PS3 est un bon challenge.

 

Concernant l'univers, qui est différent des précédents FF, avez-vous eu envie de créer une atmosphère nouvelle ?

Toriyama : Même si FFVII et FFVIII avaient tous les deux une apparence futuriste, FFXIII proposera l'univers le plus futuriste de la série. Il s'agit plus de science-fiction que de fantasy. La base de cet univers est la mythologie du Cristal, qui ajoute de la fantasy à l'aspect futuriste, mais l'impression de réalisme sera vraiment présente.

 

La civilisation de ce monde semble également être très développée.

Toriyama : Avec les machines, leur apparence sera beaucoup plus perfectionnée. Comme la PS3 est une nouvelle console, c'est plutôt un défi. Dans la vidéo, vous pouvez voir l'effet d'une "Gravity Bomb". Par le passé, il s'agissait du sort "Gravity" (gravité, demi), mais dans ce monde il est utilisé comme une arme.

 

Est-ce un monde dans lequel la magie et la technologie sont liées dans la civilisation ?

Toriyama : Eh bien, par exemple vous ne pouvez pas utiliser "Feu" pour cuisiner, sinon tout serait brûlé ! (rires) C'est un monde dans lequel tout est contrôlé par des machines.

 

FFXIII étant votre premier projet sur PS3, que pensez-vous de la console ?

Toriyama : Pour ceux qui ont un fort sens de l'expression, c'est super d'être enfin capable de reproduire ce qu'on veut vraiment créer. L'expérience de jeu peut être perfectionnée jusque dans ses moindres détails, et pour le moment, nous n'avons aucune impression de limite (rires).

 

Est-ce facile de travailler dessus ?

Kitase : Si on veut créer quelque chose de similaire à la PS2, c'est extrêmement facile, mais c'est quand on essaie de faire quelque chose de la qualité de la PS3 qu'on se rend compte que les efforts mis en oeuvre lors de la production d'un RPG classique ne suffisent pas. Cela se reflète sur le planning de sortie de FFXIII.

 

Le "White Engine" a été créé pour la production de FFXIII, n'est-ce pas ?

Kitase : Auparavant, avec FFX, le développement du jeu était entièrement l'oeuvre d'une équipe interne. Cette fois-ci, une équipe technique spéciale a été constituée pour concevoir l'environnement du développement et les librairies, notamment le moteur graphique, le contrôle des mouvements, etc. Le "White Engine" a été créé par cette équipe et sera utilisé pour la conception de FFXIII.

 

Cet environnement sera-t-il réutilisé lors du développement de nouveaux projets PS3 ?

Kitase : Ce qui sera utilisé dans FFXIII le sera aussi très probablement dans FF Versus XIII. A cause de la différence dans la nature des jeux, il y aura bien sûr des changements à faire.

 

Graphiquement, avec la PS3, la différence entre les cinématiques et les séquences de jeu a été grandement réduite.

Toriyama : Chacune a son utilité et devrait intervenir au bon moment. D'un côté, on utilisera les images de synthèse précalculées si on pense qu'elles passent mieux dans la scène. De l'autre côté, on préférera une cinématique utilisant le moteur de jeu, si c'est mieux approprié. A partir du moment où le joueur ne le ressent pas mal, cela ne fait aucune différence.

 

Si les graphismes sont vraiment superbes, qu'en est-il des scènes où le joueur est aux commandes ?

Toriyama : Nous gardons ça pour l'E3 de l'année prochaine. Ce que vous avez vu dans la vidéo cette fois-ci est aussi une vraie représentation de ce vous pouvez attendre des séquences de jeu.

 

Dans la vidéo, on se rend compte qu'il s'agit d'une séquence de jeu seulement quand le menu de commandes apparaît.

Toriyama : C'est comme ça que ce sera jouable. Ce serait bien qu'on vous le montre plus tôt, mais... (rires)

Hashimoto : La scène où l'héroïne marche dans la forêt est vraiment chouette.

Toriyama : Dans cette scène, à cause de la caméra rapide, certains n'ont peut être pas remarqué les insectes qui volent et les feuilles qui remuent. Il s'agit en réalité d'une séquence de jeu et les joueurs pourront s'arrêter à leur guise pour apprécier tous ces détails.

Hashimoto : J'imagine que tout le monde va réaliser cela quand le menu de commande va apparaître (rires).

 

Sera-t-il possible de voir des capacités online dans le jeu ?

Kitase : Même si cela ne fait pas partie de notre programme actuel, nous pourrions le faire d'ici à six mois. La plus grande partie du jeu n'utilisera pas d'éléments en ligne, mais il y a peut-être quelque chose d'intéressant de prévu. Maintenant que nous avons atteint nos espérances du point de vue des graphismes, nous pouvons nous pencher sur comment utiliser des capacités online.

 

 

Final Fantasy Versus XIII - c#nçu pour être l'extrême opposé de FFXIII

Si l'univers de FFXIII est le futur, peut-on dire que celui de FF Versus XIII est le présent ?

Nomura : L'univers est... un monde vraiment étrange (rires). La vue d'ensemble de la ville au début de la vidéo peut donner l'impression que le jeu se déroule à notre époque. C'est un monde différent de tous les précédents FF. Cependant, ce n'est pas notre époque, car si c'était le présent ce ne serait plus de la fantasy. Même si cela ressemble vraiment à une époque comme la nôtre, je préfère penser qu'il s'agit d'un "autre monde". Un monde où une culture différente s'est développée. Dans la vidéo, il y a une scène où plusieurs soldats en combinaison apparaissent et donnent l'impression que ça se déroule au Moyen-Age. Normalement, ces soldats utiliseraient des épées et de la magie, mais ici ils ont des fusils. D'un autre côté, le personnage principal, à l'apparence moderne, utilise des épées. C'est l'univers et étrange et inhabituel dans lequel FF Versus XIII se déroule.

 

Dans ce cas, dans quelle époque placez-vous la magie ?

Nomura : La magie sera toujours présente à l'époque moderne.

 

Qu'est-ce qui vous a décidé à placer l'univers dans l'époque moderne ?

Nomura : Nous y avions déjà pensé avant. L'intrigue originale de FFVII se déroulait à l'époque moderne. Cela n'a finalement pas été retenu, mais comme j'ai toujours embrassé l'idée de faire un FF se déroulant à l'époque moderne, j'ai décidé d'en faire un défi.

 

Le principe du jeu est donc de contrôler le personnage principal, un jeune homme aux cheveux gris et aux yeux rouges.

Nomura : Oui. Cela dit, si le design de l'héroïne de FFXIII est définitif, celui du héros de FF Versus XIII est encore en cours de conception. Il y aura plus de détails ajoutés avant que nous dévoilions le design définitif. Il pourrait peut-être soudainement porter des habits rouges même si l'impression serait quasiment la même (rires).

 

FF Versus XIII apparaît vraiment comme l'opposé de FFXIII, même au niveau des personnages.

Nomura : FF Versus XIII est un projet sombre, de ce fait il est noir (rires). Même l'histoire est sombre, car au départ l'idée était d'en faire l'ombre de FFXIII. Naturellement, si FFXIII est la lumière, FF Versus XIII est l'ombre. Son histoire n'est pas opposée, mais en donnant le nom de FFXIII à FF Versus XIII, qui est une histoire indépendante, il y a un danger. D'un autre côté, quand vous lisez FF Versus XIII, vous n'avez pas l'impression qu'il s'agisse d'un épisode numéroté. En latin, "versus" signifie "changement de direction", alors qu'en anglais, cela voudrait dire "opposer". C'est le concept de ce projet.

 

Etant donné qu'il est c#nçu par l'équipe de Kingdom Hearts, peut-on attendre beaucoup d'action ?

Nomura : La partie graphique est signée par l'équipe qui a travaillé sur FFVII et FFVIII. C'est la programmation en temps réel qui est l'oeuvre de celle Kingdom Hearts. Cela fait un moment qu'ils ont été associés à des productions qui se spécialisent dans l'action. C'est parce que c'est que nous voulons utiliser ce qu'ils savent faire de mieux que ce FF bourré d'action a été décidé.

 

Dans la vidéo, on peut voir, alors que des balles tracent dans les airs, les épées apparaître instantément. Est-ce comme cela dans le jeu ?

Nomura : Cette scène introduit en effet une telle compétence, mais pour le moment elle n'est pas présente dans les combats, c'est juste une des nombreuses idées que nous avons. Vous pouvez également voir une autre capacité, celle de manipuler plusieurs épées en même temps.

 

Lors de la conférence de presse vous avez indiqué qu'un des thèmes du projet est la "souffrance", pouvez-vous expliquer ce que cela veut dire ?

Nomura : L'intrigue actuelle est vraiment très triste. On peut dire que la souffrance vient d'une absence de liens humains, mais c'est également le sentiment qui ressort d'une histoire tragique. Il n'y aura sans doute pas d'histoire d'amour dans cette histoire, et s'il y en a ce n'est pas ce que vous pouvez imaginer (rires). Vous devez sans doute penser que si ce n'est pas de l'amour, c'est de l'amitié, mais cela ne veut pas dire qu'il n'y a pas de personnages féminins. C'est juste que les liens et la souffrance qui les caractériste forment l'idée de départ. C'est la vraie nature de la souffrance.

Kitase : Tu viens juste de dire que FF Versus XIII a pour défi de s'identifier à la série numérotée. C'est risqué, n'est-ce pas ? C'est quelque chose que je voulais faire mais qui n'avait pas été possible jusqu'à présent. Dans un jeu, on pense souvent à créer une conclusion ouverte, qui peut être continuée. En revanche, on ne se rend pas beaucoup compte à quel point c'est plaisant d'avoir une apogée qui restera terminée.

Nomura : Après l'annonce, il y a eu beaucoup de questions concernant la place du héros ténébreux dans l'histoire. Mais il n'y a pas qu'une histoire et des personnages totalement sombres. L'histoire parle de souffrance, mais c'est la partie réaliste des sentiments entre les personnages et le héros dans le cadre de leur amitié. L'histoire parle de compagnons qui passent leur temps ensemble et qui partagent chaque jour leurs joies ainsi que les lourdes responsabilités qu'ils portent.

Kitase : Même s'il s'agit d'une tragédie, il restera de l'espoir quelque part.

Nomura : Nous en parlerons la prochaine fois.

 

 

Final Fantasy Agito XIII - Ce que cela veut dire d'être sur téléphone portable

 

Après Before Crisis -FFVII-, quels sont à votre avis les mérites de travailler sur téléphone portable ?

Tabata : Vous pouvez transporter votre téléphone portable partout. Leur aspect portable est l'un des plus importants. Je veux répondre à la question "pourquoi c'est portable ?" à travers le gameplay. De ce fait, les gens vont penser qu'il est "uniquement possible sur téléphone portable".

 

Qu'en est-il du fait qu'un jeu doive être facile à jouer ?

Tabata : C'est aussi très important.

 

Quelle impression donne ce jeu dans son intégralité ?

Tabata : C'est assez différent de Before Crisis -FFVII-. Avec celui-ci, le jeu était fait de chapitres mis en ligne chaque mois et chaque chapitre était rapide à finir. Dans FF Agito XIII, je veux que les joueurs passent plus de temps à jouer, et, comme ils y passeront plus de temps, ils l'apprécieront davantage.

Nomura : Dans Before Crisis -FFVII-, le jeu se déroulait en missions. Pour FF Agito XIII, l'idée est de vivre dans un monde et de s'y amuser. Quand on joue en ligne, n'est-ce pas mieux de prendre part à des événements plutôt que d'attendre que ce soit disponible au téléchargement ?

Tabata : Il y aura bien sûr du contenu à télécharger, mais il sera différent de celui de Before Crisis -FFVII-.

 

Est-ce que vous utilisez des fonctions spécifiques du téléphone portable ?

Tabata : Oui, l'avantage étant qu'on peut y accéder n'importe où et n'importe quand.

Nomura : A ce sujet, nous prévoyons quelque chose d'important. Avec les téléphones portables, il y a quelques idées nouvelles à exploiter. Dans Before Crisis -FFVII-, on pouvait créer des matérias avec l'appareil photo du téléphone. C'est ce genre de chose que permettent les téléphones portables.

 

Le jeu est un RPG ?

Tabata : Oui, c'est un RPG online. Cela dit, ce n'est pas un MMORPG. Les modes solo et online cohabitent et le jeu peut être apprécié sans se connecter au réseau. On peut très bien ne pas se connecter avec d'autres joueurs, mais par contre en solo il y a un certain nombre de fonctions en ligne qui permettent au joueur d'apprécier l'aspect online.

 

Est-ce la même chose que les "missions de sauvetage" présentes dans la partie online de Before Crisis -FFVII- ?

Tabata : Certaines fonctions y ressemblent, mais il y en a d'autres totalement différentes.

Nomura : Comparé à Before Crisis -FFVII-, le nombre de joueurs qui peut se trouver dans un endroit au même moment va être probablement revu à la hausse.

 

Au sujet de l'illustration, est-ce qu'il y aura 13 personnages principaux ?

Tabata : Non, non, il y en aura 12.

Nomura : Ne comptez pas le Moogle (rires). C'est mon côté espiègle. J'aime bien penser à plusieurs choses. Il n'était pas là avant que je passe au coloriage, mais comme il y avait de la place, je l'ai ajouté.

 

En dehors des personnages que vous choisissez, est-ce qu'il y aura d'autres PNJ ou joueurs ?

Tabata : Tout à fait.

 

Sur l'illustration, chaque personnage a une arme différente. Comment cela apparaît-il dans le jeu ?

Tabata : Quand vous choisissez un personnage, votre personnage, vous allez être différent des autres. En jouant avec ce personnage, vous allez le comprendre mieux. Vous vous sentirez plus fort en jouant avec d'autres joueurs. C'était notre but.

 

Le principa du jeu, ce sont les personnages principaux qui participent à la vie du campus de leur école de magie, Perisitium ?

Tabata : La vie au campus créé la narration tout en développement l'univers entier.

 

Etes-vous inquiet au sujet du système de combat ?

Tabata : C'est un sujet important. Pour une jouabilité fluide lorsqu'il y a plusieurs joueurs ensemble, le système de commande à entrer serait le meilleur.

Nomura : S'il s'agissait d'un système de type action, le serveur pourrait être saturé pendant les parties en ligne.

Tabata : Pour réduire le problème, nous avons choisi pour le moment un système de commande.

 

Où en est le développement actuellement ?

Tabata : A l'heure actuelle, nous développons tout sur PC. C'est un sacré casse-tête parce qu'il n'y a pas de support pour le moment, personne ne comprend vraiment l'environnement réseau. Nous devrons nous en occuper quand nous discuterons des réseaux avec les compagnies de téléphonie.

Nomura : Before Crisis -FFVII- a été développé parce que plusieurs réseaux étaient intéressés. Cette fois-ci, c'est différent car nous ne savons pas encore précisément quelles offres nous allons recevoir, de ce fait le développement avance sans avoir un réseau en particulier.

 

Quels changements pouvons-nous attendre avec la prochaine génération de téléphones portables ?

Tabata : Naturellement, les graphismes seront améliorés, de même que la vitesse de connexion. De plus, avec les mises à jour et les améliorations de chaque support, de nouvelles fonctions intéressantes vont apparaître. De là à savoir comment elles vont affecter le jeu, nous le saurons à l'avenir.

 

Donc, vous ne savez pas encore sur quel modèle ce sera.

Tabata : Maintenant que FF Agito XIII est annoncé, le producteur est content que le business reprenne (rires).

 

 

Fabula Nova Crystallis et Compilation of FFVII - Futures annonces des prochains projets

 

Parlez-nous de l'avenir de Fabula Nova Crystallis et de la Compilation of FFVII.

Hashimoto : Comme Fabula Nova Crystallis est lié à la PS3, qui sera en vente d'ici là, vous pouvez vous attendre à plus d'informations lors de l'E3 de l'année prochaine. Concernant la Compilation of FFVII, les quatre parties, CC inclus, sont tout ce qu'il y a pour le moment.

 

Les plateformes de Fabula Nova Crystallis resteront-elles la PS3 et les téléphones portables ?

Kitase : Pour le moment, il y a deux titres sur PS3 et un sur téléphone portable. Bien sûr, nous voulons étendre à d'autres supports également. Notre plan pour la série est grand et j'aimerais en parler davantage. Malheureusement, vous allez devoir attendre avec impatience l'E3 de l'année prochaine, je vous promets qu'il y aura de grosses annonces.

 

 

Source : Game Brink

 

Bravo si vous êtes arrivés au bout! En tout cas, on n'aura sûrement pas de nouvelles infos avant le prochain E3... de toute façon on a FF12 à faire avant!

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Créer un compte ou se connecter pour commenter

Vous devez être membre afin de pouvoir déposer un commentaire

Créer un compte

Créez un compte sur notre communauté. C’est facile !

Créer un nouveau compte

Se connecter

Vous avez déjà un compte ? Connectez-vous ici.

Connectez-vous maintenant

×