Aller au contenu
Les Final Fantasy Forums
Elenthil Xanol

Star Wars

Messages recommandés

Ou alors Anakin avant :

 

anakin.jpg

 

Anakin avant le 4 :

 

lalanne.jpg

 

 

Ohhhh, et Anakin entre les deux... Sooo sexy :

 

21074-anakin_vador.jpg

 

Et pour le film en 3D, y a même plus besoin de lunettes maintenant. J'ai vu ça l'autre fois à Carrefour, il faut un écran spécial, mais les films donnent une impression de 3D sans avoir besoin d'accessoire particulier, et ça rend vraiment bien.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Mmh j'ai été le voir samedi soir à la séance spéciale à l'UGC (= sièges de m##de, je me suis tortillé dessus toute la soirée >_<) donc avec des bandes-annonces sympas avant le film (H2G2 qui a l'air monstrueusement drole, Ice Age2, Les 4 fantastiques qui m'a pas trop trop donné envie, pi le meilleur pour la fin: Le Monde de Narnia qui a l'air magnifique, c'est le Disney qui sort en décembre, et dont les décors et les costumes ont été faits par la Weta Workshop, du SDA *_* et ça sera apparemment un mix entre le SDA et Harry Potter. On a eu droit aussi aux lots, mais cette fois, pas avec des numéros de ticket au pif, mais plutot à la tete avec des stickers collés sur les tickets à l'entrée :p

Et enfin on a eu droit à des "acteurs" qui refaisaient la scène du "Luke je suis ton père", le mec faisant Dark Vador avait d'ailleurs une gestuelle assez horrible :p Puis ils ont remixé cette scène à la Retour vers le futur, avec le vieux Biff qui dit a Marty qu'il est son père, et aussi avec Matrix (néo + smith :dry: ). Tout le monde les huait dans la salle, moi et un pote étions au premier rang, lui faisait Chewbacca (non pas jh ^^) et moi je beuglais "TOMY TOMY TOMY" (certains comprendront peut-etre :0 ).

 

Et ENFIN vint le film ^^ Un très bon film, j'ai vraiment aimé, presque autant que la première trilogie. Je vais pas m'éterniser dessus non plus, beaucoup de scènes magnifiques, un empereur affreux et cinglé, quelques scènes quand même pas géniales (celle avec Padmé sur le balcon quand elle vient de dire à Anakin qu'elle est enceinte, mais qu'est ce que les maquilleurs lui ont fait ? On aurait dit une cancéreuse en phase terminale O_o). Bref c'était miam !

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Je suis bien content d'avoir mes 3 VHS d'origine avant remasterisation, moa... Maintenant que je sais que c'est collector... Dire que j'ai failli les filer à Molo et que heureusement j'ai lu vos textes sur la rareté de mes bébés. Failli faire une Petise!

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

plus exactement de ce que j'ai entendu la version 3D serais un remake surtout des scènes de fight spatial et ce genre de truc pour "s'immerger dans l'action" donc bon a voir mais la ca fait quand même les remakes ca commence a faire kéké a force...

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

....

 

 

142622089.jpg

 

donne à Molo donne à Molo :dry:

 

nan bin apparemment, le frère d'une copine aurait aussi le pack VHS pré-remasterisation :p maintenant, encore faudrait-il pouvoir le copier...

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Question :

 

R2 est-il un modèle en série ? tous s'appelent R2 ?

Parce que hier dans "Un Nouvel Espoir", Luke dit à son oncle "c'est un modèle R2" (au lieu du "quel est son matricule?" "D2R2 votre altesse" dans la Menace Fantôme) et après Obi ne reconnaît pas le petit droïde...or il a passé pas mal de temps avec lui et il semble très bien le connaître dans la Revenche des Siths...

 

Donc Obi serait-il resté si longtemps hermite qu'il ne peut pas reconnaître Ce droïde ? :molo:

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

les R2 c'est le type de droide astromech, on les reconnait a la forme de leur tete et D2 c'est son matricule de fabrication.

 

ensuite si tu te souvenait de la fin de l'épisodes 3 tu verrais qu'ils ont dit d'effacer la mémoire des droides donc r2 ne se souvenant pas d'obi wan pas besoin que celui ci dise qu'il connait le droide (et ca c'est les rattrapages aux branches de lucas pour la transition :molo:) donc voila

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

C'est surtout que Lucas a foulu faire plaisir aux fans en mettant R2 à l'affiche de la première trilogie, ce qui donne ce que les ricains nomment si joliment "plot hole" :molo:

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Ouais, c'est C3PO qui voit sa mémoire éffacée pas R2D2...

Donc en toute logique il devrait se souvenir de lui (surtout que d'après 6PO, R2 prétend appertenir à Obi...) et inversement, car même si c'était celui d'Anakin, ils ont passés vraiment du temps ensemble!

 

Sinon, je suis choqué de voir dans mon entourage le manque d'ouverture d'esprit par rapport à la première Trilogie...très peu de gens de ceux que je connais l'aiment! les autres s'interessent tous aux effets et ne cherchent pas à savoir si l'histoire est bien! Ils refusent tout simplement de regarder l'ancienne Trilogie...

Je trouve ça assez dommage pour eux quand même...

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Heu oui, ils sont meme assez c#ns... Des gens de ton age? En meme temps pour nous autres vieux de 25 ans et plus (T_T), le manque de connaissances cinematographiques de ta génération est assez agaçante... Alors ça ne m'étonne pas plus que ça.

 

Quand à R2, on peut tout à fait considérer que le droide ne reonnait pas Obi parce qu'il a un peu vieilli, non? A l'inverse, honnetement, Obi Wan a vu sa fratrie se faire massacrer, son padawan le trahir,l'Empire détruire tout ce qu'il défendait, il a passé 20 ans à pourrir sur son caillou, et vous croyez vraiment que durant tout ce temps il a eu une pensée pour R2? Pardonnez moi mais, c'est qu'un robot.

 

Pour nous R2 est à part, mais dans leur monde, pas du tout, alors qu'en 20 ans, il ait oublié un modele R2 parmi tant d'autres, franchement, vous appelez ça une erreur, un plot hole??? Soyons sérieux. :argh:

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Heu oui, ils sont meme assez c#ns... Des gens de ton age? En meme temps pour nous autres vieux de 25 ans et plus (T_T), le manque de connaissances cinematographiques de ta génération est assez agaçante... Alors ça ne m'étonne pas plus que ça.

 

Tout comme les films des années 60 ne trompent plus leur monde, tout comme les gens qui ne connaissent que les jeux en 3D sont incapables de reconnaître les qualités des jeux en 2D, tout comme ma copine a préféré les deux premiers Star Wars à la 3ème trilogie...

 

Et c'était Sephi qui disait qu'il aurait préféré avoir vu les épisodes dans l'ordre 1, 2, 3, 4, 5, 6. Mais quand même, l'Empire Contre-Attaque, avec son "je suis ton père", ça aurait eu moins de saveur...

 

Bref, c'est pas très intéressant ce que je raconte...

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Ouais, et j'en profite pour mettre un chtit article du monde sur ces trilogies justement:

 

Depuis une semaine, vos enfants, vos collègues, vos voisins de bus ne parlent que de sabres laser, de galaxies lointaines et d'une trilogie réalisée après et qui se passe avant ? Normal. Depuis sa sortie le 18 mai à minuit, Star Wars Episode III, la revanche des Sith, de George Lucas, a attiré 2 878 764 spectateurs dans 940 salles de France, au prix souvent de files d'attente de plusieurs heures. Récapitulatif du phénomène, pour ne pas avoir l'air de sortir de l'hyperespace.

 

 

 

 

Deux fois trois six. En 1977 sortait La Guerre des étoiles, épisode IV, rebaptisé ensuite Un nouvel espoir, premier opus d'une saga spatiale prévue pour compter neuf épisodes ! George Lucas ayant commencé par la trilogie du milieu, l'épisode V, L'Empire contre-attaque, et le VI, Le Retour du Jedi, suivaient en 1980 et 1983.

 

Reprenant la trame des grandes mythologies classiques, assortie d'un zeste de philosophies orientales et d'innombrables combats spatiaux, Lucas invente une esthétique du film galactique et développe des effets spéciaux inédits. Le succès est considérable. Réalisés pour un budget total de 74 millions de dollars, ces trois épisodes ont rapporté plus de 1 900 millions de dollars à ce jour et réalisé près de 14 millions d'entrées en France. Visionnaire y compris sur le plan commercial, Lucas parie sur le succès des produits dérivés (maquettes, jouets, jeux vidéo, licences diverses...), qui ont rapporté 9 milliards de dollars depuis 1977.

 

En 1999, après seize ans d'attente, l'épisode I de la nouvelle trilogie, dont l'histoire se déroule avant les épisodes précédents, sort en salles. La Menace fantôme est suivi par L'Attaque des clones (2002) et désormais cette Revanche des Sith, chacun produit pour 115 millions de dollars. La saga est terminée : Lucas ne réalisera pas les épisodes VII, VIII et IX. Restent les produits dérivés de l'épisode III, dont les recettes sont estimées à 100 millions de dollars pour la seule Europe. Et un projet de série télévisée qui prolongera l'aventure.

 

Quel est le sujet de la saga ? Les épisodes IV, V et VI racontent la résistance, menée par la princesse Leia, contre l'Empire qui domine l'univers grâce à son bras armé, l'impitoyable Dark Vador. La résistance reçoit l'appui de l'ancien ordre des chevaliers Jedi, par l'intermédiaire d'Obi-Wan Kenobi et de maître Yoda. Ceux-ci transmettent leur art du sabre laser et leur maîtrise de la Force à Luke Skywalker, qui va affronter Dark Vador, maître du côté obscur de la Force.

 

Archétype du prequel, terme inventé à Hollywood pour désigner ces suites en forme de flash-back, les épisodes I, II et III répondent à la question :"comment en est-on arrivé là ?". Cette trilogie montre donc comment la République intergalactique se transforme en Empire dictatorial sans que les puissants Jedi parviennent à l'empêcher. Et bien sûr comment le jeune Anakin Skywalker, prometteur apprenti Jedi, se transforme en Dark Vador.

 

La morale est-elle sauve ? Variation intergalactique somme toute assez classique sur la lutte du Bien contre le Mal, La Guerre des étoiles fait triompher le Bien dans l'univers. Mais au-delà du discours un brin gentillet, le bien décrit par George Lucas peut sembler légèrement douteux.

 

"C'est ton destin, Luke", ne cesse de s'entendre asséner le héros de la première trilogie. De fait, dans Star Wars, nul n'échappe à cet omniprésent destin, et tant pis pour le libre-arbitre et la responsabilité individuelle. Lucas ne fait pas plus de cas du vieux principe du droit des peuples à disposer d'eux-mêmes : dans l'épisode II, la République finit par lever une gigantesque armée pour mater les velléités d'indépendance de "centaines de galaxies prêtes à faire sécession". Laquelle armée est par ailleurs constituée de clones humains génétiquement modifiés pour en faire une chair à laser docile, sans que cela perturbe les sages Jedi.

 

Dans les trois épisodes historiques de Star Wars, la Force se découvre et se maîtrise au fil d'une discipline inspirée d'un digest des philosophies orientales et des arts martiaux. A l'inverse, dans la nouvelle trilogie, la capacité à maîtriser la Force est déterminée par une prédisposition génétique, révélée par la concentration dans le sang de micro-organismes. Ainsi, il suffit d'une vulgaire prise de sang à Obi-Wan Kenobi pour déceler chez le petit Anakin un talent hors du commun.

 

Ledit Anakin est d'ailleurs à bonne école pour devenir le despote Dark Vador : c'est le sage Obi-Wan lui-même, face au spectacle d'une République sévèrement corrompue et aux organes démocratiques sclérosés, qui lui apprend le premier que "les politiciens pensent davantage à leur réélection qu'au bien commun, on ne peut pas leur faire confiance".

 

Par où commencer ? Voilà un débat qui devrait se prolonger longtemps. Vaut-il mieux regarder les trilogies dans l'ordre chronologique de l'histoire (I, II, III, IV, V, VI) ou des réalisations (IV, V, VI, I, II, III) ? L'auteur de ces lignes plaidera pour la deuxième solution, pour deux raisons.

 

La tension dramatique et le succès des épisodes I, II et III tiennent largement au fonctionnement en flash-back et au mythe créé par les épisodes IV, V et VI. En respectant l'ordre des réalisations, on se met en position d'apprécier le phénomène tel qu'il est né ­ - sans avoir besoin d'attendre vingt-huit ans pour boucler la saga.

 

Par ailleurs, la technologie qui sert à fabriquer le film contamine fortement celle qu'on voit dans le film : qu'il s'agisse des vaisseaux, des villes, des costumes, la récente trilogie, censée se dérouler des décennies plus tôt, montre un univers bien plus avancé, grâce essentiellement aux progrès des effets spéciaux et de l'imagerie en 3D. Une vision dans l'ordre chronologique de l'histoire risque d'accentuer l'impression de faux raccord stylistique.

 

Quel que soit l'ordre, pour comprendre le mystérieux frisson qui parcourt l'échine de dizaines de millions de personnes dans le monde à la seule vue de l'introduction en trois dimensions sur fond d'étoiles scintillantes, une seule solution. A vos DVD.

 

Grégoire Allix

Article paru dans l'édition du 25.05.05

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Rejoindre la conversation

Vous pouvez publier maintenant et vous inscrire plus tard. Si vous avez un compte, connectez-vous maintenant pour publier avec votre compte.
Remarque : votre message nécessitera l’approbation d’un modérateur avant de pouvoir être visible.

Invité
Répondre à ce sujet…

×   Collé en tant que texte enrichi.   Coller en tant que texte brut à la place

  Seulement 75 émoticônes maximum sont autorisées.

×   Votre lien a été automatiquement intégré.   Afficher plutôt comme un lien

×   Votre contenu précédent a été rétabli.   Vider l’éditeur

×   Vous ne pouvez pas directement coller des images. Envoyez-les depuis votre ordinateur ou insérez-les depuis une URL.

Chargement

×
×
  • Créer...