Aller au contenu
Les Final Fantasy Forums
ENNIX

Legend Of The Galactic Heroes

Messages recommandés

Hein, quoi? Oui, je fais un sujet sur un anime.

 

Bah quoi, pourquoi vous partez tous? Je vais pass le descendre en flamme, promis; d'ailleurs, en fait, j'ai bien aimé.... HÉ!! Pourquoi vous partez en courant maintenant? :p

 

 

Bon alors, parlons donc de cette série.

 

Legend of the galactic heroes est une série qui à la base n'avait pas grand chose pour plaire: elle date de 89, avec des graphismes "d'époque" c'est à dire plutot médiocre question décors et persos, ont d'ailleurs un style "anime qui veut imiter le style de BD ricaines" ce qui donne un mix entre des persos ayant des traits plus "humains" c'est à dire moins tirés à la règlme que les persos des animes récents, mais à côté de ça, on a toujours les cheuveux bleux, rouges, oranges, et par dessus le marché, il semblent tous sortis d'un catalogue datant de l'ère Kennedy. Les animations sont parmis les plus faibles qu'il soit: c'est du 3-4 images par seconde dans le meilleurs des cas, et le tout est horriblement saccadé, les gros plans sur les visages pour masquer le manque de moyen sont légion, les images fixes on en a à la pelle, les scènes d'actions sont souvent navrantes, certains passsages sont des dessins crayonnés avec le narrateur qui fait un speech parceque les producteurs se sont pas foulé à financer une vrai scène complète.....

Bref, question emballage, cet anime a tout pour déplaire.

 

 

Alors quoi?

Pourquoi j'ai bien aimé?

 

Déjà, parceque cet anime, qui comme son nom l'indique est un anime de SF, commence par éviter les écueuils du genre: Comme disait un site qui parle de cette série, dans LGH (pour faire court) il n'y a:

 

Pas de robots géants

Pas d'exosquelletes de pacotille qui justifient une transformation en super-héro de mes deux

Pas d'aliens déguisés en nazis à la peau verte

Pas de boxers blonds gonflés de stéroides qui font de la haute voltige

Pas de délires à la Independance Day: un vaisseau se ramène et boom, une cité démolie, suivant.

Pas de délire à la Albator: Un vaisseau tout seul qui réduit en bouillie une armée sur-armée en face dans un combat à un contre 10.000

Pas de chanteuse de jpop asthmatique au générique qui nous fait du pseudo-rock au xylophone (merci :^^: )

 

Bref, un tas de truc qui me font herisser mes cheuveux sur la tête n'y sont pas, et c'est tant mieux.

 

Mais surtout, surtout....

Surtout, le scéénar est vraiment de qualité, pour changer. Et c'est ça qui donne tout son inntêret à l'anime.

 

 

Déjà, l'anime est basé sur des romans, pas des petites nouvelles écrites à la va-vite, mais de vrais romans, et on sent la patte du romancier dans l'anime. Le déroulement s'éloigne des animes classiques puisqu'il suit une trame plus romancée (c'est à dire qu'il n'est pas obligé de foutre une scène de bataille par épisodes, et qu'on a un rythme dans le déroulement des évènements qui est moins artificiel).

Bon, on évite pas les défauts (du genre "je deviens amiral et vice-premier-ministre à 21 ans") mais au point où j'en suis (une vingtaine d'épisodes) la série m'a pas déçu niveau scénar, surtout que malgrès sa longueur (110 épisodes au total) elle n'a pas jusqu'à présent eu de temps mort: tous les évènements sont bien liés entre eux et évitent les illogismes.

 

Alors donc, LGH, de quoi ça parle?

 

Et bien voilà: LGH se passe grosso-modo 1600 ans dans le futur. L'humanité a colonisé un joli paquet de mondes, mais s'est retrouvé divisée en deux entités (en fait, il semblerait qu'il y en ai une troisième qui s'agite dans l'ombre, mais je suis pas encore sûr de son rôle... peut-être le "grand méchant" de l'histoire, mais j'en suis pas certain).

Environ 800 ans avant le début de la série, la terre et ses colonies se sont unies dans une sorte de fédération, qui s'est cassée la gueulle quand un soldat recyclé dans la politique s'est proclamé empereur 3 siècles plus tard. Voilà pour la première entité politique.

150 ans après, un groupe de rebelles en eu marre de cet empire, mais comme ils ne pouvaient pas faire le poid face à l'empire, ils se tirèrent le plus loins possible de l'empire et s'installèrent sur un monde loin des frontières de l'empire. Là, il bâtirent une démocratie (qui semble fonctionner un peu comme la Suisse). Voilà pour la deuxième entité.

Puis, 120 ans avant le début de l'histoire, ces deux entités se sont retrouvé avec des frontières communes (entre temps, la petite communauté de rebelles est devenue un fédération aussi pluissante que l'empire) et depuis, c'est la guerre entre les deux.

 

Quand l'histoire commence donc, les deux "pays" sont en guerre depuis longtemps et commencent à être un peu exangues, (surtout quand on sait que la moindre bataille fait aisément plus d'un millions de mort, à force, ça commence à faire cher la guerre, niveau finances et vie humaines).

C'est à ce moment que les deux "héros" de la série (t'ention: ils sont pas tout seuls: il y a plus d'une centaine de persos où j'en suis, autant dire que c'est pas toujours simple de ce rappeler qui est qui, viens d'où et fait quoi) apparaissent: l'un du côté de l'Empire, l'autre du côté de "l'alliance des planètes libres" (je sais, les titres sont pompeux, le côté comique, c'est qu'à plusieurs reprises, les persos de la série parlent du fait que les gens peuvent pas s'empêcher de donner à tout des noms grandiloquants à tout ce qu'ils voient). Tous deux sont des hauts officiers de l'armée:

 

Côté empire, on a Reihart von Lohengram (faut pas chercher, l'empire est oragnisé façon Reich allemand sous Bismark, sauf que l'aristocratie a absolument tous les pouvoirs) un jeune gars de 20 ans (jeunisme quand tu nous tiens) qui a vite progressé dans la hierarchie, au point de devenir amiral. Ce jeune a une particularité, sa sur est la comcubine (comprendre "l'esclave sexuelle de luxe") de l'empereur, ce qui a eu, chez le jeune Reinhart l'effet de lui fait haïr l'empereur, au point où il le tuerai bien (et lui piquerait son trône par la même occasion). Ce gars est détesté par la cour impériale, d'abord parcequ'il est un noble de rang inférieur (sa famille est une famille d'aristocrates sans terres et sans argent, alors que les familles les plus puissantes domines souvent des planètes entières), ensuite parcequ'étant le frère de la concubine de l'empereur, il est accusé d'être arrivé à sa place par népotisme plus que par véritable talent, ensuite, il a complètement chamboulé l'organisation des troupes sous son contrôle en excluant les familles de la haute noblesse et en s'entourant de petits nobles voir de roturiers qu'il a placé à des postes d'officiers, et enfin, tout le monde se doute de son ambition de contrôler l'empire (l'empereur le premier).

Problème, ce jeune est VRAIMENT doué et a la salle habitude de gagner toutes ses batailles qu'on lui donne, en plus, comme il s'est entouré de gars qui sont à la fois doué question stratégie et qui lui doivent tout, ses subalternes sont eux aussi très efficaces. À force il s'est rendu indispensable à l'empire, ce qui a eu pour effet d'accélérer davantage son ascenssion.

 

Côté alliance, on a Yang Wen-Li: un mec qui, outre la particularité d'avoir les cheuveux bleux (c'est une mutation génétique ou l'encre noire qui revenait trop cher?) est un aprenti historien qui a intégré l'armée pour pouvoir financer ses études (sont père est un marchand mort ruiné). Mais là, la guerre aidant, il a fini par passer sa vie sur les champs de bataille, sachant qu'à chaque fois qu'il voulait réintégrer la vie civile, ses supérieurs lui disaient "niet".

Là encore, question stratégie militaire, Yang est aussi doué, voir même plus doué que Lohengram. Il a récupéré le surnom de "Miracle Yang" pour sa capacité à gagner des batailles à peu près impossible à gagner. (Là encore, tout le monde ne l'aime pas, et l'armée lui filera à l'occasion un certain nombre de missions "suicides" qu'il réussira à gagner, faisant rager ceux qu'il veulent sa peau alors qu'en même temps son prestige et sa popularité augmentent).

La grande différence entre Yang et Reihart, c'est que, là où l'un veut s'emparer du pouvoir, l'autre préfère encore un régime démocratique, même si ceux qui sont à sa tête sont parfois inaptes.

Autre détail, alors que Reinhart est du genre violent (il a manqué de peu de tuer un camarade de classe à 10 ans) Yang est plus du genre à garder son sang-froid, même quand la situation vire à la catastrophe (mais ça a des effets pervers, il est du genre à décider calmement de sacrifier un million de soldats pour gagner une bataille)

 

L'histoire est à la fois celle de la rivalité entre les deux hommes, chacun souhaitant que son camps gagne, et voyant en l'autre un rival à abattre, et en même temps l'effet qu'ils ont sur leur propre camps, puisqu'ils arrivent comme des cheuveux sur la soupe et se mettent à bousculer la balance des pouvoirs au sein de leur propre camps.

 

Ce qu'il y a de bien d'ailleurs, dans LGH, c'est qu'on a une histoire des plus complexes, avec une multitude de personnages, de factions, s'affrontant, essayant de se manipuler les unes les autres, agissant parfois de manière complètement illogique, ou plus exactement de manière impulsive: tel compot pouvant rater parcequ'un des comploteurs perd patience (tous les protagonistes ne sont pas des politiciens aux dents longues, certains poursuivent des objectifs beaucoup moins ambitieux, mais affectent néamoins l'ensemble), et un certains nombre de rebondissement, parfois vraiment innatendus.

Donc, histoire complexe+rebodissements+surprises, c'est l'antithèse de l'anime classique où tout est couru d'avance, et donc, moi, j'aime bien :(

 

 

Ha, à noter, si l'anime compte 110 épisodes, seuls une quarantaine ont été traduits, et la traduction a repris récement depuis le début avec un autre groupe.

Donc, pour le voir jusqu'au bout, faudra de la patience.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

pour que les gens intéressés situent un peu mieux, voici quelques images...

 

les personnages principaux

 

un héros blond o_O

 

une carte de téléphone

 

un duel symbolique

 

comme j'avais déjà dit à Nix, le héros blond me dit quelque chose... et effectivement! le nom de la série en français est simplement les héros de la galaxie... et le film est sorti en VHS et DVD chez nous sauf erreur... j'ai la flemme de vérifier...

 

veulà...

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

D'abord, j'ai cru que tu blaguais, même pas...

 

Oh mon dieu me suis-je dit, ca doit être alors une série hyper atypique ou alors supra bonne !

 

Bon, avec le résumé, je pense que c'est plutôt atypique... Perso, j'ai pas vu, je sais pas si je regarderais (non parceque déja vu le nombre d'épisodes...), mais bref.

En gros, je pense qu'on a affaire (à faire ? *doute*) à une série où les trahisons sont légions, du genre de Largo Winch mais en version anime et guerre des étoiles.

Bon, si c'est ca, ce genre ne m'attire pas trop, because tout le monde trahit tout le monde et finalement on fait confiance à personne...

 

Sinon, j'ai été surpris par les images quand même, je pensais à un truc encore plus kitsh, bah ca peut aller...

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Bon, dézà, Largo Winch, ze connais pas, donc ze comparerais pas, zespère que tu me comprend :^^:

 

Ensuite, question trahisons, c'est beaucoup plus complexe et subtile que ça: c'est pas Angel Sanctuary, où les persos changent systématiquement de camps au gré de leurs déceptions amoureuses. Et c'est pas non plus une succession de trahisons simplement parceque trahir, ça fait bien dans un synopsis: t'a un certains nombre de personnages qui resteront fidèles à leurs principes où à leur faction quoi qu'il arrive, par exemple, Kircheis, le bras droit de Reinhart, je suis pret à parier qu'il crèvera avant de commencer à se demander s'il est souhaitable de peut-être réfléchir à une trahison.

De plus, les trahisons et tous les actes ne viennent pas comme ça, juste comme autant de produits fabriqués à la chaîne: derrière chaque acte d'un personnage, il y a des raisons, logiques ou émotives, qui le font agir de la sorte.

 

Et puis, il y a en même temps que la vie des personnages, la vie de l'univers dans lequel les choses se passent: Par exemple, à un moment, tu a une scène qui montre les routes de la capitale de l'alliance paralysée: c'est en fait une scène qui montre l'état de l'alliance: comme tout le personnel de qualitré est réquisitionné par l'armée et les matières premières et l'energie dédiées à la guerre, les choses se mettent à déconner même dans la capitale.

 

Tu vois non seulement les combats des persos importants, mais aussi le fonctionnement des états et des sociétés dans lesquels ils évoluent.

 

Et malgrès de gros défauts, l'anime contient tout de même des scènes mémorables: le "conseil fédéral" de l'alliance, qui se réunit pour savoir s'il faut ou non continuer la guerre, est une pièce d'entologie: le gars qui a écrit les romans d'où sont tiré l'anime a tout simplement décrit le fondtionnement de l'administration Bush avec 20 ans d'avance (voir les ministres faire les c#ns autour de la table, partir dans leur propre univers et prendre des décisions de m##de...)

 

Et concernant les images, te fait pas d'illusion: ce qu'à montré Molo est de meilleure qualité (bécause photos prises pour la pause et gardées parcequ'elles rendaient le mieux) que la plupart des scènes de l'anime.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Bon, tout le monde s'en fout, mais les épisodes 1 à 26 (soit la première saison) sont désormais tous refait de meilleure qualité que les anciennes versions tirées d'une VHS qui bave. Bien que cette saison représente moins du quart de l'ensemble, elle se suffit à elle même, et à une conclusion satisfaisante, donc c'est une bonne occasion pour mater :dry:

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Je suis superficielle et pour les animes (alors que pour les mangas je m'en fous... je suis tout de même étrange) j'aime bien ce qui est joli, net. et brun donc je pense pas la regarder mais cela dit, ca m'a l'air plutot travaillé et dans ton style. j'entend par la : strategie sur fond de geo politique... En fait en le lisant je me disais qu'il était vraiment fait pour toi cet anime ^^

Je vais pas mentir je pense pas le dl parce que comme je l'ai deja dit j'aime pas trop les series dépassant 26 épisodes (c'est surtout parce que je dois attendre 30 ans avant de pouvoir les dl Y_Y)

Ta version tu l'as choppé sur bibit ou la mule?

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

bittorrent, très chère, animesuki a les épisodes 1 à 26 en qualité correcte et les épisodes 1 à 40 (ou 42, chais plus) en qualité médiocre, convenant peu à une "superficielle" dans ton genre :^^:

 

Donc, oui, y a de la stratégie sur fond de geopolitique (comment y faire adhérer Pande... Pas de Yaoi à l'horizon, Yang vit bien avec un autre gars, mais c'est son pupille, raté ;) Par contre, on peut toujours présenter ça comme Suiko en anime dans le futur :) ) mais y a aussi pas mal de poid donné aux personnages (ha oui, tient, j'en ai une pour te faire mater: Reinhart, avec ses affections marquées pour son bras droit et pour sa sur, ça pourrait te faire tourner les mécanismes de l'imagination :dry: ) et à leurs motivations, qui pour une fois, sont variées et variables.

 

Et puis, on peut voir les 26 premiers épisodes comme un anime complet ayant une fin ouverte, donc, ça fait un bon début.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Voilà, je remonte le sujet, étant donné que je viens de mater l'épisode 55 sur 110 (j'en suis pille poil à la moitié, donc).

 

Que dire... la dernière fois que j'en avais parlé, j'en étais à l'épisode 26, qui se terminait sur une fin assez ouverte (normal pour le quart de la série)

La deuxième saison commence donc grosso modo un an après la première, et la guerre entre les deux puissances, sur fond de rivalité entre tacticiens, de trahison, de coups bas politique, d'errences personnelles, de questionnement sur l'origine de l'humanité et sur l'importance de la démocratie participative (sisi :D ), continue, et va même connaître une escalade de plus en plus destructrice (avec quelques -rares- scènes assez gores histoire de bien montrer que même dans des vaisseaux spatiaux la guerre ça tue), avec, enfin, la conclusion (au moins temporaire) de la rivalité (et des batailles sanglantes qui vont avec) entre Yang et Reinhart, histoire de savoir qui est vraiment le plus doué des deux.

 

Bon, il est difficile de rentrer dans le détail de l'histoire sans spoiler, sachant que non seulement il y a de nombreux évenements, mais qu'en plus ceux là se construisent sur les 26 épisodes précédents que peu de gens semblent avoir vu.

Cela dit, l'histoire commence sérieusement à s'accélérer dans la deuxième saison: les factions se précises, les évenements se suivent, on commence à voir de bon gros complots qui préparent un final que j'espère réjouissant, plusieurs rebondissements se déroulent le long de cette saison et renversent, puis rerenverses, puis rererenverse (et ainsi de suite) des situations qui ne s'endorment jamais sur leur lauriers, et au final, on a une quasi-trentaine d'épisodes qui commence à donner des explications, fixe de mieux en mieux le décors, mais a su me tenir en haleine jusqu'au bout (avec de nouveau une fin ouverte parce qu'il y a encore une moitié de la série à voir l'air de rien :molo: ), et qui sur la fin prend un petit côté asimovien des plus plaisants.

 

Bref, LoGH reste un anime loin des conventions conformistes de nombreux animes (je rappelle que c'est pourtant un vieux DA) et qui se bonifie d'épisode en épisode. Il y a déjà 70 épisodes faciles à choper pour ceux qui seraient curieux de connaître cet anime qui a réussir à me plaire pendant 55 épisodes (sans compter les 55 à venir) :^^:

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Hum, question : ca a l'air d'être une série "compliquée", dans le sens où y'a tout plein de persos et de factions et de retournements de situation (si j'ai bien suivi hein), donc ne vaut-il mieux pas tout matter en 1 coup (enfin, évidemment, pas d'affilé, mais assez rapidement pour ne pas oublier les éléments importants) ou même après plusieurs semaines, c'est facile de rentrer dans l'histoire ?

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

en tout cas, après avoir essayé de les prendre par IRC (pas possible), puis par bibit (mais c'était y'a longtemps), puis par la Mule (quasi pas de sources), puis re IRC en vostf mais kaka AC3 (mais maintenant, le AC3 me lèche les pieds, mais bon...), enfin, je me suis remise à Bibit, j'y crois... maintenant, je dois lancer le MoLoGH (y'a de ces scoops ici!)

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Pour Nionio: Écoute, cette série a un moment était bloquée aux alentours de l'épisode 40, donc pendant plusieurs mois j'ai pas avancé du tout, et quand j'ai enfin pu avoir les épisodes suivants, je suis re-rentré dedans sans problème. Alors il y a évidemment des tas de personnages et de retournements de situations, mais on est pas non plus dans une histoire incompréhensible par le commun des mortels, en plus, la série étant divisée en 4 saisons relativement autonomes les unes des autres, tu peux aussi suivre aison par saison.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

il dit ça, mais quand tu lui demandes conseil pour le donjon caché du RPG qu'il fait une seule fois y'a dix ans...

 

il se souvient de trucs auxquels t'avais même pas pensééé...

 

donc méfiance T_T

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Mais je pense que je vais attendre qu'ils soient près de la fin avant de me lancer dans cette série...

Non parce que pour Kodomo (j'en avais fait un sujet, tombé aux oubliettes depuis), 102 épisodes, j'avais commencé lorsqu'ils en etaient au 20 ou 30, je pensais qu'ils allaient avoir le temps d'avancer entre temps, résultat, 1 épisode toutes les années bissextiles (ca faisait un an que plus rien n'etait sorti, 2 épisodes sont sorties, mais ca doit faire 1 ou 2 mois déjà, super), niveau compréhension, j'ai quand même du mal à rerentrer dedans ^^

Par contre, hajime no ippo, malin moi, a attendu qu'ils soient au 60ème épisode (sur 76), bon, après, j'ai failli me faire avoir car la série a été licensié mais j'ai quand même réussi à tout chopper ;p

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Soixante dix épisodes sur 110, c'est quand même aps loin des deux tiers hein, et au pire t'as la version piraté par des chinois et mal traduite en anglais, qui a les 110 au complet :p

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Créer un compte ou se connecter pour commenter

Vous devez être membre afin de pouvoir déposer un commentaire

Créer un compte

Créez un compte sur notre communauté. C’est facile !

Créer un nouveau compte

Se connecter

Vous avez déjà un compte ? Connectez-vous ici.

Connectez-vous maintenant

×