Aller au contenu
Les Final Fantasy Forums
Sphax

Les Films Disney

Aimez-vous les films de Disney  

17 membres ont voté

Vous n’avez pas la permission de voter dans ce sondage, ou de voir les résultats du sondage. Veuillez vous connecter ou vous inscrire pour voter dans ce sondage.

Messages recommandés

Bon, apparement le prochain à sortir dans les salles sera "Frére des ours", est-ce que quelqu'un en as entendu parler et sait à peu prés quel genre ce sera.

Il semblerait que je vais faire une chose que je n'ai pas faîtes depuis un baille: "allez voir un Disney au ciné".

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

sympa!!!!

 

Franck Le Calvez, créateur de «Pierrot le poisson-clown», qui réclamait des dommages et intérêts à Disney pour avoir contrefait ses dessins pour créer «Nemo», a été condamné par le tribunal de grande instance de Paris.

 

Touché et coulé. L'auteur français doit verser un total de 38.000 euros de dommages et intérêts à Disney, Pixar et Disney-Hachette Editions pour avoir frauduleusement déposé sa marque. Il doit également rembourser 23.000 euros de frais de justice à ces trois sociétés et payer la publication du jugement dans trois revues choisies par Disney. Nous sommes très, très déçus évidemment, a réagi son avocate, Me Elisabeth Deflers qui dit vouloir réfléchir à la suite de la procédure à adopter.

 

Nous sommes très, très, très contents, a insisté pour sa part Me Magali Thorne, l'avocate de Disney qui se dit heureuse d'avoir fait passer le message. Dans son jugement, le TGI est en effet très sévère avec Franck Le Calvez qui aurait déposé sa marque en mars 2003 uniquement dans le but d'opposer cette marque aux créateurs de Nemo et d'empêcher l'exploitation par les sociétés Walt Disney et Pixar de leurs produits dérivés. Pour les juges, il s'agit là d'une malignité caractéristique de la fraude ayant présidé le dépôt de la marque alors qu'à ce moment la société Flaven Scène (la maison d'édition créée par Franck Le Calvez, NDLR) avait connaissance de l'existence des produits dérivés de Nemo.

 

A l'appui de sa thèse, le jugement a estimé que Disney et Pixar avaient apporté la preuve qu'antérieurement au dépôt de la marque semi-figurative de Pierrot le poisson-clown des images de Marlin, le père de Nemo, très proches de la version finale, avaient circulé sur le Net.

 

Il note par ailleurs que la bande-annonce de « Finding Nemo » avait été diffusée en France dès septembre 2002 sur des cassettes-vidéo d'autres films Disney, et que le petit poisson-clown est représenté dans la bande-annonce du film le 23 décembre 2002. Les juges ont donc interprété le dépôt de la marque par Franck Le Calvez comme une démarche (...) pour créer l'apparence d'une antériorité de droits, le simple projet littéraire plausible de M. Le Calvez dont aucun élément probant ne démontre le contenu avant fin 2002 ne créant aucune antériorité avant cette année-là.

 

Selon la maison d'édition Flaven Scène, Disney s'est largement inspiré du livre de Franck Le Calvez, « Pierrot le poisson-clown » sorti en novembre 2002, pour créer le célèbre poisson orange. Même l'histoire -la mort d'un parent et la longue errance du bébé poisson- aurait été « pompée » au dessinateur français.

 

En mars 2004, le juge des référés de Paris avait jugé que « Pierrot » et « Nemo » se ressemblent, mais ne sont pas similaires. Le juge Louis-Marie Raingeard de la Blétière avait donc débouté Franck Le Calvez qui avait alors saisi le TGI sur le fond.

 

hé bin!!

 

le lien

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Je pensais pas qu'ils allaient le debouter, cela dit Dysney a plagié tellement de monde que reconnaitre les arnaqueurs des vrais victimes mais là il doit l'avoir severe le petit poisson clown

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Groumpf...voilà une "arnaque", qui si elle avait réussie, aurait au moins méritée d'être laissée tranquille par le fisc...j'ai horreur de ça, chez Disney, le fait que pour leurs scénars ils plagient, plagient, plagient,...puis quand on ne plagie pas, on fait la suite d'un plagiat, et là c'est généralement de la m##de.

 

On fait dans la citation (anglaise, ça va faire plaisir à Pande :( ) :

Si vous copiez le texte d'un auteur, c'est du plagiat. Si vous faites la même chose avec plusieurs auteurs, c'est de la recherche.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Rejoindre la conversation

Vous pouvez publier maintenant et vous inscrire plus tard. Si vous avez un compte, connectez-vous maintenant pour publier avec votre compte.
Remarque : votre message nécessitera l’approbation d’un modérateur avant de pouvoir être visible.

Invité
Répondre à ce sujet…

×   Collé en tant que texte enrichi.   Coller en tant que texte brut à la place

  Seulement 75 émoticônes maximum sont autorisées.

×   Votre lien a été automatiquement intégré.   Afficher plutôt comme un lien

×   Votre contenu précédent a été rétabli.   Vider l’éditeur

×   Vous ne pouvez pas directement coller des images. Envoyez-les depuis votre ordinateur ou insérez-les depuis une URL.

Chargement

×
×
  • Créer...