Aller au contenu
Les Final Fantasy Forums
Spartan

Des Jeux

Messages recommandés

Je peux même te citer wiki parce que je suis curieuse de voir ce qu'ils racontent dessus ->

 

Flashback: The Quest for Identity (littéralement Rétrospective : la Quête de l'identité) est un jeu vidéo d'action/aventure réalisé par Delphine Software en 1992. À l'époque, ce jeu était une référence des jeux d'action.

 

C'est vrai.

 

Ce jeu de plate-forme s'inspire de la conception de Prince of Persia mais dans un monde futuriste. Il se rapproche toutefois plus de Another World pour sa scénarisation de l'action et la présence de scènes cinématiques. Ce n'est donc pas étonnant de constater que Delphine Software a également participé à la réalisation de ce projet.

 

C'est vrai aussi.

 

Le joueur dirige un personnage dans une vue 2d de profil. Contrairement à des jeux de plate-forme comme Super Mario Bros. les animations se veulent réalistes (à la manière de Prince of Persia) et la jouabilité s'en trouve marquée: il y a par exemple un temps de latence entre le moment où le bouton est pressé et où le saut est effectué. Le joueur peut sauter sur place et en avant, s'accroupir, faire une roulade en avant, utiliser des objets de son inventaire, sortir un pistolet (l'animation du personnage change alors, il se déplace prudemment), armer et se préparer à tirer, et tirer.

 

Il est possible d'aborder certaines situations de différentes manières. Ainsi, si le joueur est sur une plate-forme au dessus d'un garde, il peut :

 

* sortir son pistolet, descendre et le tuer immédiatement, profitant de l'effet de surprise ;

* lancer un caillou trouvé plus tôt et placé dans l'inventaire, dont le bruit attirera le garde et le fera se découvrir, et le tuer à ce moment ou passer sans qu'il s'en rende compte.

 

À propos des sauvegardes : le joueur ne peut pas sauvegarder quand il le veut, ce qui rend sa progression parfois longue et compliquée. Cependant, à peu près à la moitié d'un niveau ou bien juste avant un passage ardu, il peut avoir accès à des Bornes de Sauvegarde, qui lui permettent de marquer sa position. Cette sauvegarde ne sera pas gardée en mémoire : elle sera détruite lors de l'extinction de la console.En revanche, le joueur obtient un code au début de chaque niveau qui lui permet de recommencer là sa partie. Ces codes varient selon la difficulté choisie par le joueur.

 

Je me souvenais des codes mais pas du coup des sauvegardes tiens ! J'aime ! (très kojimaesque)

 

En 2142, le joueur incarne un chercheur Conrad B. Hart, qui découvre l'existence d'entités extra-terrestres infiltrées au sein de la population. Ces dernières le kidnappent et lui effacent la mémoire ; il réussit malgré tout à s'enfuir mais atterrit en catastrophe sur un satellite de Saturne, Titan.

 

Le jeu commence à ce moment, où le joueur doit affronter les dangers de la jungle. Il doit tout faire pour déjouer ce complot planétaire.

 

^_^

 

Bref, c'était un très bon jeu sorti sur plein de plate-formes ->

 

Plate-forme Amiga, DOS, Mac OS, Megadrive, Mega CD, SNES, 3DO, CD-I, Jaguar, FM Towns, PC-98

 

De plus, j'aimais bien Paul Cuisset car il était (entre autre) derrière le combo gagnant des point&click français de l'époque (Les voyageurs du temps + Operation Stealth + Croisière pour un cadavre, un de mes premiers grands fiascos vidéoludiques, j'ai déjà du raconter, savon de m##de).

 

Voilà :D.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Ça n'intéresse peut-être pas grand monde, mais le concours annuel de Gamefaqs touche à sa fin.

Le but : élire le meilleur jeu de tous les temps.

Déroulement : une sélection et des votes, plein, des tonnes, chaque jour.

Problème : un classement temporel et aucun mélange ultérieur, résultat on se retrouve à devoir choisir entre Tetris / Mega Man 2 / Super Mario Bros / Zelda et d'un autre côté Super Smash Bros Brawl / Call of Duty 4 / MGS4 / Fallout 3. Bien sûr, ça permet de meilleures comparaisons, mais tout cela n'est pas très pondéré.

 

Bref, j'étais prête à parier un bras que FF7 allait de toute manière gagner, comme Séphiroth en best méchant chaque année...

 

Figurez-vous que NON, c'est Ocarina qui semble le mieux parti !

 

pollw.jpg

 

J'ai loupé le 66'666ème vote pour Ocarina T_T.

 

Bravo Ocarina toutefois \o/.

 

On notera la sortie honteuse de Shadow of the Colossus par Kingdom Hearts 2 :).

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

On notera que 11 des 16 jeux arrivé en tête sont des jeux Nintendo...

Bon, après, ils trichent, vu qu'ils ont Dieu dans leur personnel, ça fausse forcément le résultat, pas seulement dans Gamefaqs, vu qu'apparemment, même les lecteurs de Time magazine le jugent plus influent qu'Obama :)

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

ouais fin dieu qui cree wiimusic tu vois, ca me fait un peu mal quand meme.. J'aime pas trop le systeme d'arenes ou tu dois choisir un jeu contre l'autre, je prefere le bon vieux je vote pour bidule et point

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
ouais fin dieu qui cree wiimusic tu vois, ca me fait un peu mal quand meme..

 

Do not Blaspheme, Do not Blaspheme, Do not Blaspheme, DO NOT BLASPHEEEEEEEEEME :)

 

Nan, faut pas pousser: les créateurs de JV ont le droit de faire de l'expérimental de temps en temps, ou alors, il faut pas se plaindre après de l'épidémie de suites qui surcharge l'industrie, hein.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Mouarf :^^:

 

Non mais Miyamoto, c'est un visionnaire, et comme tous les visionnaires, des fois on se demande si il est pas sous LSD. Et c'est normal, c'est normal que des fois on ne comprenne pas ô combien tout ce qu'il fait est génial. Je veux dire, c'est forcément génial, c'est juste que concernant Wii Music, j'ai vraiment rien compris.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Personnellement, j'ai même pas cherché à comprendre: le jeu me paraît viser une certaine clientèle (les mélomanes qui n'ont jamais appris à jouer d'un instrument) dont je ne fais pas partie ^^'

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Shadow of Memories va connaître une deuxième vie en ressortant sur PSP !

 

Très apprécié des amateurs de jeux d'aventure au moment de sa sortie sur PS2, Shadow of Memories fera très bientôt l'objet d'une adaptation PSP. Le portage est d'ores et déjà annoncé pour le 1er octobre au pays du Soleil-Levant.

 

Konami n'a hélas rien laissé filtrer au sujet des éventuelles améliorations apportées au jeu, mis à part le fait que l'image sera étirée pour tirer parti de l'écran. Sorti en 2001, Shadow of Memories relate l'enquête d'Eike Kusch, prêt à remonter le temps pour découvrir l'identité de son assassin. Le jeu s'était distingué à l'époque par son intrigue bien ficelée et ses multiples fins.

 

Des impressions d'époque : (o_O'')

Vous, êtres à part méritez bien que je vous parle de mes derniers jeux, qui sont vraiment super: Shadow of Memories, d'abord, qui est excellent, excellent, excellent, quel scénario d'enfer, il tue, même s'il est très court il faut le finir de 5 manières différentes.

 

Shadow of Memories (ou Shadow of Destiny dans sa version US)

 

Un jeu auquel je voulais jouer depuis bien longtemps, vu que je me souviens que les images m'interpellaient déjà avant Silent Hill 2, avec des personnages mystérieux et un coup de pub bien dans le vent 'par les créateurs de Silent Hill'... en fait, c'est plutôt une affaire de production mais bon... il n'empêche que ça me faisait déjà envie... mais pas de console à l'époque, et puis argent sélectionné pour n'acheter que les jeux vraiment 'nécessaires' et conclusion : pas de Shadow of Memories car il était jamais là chez Gamestop... jusqu'au jour où, l'occaz apparaît et sourit et je m'offre le jeu, avec quelques années de retard, pour pas bien cher...

 

Alors Shadow of Memories présente un point peu commun que je me dois d'aborder, c'est qu'il a été écrit, réalisé et chara-designé (avec assistance) par Junko Kawano, qui est une femme ! et c'est pas souvent qu'on a droit au jeu d'une femme, alors je le signale, voilà... après, ça lui a valu quelques critiques d'estime dans des milieux hors jeux vidéos qui prônaient que la présence majoritaire d'une femme dans le développement permettait un renouveau complet et une absence de violence gratuite, niania... on se fait quand même assassiner à chaque coin de rue dans le jeu, mais bon, c'est pas bien violent faut croire !

 

Pour la petite histoire, vous incarnez Eike Kusch (hé oui, ils ont osé), un jeune homme bien bishonen de campagne, qui débarque dans une ville d'inspiration allemande, et qui... se fait (assez lamentablement) assassiner par surprise... ça commence bien ! vous êtes alors transporté dans un décor tendance surréaliste (un peu du pauvre) où une voix vous propose de revenir dans le passé pour empêcher... votre mort ! sympa, nan ?

 

Et c'est le thème du jeu : le voyage dans le temps, vu qu'à chaque fois, on voudra vous tuer, et vous devrez remonter plus ou moins loin, pour non seulement éviter de crever comme une m##de, mais surtout découvrir pourquoi on vous en veut à ce point ! De là à dire qu'on glisse vite dans un scénario parlant d'alchimie :D (je peux le dire, il est sorti y'a 4 ans le jeu...)

 

Un concept de jeu assez étrange, vu que le cadre ne change pas, vous ne sortirez pas de la ville, mais vous pourrez l'explorer à différentes époques... Evidemment, le jeu date, et franchement, sur le moment, on devait pitet avoir moins cette impression, mais on sent un jeu appartenant aux premières salves de sorties PS2 : grande importance données aux expressions de personnages, qui gardent toutefois un teint de porcelaine, aliasing pas toujours maîtrisé, lèger clipping et surtout, la ville est minus (et en fait, Shenmue était déjà sorti depuis un an à ce moment-là, donc pas bravo), forcément, y'avait pas la place pour tout, alors la ville est vite assez limitée, surtout que les lieux visitables sont peu nombreux et qu'on est parfois victime du bug 'je-colle-au-décor-façon-Lara-Croft... mais ceci est en adéquation avec un des principe du jeu (une pourcentage de 'je joue' très faible, j'y reviens de suite)... Bon, enchaîner sur Shadow après RE4, forcément ça fait un choc, mais une fois dedans, c'est pas désagréable, voir assez joli malgré les années...

 

Mais donc, mis à part son ambiance allemande digérée façon japonaise, Shadow of Memories appuie fort sur deux concepts, pas vraiment innovants, mais poussés à l'extrême...

 

Premier principe : une vision du jeu vidéo comme un film interactif, car dans Shadow of Memories, vous passez plus de temps à regarder les personnages parler qu'à appuyer sur les boutons du pad... En fait, l'action du joueur se résume à se balader dans la ville pour trouver 2-3 objets et les utiliser ailleurs, ou alors à choisir entre deux possibilités, impliquant une direction scénaristique... car...

 

Second principe : vous faire accéder à un mode 'recommençage de jeu' assumé, c'est-à-dire que plusieurs embranchements sont présents pendant le déroulement de l'histoire et selon vos choix, vous vous dirigerez vers une des fins (5 normales et 2 à débloquer)... MAIS, selon la fin que vous obtenez, vous aurez différents indices quant aux véritables secrets du scénar, et pour pouvoir apprécier (et piger) complètement les rouages sombres dont vous êtes victime, il faudra finir le jeu plusieurs fois en changeant vos actions... hé vi, et ceci est censé expliquer la durée de vie hypra-courte du jeu (en gros, la première partie dure dans les 5 heures)... C'est une idée, à laquelle on adhère ou pas, mais au moins, c'est concordant avec le principe intrinsèque du gameplay, à savoir revivre et revisiter des passages de votre vie, et/ou, changer le passé pour modifier (en mieux) le présent... Car qui dit voyage dans le temps, dit paradoxe temporel, mais bon, ça, vous n'avez qu'à jouer... :molo: (en plus, ça s'illustre gentiment dans quelques quêtes secondaires)

 

Bref, Shadow of Memories a pour lui d'être original avec une ambiance propre, mais vu sa courte durée de vie et son côté film interactif poussé à son paroxysme, vaut mieux être prévenu... en même temps, il coûte vraiment plus cher du tout maintenant !

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Bayonetta (qui s'annonce grandiose) aura un mode ultra-nul-casual-easy ->

 

Platinum Games apporte la réponse la plus inattendue qui soit à toutes celles et ceux, enfin surtout celles, qui ne voudraient pas se heurter à la difficulté redoutable de Bayonetta : un mode pilotage automatique, où le joueur, enfin surtout la joueuse, n'a plus qu'à appuyer sur les commandes affichées à l'écran pour lancer des combos extraordinaires.

 

Une vidéo vient même d'être mise en ligne sur le blog officiel, pour illustrer les bienfaits de ce mode Very Easy Automatic, preuve à l'appui. Un billet où le célèbre producteur Hideki Kamiya précise au passage que la jauge de vie remontera d'elle-même durant les moments de calme. Pratique.

C'est... nul ? Je suis totalement pour un mode easy, pour ceux qui sont pas très forts et veulent pouvoir avancer sans balancer la manette contre le mur, mais là c'est trop, la fille ne fait qu'appuyer sur le même bouton..... Y'a quand même un minimum à fournir quoi :D. Heureusement, c'est juste un mode de jeu, mais bon... God Hand tu es loin :^^:.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Epic Mickey ... par Warren Spector (et sa "petite" carrière) ... sur Wii !?

 

Bin wii !

 

Après les rumeurs, après le premier artwork, voici officiellement dévoilé le nouveau jeu Mickey c#nçu par Warren Spector chez Junction Point et Disney Interactive Studios.

 

C'est le magazine Game Informer qui a eu le privilège de ce scoop. Le titre serait donc bien baptisé Epic Mickey, proposerait un style visuel des plus alléchant avec un Mickey brandissant un pinceau et semblant c#nçu à l'encre qui "goûte". Au menu, un jeu de plate-forme confirmé en exclusivité sur Wii dont l'ambition serait carrément d'aller rivaliser avec Mario pour redorer le blason de la célèbre souris lors de sa sortie fin 2010.

 

Game Informer sera en vente à partir du 12 octobre, et ceux qui voudront en voir plus (images de jeu et interview de Warren Spector) devront se rendre dans leur papetier ounternationazionale le plus proche. Vivement.

 

Epic_Mickey_Cover.jpg

 

EpicMickey_Art001.jpg

 

EpicMickey_Art002.jpg

 

EpicMickey_Art003.jpg

 

EpicMickey_Art004.jpg

 

EpicMickey_Art005.jpg

 

EpicMickey_Art006.jpg

 

EpicMickey_Art007.jpg

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Je vous ai déjà assez dit que Bayonetta me faisait baver, pour bien tasser le tout après les comparaisons de screenshots PS3-360, voilà le 40/40 dans le Famitsu !

 

Comme vous le savez probablement déjà, le magazine japonais Famitsu note les jeux sur 40 points. Plus précisément, quatre testeurs attribuent chacun une note de 0 à 10, qu'on compile ensuite pour obtenir la fameuse note finale sur 40...

 

Bref, tout ça pour vous dire que les jeux qui ont obtenu la note parfaite de 40/40 sont finalement très rares : il y en avait en tout et pour tout 11 jusque là ! Mais la belle Bayonetta est passée par là, cette semaine au Japon, et elle vient ainsi d'inscrire son nom sur la douzième ligne !

 

Comme en témoignent nos récentes impressions vidéo en direct du Tokyo Game Show, le jeu de Platinum Games et Sega nous a clairement tapé dans l'oeil... La récente démo vous a peut-être également convaincue ? En tout cas nous sommes de plus en plus nombreux à l'attendre de pied ferme ! Voici donc ce fameux classement dans lequel tous les éditeurs rêvent un jour d'entrer, avec la note parfaite de 40/40.

 

Le club des "Famitsu Perfect" :

 

1 The Legend of Zelda : Ocarina of Time (1998)

2 Soulcalibur (1999)

3 Vagrant Story (2000)

4 The Legend of Zelda : The Wind Waker (2003)

5 Nintendogs (2005)

6 Final Fantasy XII (2006)

7 Super Smash Bros. Brawl (2008)

8 Metal Gear Solid 4 : Guns of the Patriots (2008)

9 428 (2008)

10 Dragon Quest IX (2009)

11 Monster Hunter Tri (2009)

12 Bayonetta (2009)

 

Bon après, hein... M'enfin, je veux y jouer :cool: :molo: :0

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

mettre 40/40 à nintendogs et pas etre foutu de mettre ff7 dans le classement bravo. Bayonnetta me tente bien mais bon, j'apprecie moyen le fan service apres, si le jeu est bon, je peux m'y faire hein

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

ouais c'est vrai que je kiffe voir vincent se toucher la bite a travers un drap. Je te parle de ff7ps1 tu me cause d'avent children et tu me montres des fan arts de m##de. Oui tifa a des gros lolos, je suis la premiere a dire qu'on dirait du marsmallow dans la cinematique de fin (d'ailleurs, techniquement, elle aurait du tomber dans le precipice, avec l'attraction terrestre et le poids de ses glandes mamaires....) mais t'as regardé le trailer de bayonnetta au moins? Je commence juste a en avoir marre de voir des gros plans de nenettes jambes ecartées

 

edit : forcement c'etait pandé

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Créer un compte ou se connecter pour commenter

Vous devez être membre afin de pouvoir déposer un commentaire

Créer un compte

Créez un compte sur notre communauté. C’est facile !

Créer un nouveau compte

Se connecter

Vous avez déjà un compte ? Connectez-vous ici.

Connectez-vous maintenant

×