Aller au contenu
Les Final Fantasy Forums

Le bandit Kroot

Les Fidèles
  • Compteur de contenus

    754
  • Inscription

  • Dernière visite

Tout ce qui a été posté par Le bandit Kroot

  1. Ouah la vieille... :w00t: Bon anniversaire quand même.
  2. Oui, la difficulté de Theathrythm est bien dosée, trois niveau de difficulté, y en a pour tous le monde, en novice tu joues en même temps tu lis un livre à côté, en normal tu joues, en ultimate, concentration extrême et tu essais de jouer, mais un coup que tu as pris le truc ça va. Et après y a le Chaos Chrine, où tu débloque des musiques en fonction du niveau de tes personnages, là pour le coup c'est très progressif.
  3. Dragon's Dogma, on me l'a décrit comme étant à mi-chemin entre un A-RPG et un Monster Hunter light, c'est vraiment le cas ? Un pote m'a proposé de me le prêter, mais si ça vaut pas vraiment le détour j'irai sur autre chose directement. Sinon, je viens de finir Soul Blazer, vraiment chouette pour son époque, mais à sacrément vieillit quand même. Je joues depuis sa sortie à Theatrhythm, et c'est vraiment bien, pour une fois que je reste accroché sur un jeu de rhytme, celui-ci en plus des musiques de FF, est originale, le seul point négatif c'est ces foutus DLC, 1€ par musique, sachant qu'il y en aura 52 au total plus 40€ le jeu, je vous laisse faire les calculs, mais on est pas obligé de les prendre non plus les DLC, même si certaines musiques incontournables sont absentes de la cartouche, Liberi Fatalis par exemple. J'ai entamé Tales of Phantasia, version SNES, pas trop mal pour l'instant, je suis surtout surpris par la beauté du jeu encore aujourd'hui ça passe encore très très bien, le jeu est facilement dans le top des plus beau jeu SNES, peut-être même le plus beau jeu snes. Y a des jolies musiques aussi, et des voix digitalisées qui passe très très bien, et même une musique chantée, chose que Square avec essayé dans FFVI, mais Tales of Phantasia le fait tellement mieux.
  4. Le bandit Kroot

    Pandora's Tower

    J'ai terminé le fameux Pandora's Tower, et je ne suis pas déçus. Pour rappel de l'histoire, une demoiselle se fait maudir, le jeune homme vient pour la sauver sur les conseils d'une vieille lui disant de la nourrir de chaire de monstre pour éviter qu'elle ne se transforme, et que si elle mange les chaires des 12 maitres, des 12 tours se trouvant au dessus d'une brèche scellée il y a 50 ans pour d'obscurs raisons, elle serait guérie. Bien entendu, notre demoiselle suit les préceptes d'Eos et est donc végétarienne, le jeune homme est un militaire du pays ennemi à la demoiselle et la vieille est loin de nous dire tous ce qu'elle sait sur la malédiction, la brèche, les tours et les maitres. On peux facilement diviser le jeu en deux phases, celles où on explore les tours pour briser les chaines qui bloquent les salles des maitres à l'aide de notre arme et de la chaine, chaine que sert à tous, s'aggriper au mur, activer des leviers, immobiliser les ennemis et en arracher leur chaire, mais attention, les partis que vous visez sur les ennemis sont très important, on peux ainsi arracher des pièces d'armures, les aveugler, les faire tomber, ou encore les entraver. Chaques tour a un thème différent et ainsi des mécanisme de gameplay différents, mais là est le gros problème du jeu, les 5 thèmes des premières tours, se retrouvent sur les 5 tours suivantes ainsi que les mobs, c'est parfois assez répétitifs, surtout qu'il faut faire plusieurs aller-retour au refuge, une tour s'explore en plusieurs fois. En ce qui concerne les 2 dernières, je n'en parlerai pas, ce sont les plus réussient du jeu, très réussit aussi les combats de boss, long, technique et très différents d'un boss à l'autre. L'autre phase importante du jeu est celle dans l'observatoire, là où la demoiselle nous attends plus ou moins patiament. On revient souvent à l'observatoire pour offrir la chaire des montres à la demoiselle, au debout elle la mange avec dégout, pleure, vomissement et évolue au fur-et-à-mesure du jeu, en rentrant elle m'a même surpris à m'attendre derriere la porte et à me réclamer sa chaire, j'en ai même sursauté, à ce moment je me suis interrogé et j'ai fais des petits tests en rechargeant ma sauvegarde, chose plaisante, elle n'adopte jamais le même comportement. Les passages les plus intéressant, c'est quand on lui donne la chaire de maitre, on voit des visions du passé, c'est aussi les seuls moment où l'histoire evolue, à travers les conversations entre les 3 protagonistes. Mais ce qui nous en apprendra le plus sur le background du jeu, des personnages, ce sont des notes récupérées ça-et-là durant l'aventure, à la manière d'un Resident Evil. Pendant qu'on est à l"observatoire, il faut aussi parler avec la demoiselle, lui faire des cadeaux afin que les liens se resserrent, très important pour la fin du jeu. En échange de ses petites intention, on peux recevoir des pièces d'équipment, ou alors des décorations placées dans l'observatoire. Mais si vous revenez pas à temps à l'observatoire, c'est le game over, ou alors au mieux y a eux de la casse... Je vai finir sur le magasin du jeu, qui se renouvelle une fois par jour, et ne contient aucun objet en double, il n'y a qu'un médicament par jour, si on en veux plus il faudra le crafter avec les objet récupéré dans les tours. En bref, il faut faire attention au temps et aux objets, surtout que l'inventaire est limité, mais le jeu n'est pas trop dure, il faut le terminé une première fois pour avoir accès au mode difficile. Un bon a-rpg sur lequel j'ai passé de bons moments, un peu répétitif, et en manque de rebondissement dans le scénario, mais qui brille par son gameplay, son ambiance et son originalité. Je recommencerai volontier ce jeu en difficile plus tard.
  5. Square Enix aussi fait des gateaux d'anniversaire.
  6. je viens de finir Heroes of Ruin sur 3DS, etant sur mon telephone portable je vai etre bref. Le jeu a tout du bon Hack'n slash, graphisme, son, vague de monstre, loot, donjon aleatoire, plusieurs classes, arbre de competence, un bon online, un chat vocale et meme un scenario correcte. Il apporte meme quelques petites originalites, une jauge d'alliance qui augmente au fur et a mesure que l'on joues avec ses amis et qui nous apporte quelques bonus, et aussi des defi hebdomadaire et quotidien. Mais il manque une chose essentielle a ce genre de jeu, des niveaux de difficultés, le jeu est extremement facile, mais n'a aucune rejouabilite, pas de mode hardcore, les boss ne reaparaisse pas et il n'y a plus rien apres le dernier, ca en est a tel point qu'il y a meme une petition sur le forum officiel du jeu. Passe votre chemin.
  7. I'm alive il faut que je le test. Pour ma part je joues pas mal sur Minecraft 360, et j'ai commencé Soul Blazer. je n'y avais jamais joué, mais c'est pas mal du tout, j'adore le côté "les villages sont désert, butte les monstres pour le reconstruire". Et j'ai testé la demo d'Heroes of Ruins sur 3DS, et je vai me le prendre, ça donne un petit Diablo-like sur 3DS vraiment sympa.
  8. Je viens de commencer Pandora's Tower, et pour l'instant c'est pas mal du tout, pas de tuto à rallonge, une notice dans la boite, et pas de mini-jupe et de string ficelle :D , à la place on a des larmes, une vieille un peu louche, et de la chaire de monstre. J'en reparlerai plus en détails plus tard.
  9. Je les ai mis sur Google documents, en accès restreint pour les personnes qui ont le lien, dites moi si ça marche, sinon je les mettrai en public, ou au pire je ferai un zip a télécharger depuis mon pc. La communauté de Molo L'hideux tour L'heureux tordu roi Le fourbe roman
  10. +1 Mon PC à cinq ans Diablo III va attendre encore un peu.
  11. Le bandit Kroot

    C'est officiel

    J'ai vus ça ce matin, ça m'a rappelé la pub Coca Cola et FFIX, c'est moche, et ils seraient capable de nous mettre ses costumes en DLC.
  12. Kid Icarus a eut 40/40 chez Famitsu, la Vita est sortie et tout le monde (ou presque) s'en fou, polémique gameblog/activion blacklistage tout ça, Diablo 3 sort le 15 mai...
  13. Les Dragon Quest je les ai fais sur DS, pour la trilogie Soul Blazer elle est dans ma liste des jeux à faire, par contre Dual Orb je ne connaissais pas, j'ai jeté un oeil vite fait, ça à l'air sympa, pour les jeux rpg maker, c'est pas la peine, c'est pour jouer en emulation au boulot sur une console portable.
  14. Je cherche un RPG old school à me faire, sur snes de préférence, j'ai pensé à Star Ocean, mais si quelqu'un à quelque chose à me conseiller.
  15. http://twitpic.com/8msjdo Voilà je suis encore papa d'une petite fille nommée Camille.
  16. Le bandit Kroot

    C'est officiel

    Je viens finir le jeu, j'en reparlerai à tête reposée parceque je ne sais pas trop quoi en dire pour l'instant. Et puis je me lance : C'est clairement mieux que FFXIII, mais clairement pas au niveau d'un autre FF, ou même de Radiant Historia, le jeu en est très proche par moment, à la différence où les choix dans XIII-2 ne servent à rien du tout si ce n'est avoir de meilleurs récompences, dans Radiant Historia ça pouvait conduire à la fin du monde. Ce scénar commence tout doucement, petite balade entre pote, ça passe au chose sérieuse au bout de quelques heures et ça tourne en rond jusqu'à l'avant-dernier chapitre avec les petites révélations que le joueur à compris au début du jeu et que les héros ne font que de comprendre. Tellement de moments what the fuck, bref Eolia à déjà tout dit à la page précédente, y a rien à ajouter. Et la fin du jeu, entre ce "A suivre" et cette fin couillus, on reste quand même sur cette impression de pas finis, de tout ça pour rien, de vole... Je reviens rapidement sur le système d'évolution totalement craqué, j'ai terminé le jeu en 24h, 51 fragments, 3 jobs par personnage au niveau 99 et le quatrième au 58, les combats deviennent tellement facile que ça en est ridicule, Noel en attaquant poutre les boss à lui tout seul, les combats durent 5s en moyenne et moins d'une minute pour un boss, tellement risible. Les musiques sont toujours à gerber, ça c'est dit, mais les personnages sont quand même mieux réussit que dans FFXIII. Je ne sais pas trop quoi rajouter, le jeu à ses bons côtés, mais pas à 70€, il y a quand même des passages pas terrible/chiant. Je vai essayer de récupérer un maximum de fragements pour terminer le jeu, et j'attends de voir comment la suite va être distribuer, parceque j'ai quand même envis de savoir comment ça va se terminer, j'espère que ce sera en DLC parceque racheter une galette complète ce sera sans moi.
  17. Bon anniversaire au vieille homme sage, premier membre du forum il y a plus de dix ans et perdus de vue depuis 4 ans au moins.
  18. Le bandit Kroot

    C'est officiel

    J'ai commencé le jeu, je ne suis pas allé très loing, le pitch de départ à l'air sympa, mais j'ai quelques ralentissements pendant les cinématiques en temps réel, rappel je suis sur xbox, et je n'aime pas le nouveau crystarium, je préférais l'ancien. Y a un menu costume, ça sent le paye ton Dlc. Reste à voir la suite.
  19. Le bandit Kroot

    C'est officiel

    Je devrai avoir le jeu demain ou après demain, je m'y atèlerai dès que possible. Serah elle est pas trop chiante comme Vanille l'était ? Parceque sinon, ça va être long... :sleeping:
  20. Le bandit Kroot

    Resident Evil La Totalité

    J'ai finis Resident Evil Révélations (ou Revelaitons pour les US). J'ai pris la version avec le Pad Circulaire Pro comme ils disent chez Nintendo. Je vai commencer par l'accessoire, on était avertis qu'il fontionne avec une pile LR6 et elle est fournit, par-contre pour le couvercle de l'emplacement de la pile y a pas le tourne-vis fournis, voilà, mauvaise surprise, je n'ai pas plus y jouer tout de suite et j'ai dûs rentrer chez moi. Sinon l'accessoire en lui même est confortable, le joystick est identique à celui de la console, et ça rajoute deux boutons en gachette, et encore un autre bouton en gachette pour remplacer le bouton R qui devient inaccessible. Rien à brancher, on encastre la 3DS dans le pad et ça marche par le port infra-rouge qui devient utile pour le coup. Une fois le tout en place, on se rends compte qu'il manque un truc, on enlève la 3DS, on prends son stylet (c'est parfois utile dans Resident Evil), et on remboite le tout. Oui le stylet n'est plus accessible une fois le pad en place, mais ils ont pensé au réglage du volume, au port casque, et surtout à la prise d'alimentation de la 3DS, mais le bouton du Wi-fi n'est plus accessible. J'ai pus noté pendant mon utilisation de l'appareil, que si on met la console en veille, et qu'on l'ouvre plusieurs minutes après, le pad n'est plus détecté, il faut appuyer sur une des gachettes pendant que la console est encore en veille, et après l'ouvrir, apparement c'est normal. J'en reviens au jeu, autant le dire tout de suite, c'est le plus beau jeu de la 3DS, la bête en a vraiment dans le ventre, les effets de lumières et de fumées sont vraiment bluffant, mais ça a un prix, les temps de chargements, la console charge le jeux par zone (comprendre plusieurs pièces du navire), et au changement de zone, genre ascenseur, ce que j'appelle les portes-gouvernaille (les portes ont vraiment un gouvernaille qui font office de poignet et qui tourne pendant le chargement), ça charge, bien pendant 30-45 secondes par moments, c'est les seules moments où le je rame, ses chargements son pénible sur la fin du jeu avec les comptes-à-rebours où on voit le temps défiler sans rien faire qu'attendre. Le jeu est vraiment on bon mix en Resident Evil 4 et ses aînés, le jeu est orienté actions, avec une bonne ambiance, parfois stressante, parfois angoissante, les infectés peuvent venir de n'importe où, j'en ai eux quelques sursauts. Spéciale dédicace à Rachel (même si elle est très moche), qui nous attends derrière les portes pour bien nous défoncer, on sait qu'elle est pas loin de nous, qu'on l'approche, on l'entends nous appeler, appeler de l'aide, hurler, mais on se fait quand même surprendre. L'ambiance sonore joue énormément dans le jeu, privilégier le casque, même les doublages français sont correctes, mais les doublages japonais sont présents pour ceux qu'ils les veulent. Au niveau scénar, c'est assez bien ficelé pour que l'on s'y intéresse, mais pas exceptionnel, on suit le duo Jill/Parker d'un côté, puis les autres duo Chris/Jessica et les deux autres dont j'ai oublié les noms. Le tout s'entre-croise correctement, le jeu est chapitré comme l'est une série, à chaque fois l'épisode se coupe sur des moments de suspences, on a même des flashbacks (ça sent vraiment l'inspiration Lost) sur le pourquoi du comment. Petite précision, à chaque fois qu'on reprends notre partie, on a même le droit à : "Previously on Resident Evil Revelations", et ça claque. Y a aussi le mode Commando, jouable à deux, en local et en ligne, et ça fonctionne du tonnere, j'ai joué avec des japs sans lag. C'est du scoring, on prépare ses armes, munitions avant de partir, chaque personnages à ses petites spécialités, on gagne des niveaux, de nouvelles armes, des accessoires, y a plusieurs niveau de difficultés, c'est un bonus sur lequel on passera du temps pour peu qu'on aime le scoring. J'ai pas parlé de la difficulté dans le mode histoire, j'ai joué en normal et c'est facile, jamais de panne de munitions, on peux faire des esquives je vai recommencer le jeu en mode enfer pour voir ce que ça donne. Y a aussi un menu qui s'appelle Mission, ça corresponds au succès de la Xbox360, genre finir le jeu en facile, en normal, ce genre de choses, sauf que ça débloque des bonus, les missions du mode histoire débloque des bonus qu'on peux utiliser qu'en histoire et pareil pour le mode commando, dernière chose intéressante, j'ai street-passé des gens qui ont le jeu, ça donne de nouvelles missions, alors en histoire ça m'a donné que des munitions, dans le mode commando, il faut retrouvé ses personnes street-passé dans un niveau précis, quand on le trouve, il a été infecté, il suffit de le déscendre pour obtenir des armes/items bonus. Voilà, y a vraiment de quoi faire dans ce jeu, un bon épisode de la saga, et un incontournable de la 3DS.
  21. Le bandit Kroot

    Resident Evil La Totalité

    C'est vraiment très Hollywoodien comme trailer. Sinon j'ai essayé la demo de revelation sur 3DS, ça n'augure que du bon :)
  22. Le bandit Kroot

    C'est officiel

    Effectivement c'est de la m##de
  23. Le bandit Kroot

    Zelda

    Pour le donjon de la triforce tu peux y aller sans crainte, le big-boss est plus loin, concernant ce donjon, je reste indéterminé, à savoir si c'est du génie, ou un raté total.
  24. Le bandit Kroot

    Zelda

    Bon ça y est j'ai terminé le jeu. Première chose pour les gauchers, c'est jouable sans problème, ça fait juste un peu bizarre. C'est très clairement un très bon jeu, Nintendo maîtrise sa wii à la perfection et son motion plus aussi, sauf que ça montre très vite ses limites, les recentrages intempestifs en sont un exemple parmis d'autres. Un des avantages c'est les combats à l'épée, et uniquement à l'épée, ce qu'on a gagné en précision et en lecture de mouvement pour les combats à l'épée, on en a perdus dans la diversité, plus de bombe pour éclaté les stolfos, plus de grappin pour attraper les wiverns volantes comme dans le temple celestion de twilight., on oublie l'utilisation de l'arc lors des combats (sauf pour un combat de boss) (et le boomerang ?). Le z-lock mis au point depuis ocarina of time, n'est efficace dans ce jeu que pour les combats à l'épée, être obligé d'utiliser la vue à la première personne pour l'arc est très frustrant. Pour parler rapidement des donjons, très bien pensé, parmis les meilleurs de la saga, et les zones pré-donjons, qui sont elles-mêmes des donjons, vraiment grande, des détails de tous les côte, des choses à y faire, chasse insecte, quart de coeur, cube de la déesse, on ne s'ennuis pas, on ne voit pas le temps passer. Un pincement au coeur pour la mer de sable et la foret innondée. Pour parler de ce qui se trouve au dessus des nuages, légère déception de ce côté-là, pas énormément d'iles a explorer, mais pas mal de quêtes annexes (que je n'ai pas terminer, je reviendrai dessus plus tard). Celesbourg est bien foutu, c'est beau, y a des pnj haut en couleurs, par contres les phases de vol sans bancales, agiter la wiimote pour reprendre de l'altitude et garder la bonne direction est totalement foireux. Au niveau des musiques, à part le chant de la déesse, aucune ne m'a vraiment marquée, par contre j'ai apprécié les passages avec les monolhites avec la musique qui change quand on active/désactive un monolhite. Côté scénario, ça change, c'est bien, mais je reste sur ma faim, les nouvelles races sont sympathiques, mais Ghirahim n'est pas charismatique pour un sous. Skyword Sword est vraiment un bon Zelda mais pas un des meilleurs, à cause de son méchant qui tombera très vite dans l'oubli, et principalement à cause de la wii et son wii motion plus, finalement pas si adaptée que ça pour ce genre de jeu; recentrage intempestif, manque de diversiter dans les combats, phase de vol mal foutue, Link qui est devenut droitier. Je retiendrais finalement, son scénario, ses donjons, ses zones de jeu, ses graphismes et sa direction artistique, et hélas pas (pour l'instant j'espère) les quêtes annexes, et oui, j'ai fais l'erreur de sauvegarder après le combat de fin sans toutes les avoir terminé, c#nséquence, démarrage d'une nouvelle partie en héroïque et moi je l'ai dans le ***.
×
×
  • Créer...